lundi07novembre

Comment les investisseurs professionnels s'organisent-ils à la veille des élections américaines ? Malgré le coup de mou des marchés depuis une semaine, il y a une évidence : les investisseurs ne se sont pas positionnés pour le risque Trump. Ils n'y croient pas. Ils étaient très tendus, mais sont un peu rassurés depuis hier par la déclaration du FBI.

>

Les marchés parient sur clinton

Les pros parient largement sur le fait qu'Hillary Clinton sera élue. La baisse de la semaine dernière, finalement assez limitée, était plus due à des achats de protections, des options, ces contrats d'assurance contre la baisse, plutôt qu'à des vraies ventes massives.

Le brexit n'a pas servi de leçon ?

En fait si. Au contraire. Car finalement que s'est-il passé avec le Brexit ? Une grosse panique le lendemain du referendum, beaucoup de nervosité pendant quelques jours puis une semaine après à peine, c'était un non évènement. Mieux que ça même, la baisse de la livre devenait un facteur de soutien pour les marchés anglais et les marchés en général. Les gérants se disent donc que même si Trump gagnait, ce qu'ils ne croient toujours pas, il faudrait faire le dos rond pendant une à deux semaines mais que, finalement, la situation pourrait être même plus favorable pour les marchés qu'une victoire de Clinton.

Une victoire de trump pas si mauvaise pour les marchés ?

Si Clinton gagne, on aura la hausse des taux en décembre, une petite surchauffe de l'économie et donc probablement un nouveau cycle de hausse de taux en 2017. Très mauvais pour les marchés. Si Trump gagne, les indices boursiers vont chuter dans un premier temps, mais la chute du dollar va booster les exportations et surtout, en cas de victoire de Trump, aucune chance que les taux soient remontés, au contraire. La FED devra larguer encore plus de liquidités pour éteindre l'incendie de la baisse des marchés. Et donc les marchés remonteront. Pour les mauvaises raisons. Voilà ce qui se passe aujourd'hui dans la tête des gros investisseurs professionnels. Ce qui explique que, malgré une certaine inquiétude, ils ne fassent finalement pas grand-chose.

Et pendant ce temps dans le village gaulois

On se demande toujours qui va se présenter. On serait proche d'un suspense insoutenable et Macron pourrait enfin se déclarer candidat. Peut-être même avant la primaire de droite (raisonnement : s'il se déclare avant la primaire de droite, certains électeurs qui devaient voter Juppé n'iront pas, du coup il favorise Sarko contre lequel il pourrait faire un bon score, alors que face à Juppé, il a moins de place...trop subtil pour moi). La bonne nouvelle c'est que Mélenchon n'a pas le soutien des communistes et ne pourra pas être le candidat unique de la gauche de la gauche. La mauvaise c'est que Montebourg est dans la course. Hollande lui y croit toujours. Il est le seul, même Le Drian l'a lâché. Qu'est ce qu'on s'amuse !!

Et pendant ce temps en allemagne

Vous vous rappelez des commentaires sur Merkel des médias Français: "la débâcle", "effondrement de la popularité", "la fin de Merkel". Devinez le taux de popularité ce week-end de Merkel... 54%! Il remonte en flèche. Et ce week-end, le partenaire à la droite du parti de Merkel, le CSU, pourtant très remonté du fait de la politique d'immigration, s'est déclaré solidaire de Merkel soutenant de fait sa 4ème candidature. Pour une débâcle, c'est une débâcle...

Le cimetière du net

À l'occasion de la disparition de Vine, l'appli de mini vidéos de Twitter, Le Point liste les grands disparus du net : Netscape (1994-2008), Club Internet (1995-2007), Napster (1999-2001), Second Life (2003-2007), Myspace (2003-2011) ou encore Google + (2011-2015). Édifiant.

La vraie mauvaise nouvelle du jour

On va devoir limiter notre consommation de saumon fumé pour les fêtes de fin d'année: le prix du saumon s'est envolé de 60% depuis le début d'année.

Manip à venir sur le livret a

Le patron de la Banque de France veut réformer le mode de calcul du taux de rendement du livret A. Le but : limiter le taux, surtout en cas de reprise de l'inflation... En gros, si les taux baissent, le taux de votre livret A baisse, si les taux remontent, le taux de votre livret A ne remonte pas ou peu. Un peu le même principe, en sens inverse, pour l'essence et le pétrole. À tous les coups, on perd.

Revoyez en replay

C'est Votre Argent de ce week-end. C'était vraiment exceptionnel. On a rejoué la semaine avec avec Emmanuel Lechypre, Christopher Dembik de Saxobanque, Alice Lhabouz de Trecento, Sébastien Lalevée d'Arbevel et Pauline Tattevin. Les gérants tops ont donné leurs conseils tops. Le patron de l'AFER et un dirigeant de Generali nous ont aidés à répondre à la question d'argent de la semaine: "Sapin en veut-il à votre assurance vie?". À voir absolument.

Sur les marchés

rebond ce matin après la déclaration du FBI dégageant Clinton de toute responsabilité : le S&P est repassé au-dessus de 2100 après 9 séances de baisse consécutives, l'euro est en dessous des 1.11, le dollar au dessus des 104 yens, le VIX (indice de volatilité) en baisse à 16%, le peso en hausse, le Nikkei en hausse de2%. L'or a chuté en dessous des 1300 et le pétrole a repris près de 2%.

On s'en fout ?

Double offensive contre l'État Islamique, sur Mossoul en Irak et sur Raqqa en Syrie (on ne s'en fout pas du tout...); Les policiers réclament, et ils ont bien raison, une réforme de la légitime défense; Ouverture demain du premier Orange Store, près de l'Opéra de Paris, pour concurrencer l'Apple Store (interdit de rigoler); Les femmes doivent arrêter de bosser à partir de 16h34 aujourd'hui car ,selon un site féministe les Glorieuses, elles travaillent pour rien jusqu'à la fin d'année puisque il y aurait une différence moyenne de 38 jours ouvrés entre les salaires masculins et féminins; Il ne manquait plus que ça à EDF: les arrêts de réacteurs vont lui coûter 1 milliard.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos