mercredi06avril

Nouveau séisme dans le monde de la gestion. Pour l'instant cela concerne principalement les États-Unis mais tous les grands pays sont de plus en plus touchés. Est-ce que vous connaissez la différence entre la gestion passive et la gestion active ?

>

La gestion passive

La gestion active c'est ce qu'on connaît bien. Un gérant professionnel qui a un fonds et qui par ses analyses et ses décisions essaie de tirer une performance. Une performance qui sera appréciée par rapport à ce qu'on appelle un benchmark, c'est-à-dire un indice de référence. Par exemple un gérant d'actions américaines pourra être jugé par rapport à l'indice S&P 500. On dira que c'est un bon gérant s'il a fait mieux que l'indice. La gestion passive consiste tout simplement à reproduire mécaniquement la performance de l'indice de référence. On appelle cela aussi de la gestion indicielle. Pas besoin de génie pour faire ça. Et les produits phare de la gestion passive sont les ETF, encore appelés trackers.

La gestion active sous pression

Et ces deux gestions sont en concurrence. Et au premier trimestre de cette année, la gestion active a connu sa plus mauvaise performance depuis 20 ans face à la gestion passive. 19% seulement des gérants américains ont fait mieux que l'indice. Et la performance moyenne de l'ensemble des gérants est inférieure de 2% à l'indice. Une claque magistrale pour la communauté des gérants américains. Conséquence : L'argent qui coulait déjà à flots dans la gestion passive est devenu un raz-de-marée. Les investisseurs américains abandonnent les gérants pour la gestion passive. Surtout que la gestion active coûte en frais de gestion jusqu'à 10 fois plus que la gestion passive qui est une gestion low cost. C'est un séisme pour le monde de la gestion.

Les petits papiers de panama

On est parti pour plusieurs mois de "révélations" avec son lot d'amalgames et de délation. Ce qui m'étonne le plus dans cette affaire c'est que:1. On a l'impression que le monde et les médias découvrent les paradis fiscaux2. On a aussi l'impression qu'ils découvrent que les dictateurs du monde entier planquent du fric3. Ils découvrent aussi que tous les gros groupes internationaux et les banques font de l'évasion fiscale (dite optimisation fiscale)En revanche ce qu'on a découvert et qui était assez drôle c'est que la France avait retiré Panama de la liste noire et grise des paradis fiscaux... À la demande de Cahuzac?

Obama se réveille

Il a fallu qu'il arrive à la fin de ses deux mandats pour qu'il se dise qu'il fallait qu'il bouge un peu et qu'il laisse une autre image que celle du président américain le plus "coooool" de l'histoire. Il s'attaque donc à la "tax inversion", ce processus par lequel un gros groupe américain achète un groupe étranger pour se délocaliser fiscalement. Première conséquence: Pfizer renoncerait à acquérir Allergan, un mega-deal dans la pharmacie qui était pourtant entériné.

Une histoire de chemise

Alexandre de Juniac se sauve d'Air France et il a bien raison. On se demande même comment il a pu tenir si longtemps à la tête d'une boîte dirigée de fait par le syndicat des pilotes. Il a tenu 5 ans. Bel exploit. On cherche un remplaçant. Idéalement un chippendale qui aura l'habitude d'exhiber un torse musclé quand on lui arrache sa chemise.

Le tournant trump ?

Après une semaine de déclarations encore plus calamiteuses qu'à l' habitude, Trump s'est pris une fessée dans le Wisconsin au profit d'un autre grand malade, Ted Cruz. On s'achemine de plus en plus vers le choix d'un candidat à la convention car si Trump n'a pas la majorité des délégués, le parti pourra désigner n'importe quel autre candidat adoubé par l'establishment au deuxième tour. Vision étonnante de la démocratie.

Encore une page qui se tourne

On a à peine fini de pleurer la disparition de Madame Claude, qu'une nouvelle page se tourne encore aujourd'hui. Les députés vont voter aujourd'hui une loi qui fait du client d'une prostituée un délinquant. La prostituée elle ne sera plus poursuivie pour racolage. Et l'économie de partage alors ?

Brigitte bardot ministre de l'agriculture?

Le gouvernement a annoncé qu'il préparait un plan pour le "bien-être" animal. Avec un délit de maltraitance vis-à-vis des animaux. Impossible donc pour les anciens clients de prostituées qui auront peur du gendarme d'opter pour la zoophilie.

Home, sweet home

Tout va bien pour l'immobilier. Et c'est normal avec des taux de crédit immobilier qui ont encore passé un palier. Ils viennent de passer en dessous de 2%. Au plus bas de leur histoire.

Push to pass

Peugeot fait sa révolution. Tavares a annoncé hier que son groupe ne serait plus seulement un constructeur automobile. Il veut aussi faire de l'autopartage ou de l'e-commerce. La question du jour : Qui d'après vous va racheter Blablacar pour prendre le leadership dans l'autopartage ?

Faites plaisir à un ami

Inscrivez-le tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos