lundi01décembre

Les impôts et les Français, une relation tumultueuse qui s'est dégradée ces dernières années... Le "haut-le-coeur fiscal", des Français prend le dessus sur le consentement à l'impôt puisqu'une seule une petite majorité de Français considère que payer l'impôt est un " devoir citoyen " selon une étude d'Opinion Way pour la plateforme de prêts participatifs Finsquare publiée lundi.

    Plus extrême encore, 37% des Français considèrent tout simplement l'impôt comme une extorsion de fonds. " C'est un terme que nous avons voulu volontairement très dur, pour ?caractériser' les réponses " explique Opinion Way. Cette proportion se monte 50% chez ceux qui ne paient pas d'impôt sur le revenu et passe à 56% chez ceux qui gagnent moins de 1.000 euros par mois et 61% chez les personnes se déclarant politiquement proches du Front national.

    " Depuis 2008, les pouvoirs publics n'ont cessé d'en appeler à l'effort collectif pour redresser la situation économique du pays. Mais, concrètement, pour les gens, cela s'est traduit par une pression fiscale accrue et non par une amélioration de la situation " analyse l'institut de sondage. Ainsi, seule une petite minorité (6%) considère l'impôt comme un geste de solidarité.

    Défiance à l'égard des élus

    Une réponse qui fait écho à la défiance des Français à l'égard des pouvoirs publics. Une imposante majorité (84%) estime que les gouvernements gaspillent l'argent des impôts et plus d'une personne sur deux estime d'ailleurs que les derniers publics servent à alimenter le train de vie des élus. Ainsi, 73% des sondés préféraient choisir eux-mêmes comment est affecté l'argent des impôts. Par exemple, plus d'un Français sur deux (56%) se dit prêt à investir dans les entreprises présentes près de chez eux.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos