vendredi04novembre

Theresa May ne voulait pas passer par le Parlement, largement pro-européen, pour déclencher l'article 50 et lancer le processus du Brexit. La Haute Cour en a décidé autrement. Et Theresa May a dû faire appel à la Cour Suprême qui ne décidera pas avant 2 ou 3 mois. Tout ceci modifie la donne et aura des conséquences majeures.

>

Passer par le parlement

Tous les scénarios sont possibles. Le scénario le plus positif pour les Brexiters est un avis favorable de la Cour Suprême et dans ce cas, le processus sera lancé. Mais il aura pris quelques mois de retard. Si la Cour Suprême valide l'avis de la Haute Cour, tout est possible. Soit le Parlement refuse de voter le Brexit et des élections anticipées auront lieu. Des élections qui se feront sur le thème du Brexit et auront valeur de nouveau referendum, un referendum qui cette fois ne sera pas favorable au Brexit.

Même si le parlement vote pour le brexit...

On a quand même du mal à imaginer que le Parlement s'oppose à une décision démocratique et populaire; mais le Parlement demandera, pour accepter de voter favorablement, des concessions et des garanties à Theresa May. Dans tous les cas de figure, la décision de la Haute Cour, si elle était confirmée par la Cour Suprême, ne permettra pas un hard Brexit. Le marché a d'ailleurs immédiatement réagi en provoquant un rebond de la livre sterling.

Cour de récré

Ils se sont bagarrés comme dans une cour de récré nos candidats à la primaire de droite. Chacun dans son rôle, le méchant, le teigneux, le redoublant, la copine des garçons etc. Rien n'en est sorti évidemment à part une surenchère sur la sécurité qui ne sera, évidemment, pas mise en pratique et une fixation sur l'homme de la quatrième république, François Bayrou.

La phrase du jour

"On m'a dit que je ressemblais à l'acteur de Pretty Woman": François Bayrou. Quand on se tue à vous répéter que les politiques sont déconnectés de la réalité...

Dernière ligne droite

La tension monte à quelques jours des élections américaines. Hier des sondages donnaient Trump gagnant dans deux états clés, la Floride et l'Ohio. Si c'était le cas, Trump aurait des chances de remporter l'élection.

Du côté des marchés

On réagit très mal à ce scénario et les indices boursiers continuent à glisser. À glisser, pas à chuter, car, deep down, les investisseurs ne veulent pas croire à un scénario Trump. Ils ne vendent donc pas tout en panique mais achètent des protections à la baisse. Le dollar s'est stabilisé après sa chute, autour de 1.11 pour l'euro et de 103 yens. La livre a fêté la décision de la Haute Cour britannique avec une remontée au-dessus des 1.24 dollars. L'or s'est stabilisé aussi autour de 1300 dollars et le pétrole autour des 45 dollars. La volatilité, elle, continue à grimper avec un VIX qui frôle les 20%.

S'appliquer à soi-même...

On a appris cette semaine à l'occasion d'un rapport sur les retraites des parlementaires annexé au projet de loi de finances 2017 que nos représentants pouvaient réformer la retraite des Français mais pas la leur. Pour toucher une retraite si vous êtes parlementaire, pas besoin de cotiser 42 ou 43 ans. Au bout d'un seul mandat vous touchez déjà plus de 1100 euros de retraite. Des pensions qui, évidemment, se cumulent avec celles touchées en tant que fonctionnaires ou dans le privé. En 2015 les anciens élus et ayants droit ont touché en moyenne 2700 euros nets par mois...en plus du reste (Les Échos).

Ce soir ca va être dingue

C'est Votre Argent exceptionnel sur BFM Business à 19h! On rejoue la semaine avec Emmanuel Lechypre, Christopher Dembik de Saxobanque, Alice Lhabouz de Trecento, Sébastien Lalevée d'Arbevel et Pauline Tattevin. Les gérants tops vous donneront leurs conseils tops. Le patron de l'AFER et un dirigeant de Generali nous aideront à répondre à la question d'argent de la semaine: "Sapin en veut-il à votre assurance vie?". Je vous promets du sport!!! Horaires: Ce soir 19h00, 8h00 le samedi, 7h00 le dimanche

Notre cadeau surprise: lancement du nouveau pea monfinancier

Nous vous avons concocté une belle surprise pour cette fin d'année : Le lancement de notre nouvelle offre PEA avec tous les atouts qui font le succès de la gamme MonFinancier : Pas de frais d'entrée ni d'arbitrage, pas de frais de gestion (!!!), gestion 100% OPCVM et la fiscalité attractive (exonération des plus-values au bout de 5 ans, optimisation ISF) du PEA assurance. N'attendez plus pour ouvrir un PEA MonFinancier ou demandez le transfert de votre vieux PEA. Je demande une documentation gratuite sur le PEA MonFinancier.

On s'en fout?

En 2070 nous serons, ou plutôt vous serez, 76 millions d'habitants en France dont un quart de plus de 65 ans; Les paris sont ouverts sur le nombre de livres au titre mystérieux : "S'il est minuit en Europe" que Moscovici vendra (je parie sur moins de 1000); Amazon et Picard sont les enseignes préférées des Français; Les policiers en colère refusent la représentation des syndicats et créent leur propre association; Le nouveau Lucky Luke s'appelle "La Terre Promise"; Les Fréro Delavega se séparent; Un candidat de Koh Lantah a perdu 19 kilos en 24 jours (je vais m'inscrire).

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos