vendredi20septembre

Depuis ce jeudi, les propriétaires de leur présidence principale peuvent bénéficier d'une prime maximum de 1 350 euros s'ils engagent des travaux de rénovation thermique. Pour les ménages les plus modestes, elle peut aller jusqu'à 3 000 euros.

    Cette mesure, d'une durée de deux ans, fait partie du Plan de Rénovation Energétique de l'Habitat annoncé par le Président de la République au printemps dernier. Elle a vocation à aider les ménages aux revenus moyens à financer des travaux de rénovation énergétique de leur logement. L'octroi de l'aide est en effet soumis à des conditions de ressources. Aussi, ce ne sont pas toutes les rénovations qui sont éligibles à ce dispositif. Seules certaines catégories de travaux identifiées sont concernées.

    Qui peut bénéficier de la prime?

    Pour bénéficier de la prime, le demandeur doit être propriétaire occupant du logement faisant l'objet des travaux. Ce logement doit constituer sa résidence principale. Le situé sous des plafonds de ressources qui dépendent de la composition du ménage :

    Nombre de personnes/Plafonds de ressources (RFR)
    1 25 000 ?
    2 35 000 ?
    3 42 500 ?
    4 50 000 ?
    par personne supplémentaire +7 500 ?

    Les ressources du ménage sont appréciées selon le revenu fiscal de référence de l'année N-2 (ou N-1 si cela est favorable au demandeur), N étant l'année de demande de la prime.

    Quel logement ?

    Pour bénéficier de la prime, le logement doit être situé sur le territoire national, achevé depuis plus de deux ans. Il ne doit pas non plus avoir fait l'objet d'une autre demande de prime d'aide à la rénovation thermique et d'une aide de solidarité écologique du programme " Habiter Mieux " de l'AnahLa prime peut en revanche être cumulée avec le Crédit d'impôt développement durable (CIDD) et/ou l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

    Quels travaux ?

    Pour bénéficier de la prime, les travaux doivent être liés à l'isolation thermique (totalité de la toiture, murs donnant sur l'extérieur, parois vitrées) ou à l'installation d'équipements de production d'énergie, de chauffage ou d'eau chaude sanitaire performants.
    En outre pour bénéficier de cette prime, il faut s'adresser à des entreprises du bâtiment qui détiennent la mention Reconnu Grenelle Environnement (RGE).

    Éligible ou pas ?

    Pour vérifier si on est éligibilité à la prime de 1 350 euros, un simulateur est disponible à l'adresse suivante :
    http://www.renovation-info-service.gouv.fr/simulation/index.php . Le demandeur peut en outre s'adresser aux guichets uniques d'information répartis sur tout le territoire, ouverts depuis le 19 septembre. Ces 450 Points rénovation info service sont animés par des conseillers qui vont pouvoir informer sur le choix de l'isolation, de l'artisan etc. Pour prendre rendez-vous dans un des 450 Points rénovation info service à l'adresse mail suivante renovation-info-service.gouv.fr ou au numéro suivant tél. : 0 810 140 240

    A noter que l'ensemble des travaux doivent avoir fait l'objet de factures postérieures au 31 mai 2013. La prime est distribuée jusqu'à épuisement des fonds disponibles, au plus tard jusqu'au 31 décembre 2015.

    A découvrir également

    • Impôts : les meilleures solutions pour défiscaliser avant la fin de l’année
      20/12/2021
    • 3 bonnes raisons d’investir dans M Rendement 6
      4/10/2021
    • Impôts : taux maximum de 25 % pour les FCPI/FIP 2021
      14/05/2021
    • Impôts : le FIP Corse Kallisté Capital n°13 (Vatel Capital) est ouvert
      23/04/2021

    Archives

    Etre rappelé par un conseiller
    Nous envoyer un message
    Parlons Placement
    Nos placements
    PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
    Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
    SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
    DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt