jeudi28août

La plupart des avis d'impôt sur le revenu 2013 sont désormais dans vos boites au lettre et pour la plupart l'addition s'annonce salée. Avec la crise et surtout les hausses d'impôts successives ces dernières années, de plus en plus de contribuables demandent au fisc de faire un geste sur leur feuille d'impôt. Le nombre de demandes gracieuses au titre de l'impôt sur le revenu ont en effet augmenté de 10% entre 2012 et 2013. Une tendance qui devrait se confirmer cette année.

    Un événement de la vie peut entraîner une baisse de revenu, et il peut alors être difficile de faire face à ses échéances, notamment celles imposées par l'administration fiscale pour le paiement de l'impôt sur le revenu (généralement mensuelles ou trimestrielles). Il est alors possible de demander à l'administration fiscale des délais de paiement pour le règlement de son impôt.

    Lorsque les revenus du foyer ont baissé de 30 %, cette demande est automatiquement accepté.
    Il suffit alors d'en faire la demande auprès de son centre des finances publiques. Elle est effectuée sur le formulaire spécifique de demande de délais de paiement

    Dans ce cas, l'administration fiscale ne demande pas de donner la raison exacte de la baisse des revenus (perte d'emploi, divorce, retraite...). En revanche, il faut fournir les pièces nécessaires à l'étude de la demande. C'est-à-dire les trois derniers bulletins de salaire ou les avis de versements des autres revenus ainsi que le bulletin de salaire du mois pendant lequel la baisse de revenus est intervenue.

    Dès que l'administration fiscale valide la demande, elle fournit au contribuable un nouvel échéancier de paiement.

    Même si la baisse des revenus est inférieure à 30 %, il est quand même possible d'obtenir un délai de paiement. Ce type de demandes est étudié au cas par cas. Il faut donc négocier avec le fisc et lui fournir un maximum de document prouvant les difficultés à payer les prochaines échéances.

    En 2013, les demandes d'étalement de paiement des impôts avaient explosé. Ces demandes permettaient d'obtenir un étalement du paiement (notamment du solde de l'IR) au 31 Mars 2014. Pour les impôts sur le revenu 2013, payables en 2014, on peut d'ores et déjà bénéficier d'un étalement des paiements jusqu'au 31 mars 2015.

A découvrir également

  • Le comportement des Français vis-à-vis de leur épargne pour lutter contre l’inflation
    23/06/2022
  • Réduction d'impôt : n'est-ce pas le moment d'investir en FCPI ?
    20/06/2022
  • Le crowdfunding dit adieu à Babyloan, une plateforme française historique
    17/06/2022
  • Épargne : les taux des livrets bancaires au plus bas
    15/06/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt