lundi27mai

A minuit, il sera trop tard pour les contribuables qui choisissent toujours de déclarer leurs revenus sur papier.

    Pour les étourdis, le fisc veille au grain car une fois passée la date limite de dépôt de la déclaration, vous êtes déjà redevable d'une majoration de 10 % appliquée à l'impôt que vous aurez à payer. Cette majoration est portée à 40 % lorsque la déclaration n'a pas été déposée dans les 30 jours suivant la première mise en demeure du fisc et 80 % si la situation n'a pas été régularisée dans les 30 jours suivant la 2e mise en demeure.

    Mais petit cadeau de l'administration fiscale : quelques jours de plus vous sont offerts si vous effectuez votre déclaration par internet.

    Les délais supplémentaires accordés aux télédéclarants sont les suivants :

    - le lundi 3 juin minuit pour les habitants des départements numérotés de 01 à 19 ;

    - le vendredi 7 juin minuit pour les habitants des départements numérotés de 20 à 49 (y compris les deux départements Corse) ;

    - le mardi 11 juin à minuit pour les habitants des départements numérotés de 50 à 974.

    Les non-résidents doivent souscrire leur déclaration de revenus, papier ou en ligne, avant le lundi 17 juin à minuit pour les contribuables résidant en Europe, dans les pays du littoral méditerranéen, en Amérique du Nord et en Afrique et avant le lundi 1 er juillet à minuit pour ceux résidant dans les autres pays du monde

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Le dispositif Pinel vit ses derniers jours avant l’application de nouvelles règles
    22/11/2022
  • Image actualite 2
    Réduction ou déduction, comment réduire ses impôts ?
    17/11/2022
  • Image actualite 3
    Ce que valent les livrets bancaires solidaires
    15/11/2022
  • Image actualite 4
    Avez-vous pensé à toutes les solutions pour payer moins d'impôts l'année prochaine ?
    15/11/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt