vendredi06décembre

Rédiger son testament en ligne en 30 minutes chrono c'est possible depuis mardi. Et sans l'intervention d'un notaire. C'est ce que propose, le site internet " Testamento.fr " à partir de 35 euros. Il a été développé en collaboration avec des notaires et avocats.

    Simplicité et rapidité du service, Testamento.fr a un objectif clair : séduire une clientèle jeune, ultra-connectée et pressée. " Alors que près d'1 américain sur 2 a pris ses dispositions, une immense majorité de la population française reste à l'écart de cette démarche pourtant indispensable et incontournable pour la protection des siens. " avance Virgile Delporte, le créateur du site. En France, 9 successions sur 10 sont réglées sans testament, souligne-t-il. Seuls 200.000 testaments olographes sont enregistrés chaque année en France pour 65 millions d'habitants, explique le site.

    Alors pour démocratiser le testament " olographe ", l'internaute répond à une série de questions qui permettent de créer un testament numérique. Pour rendre l'écrit légal, il devra le coucher sur écrit, le dater et le signer. C'est la forme la plus simple et la plus courante des testaments. Il existe deux autres formes : le testament authentique est dicté à un notaire en présence de deux témoins ou bien dicté à deux notaires. Enfin, le testament mystique, désormais très rare, est écrit par le testamentaire ou un tiers, et est clos, caché et scellé puis remis en présence de témoins à un notaire.

    Libre ensuite à la personne de faire enregistrer ce document au fichier central des dispositions des dernières volontés (FCDDV) tenu par les notaires, ou tout simplement de le conserver chez soi.

    Mais à peine lancé, le service s'attire déjà les foudres des notaires... "Vendre cette démarche juridique comme un produit fini sur Internet, laisser croire aux gens à cette simplification et à l'inutilité des conseils de l'officier public, c'est dangereux, contraire à la déontologie, inacceptable", s'indigne Me Laurent Mompert, porte-parole du Conseil supérieur du notariat, cité dans le ?Figaro' "On ne rédige pas un testament comme on achète une baguette de pain, souligne Me Thomas-David. Les situations familiales sont de plus en plus complexes et nécessitent souvent du sur-mesure" poursuit-il. L''exercice illégal d'une profession juridique" pendrait au nez au créateur du site... Affaire à suivre...

A découvrir également

  • Quel produit d’épargne choisir en premier pour financer vos vacances ?
    30/06/2022
  • Le comportement des Français vis-à-vis de leur épargne pour lutter contre l’inflation
    23/06/2022
  • Réduction d'impôt : n'est-ce pas le moment d'investir en FCPI ?
    20/06/2022
  • Le crowdfunding dit adieu à Babyloan, une plateforme française historique
    17/06/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt