vendredi02septembre

Depuis plus de 15 ans, la croissance du marché des changes a été spectaculaire avec chaque JOUR (!) l'équivalent de deux fois la dette française traité. Mais le dernier rapport de la Banque des Règlements Internationaux bouleverse la donne : baisse des volumes, baisse de la part de Londres (c'était avant le Brexit) et croissance du yuan et des places financières asiatiques. Explications...

>

Révolution culturelle sur les changes

La monnaie chinoise est devenue pour la première fois la monnaie émergente la plus traitée sur les marchés. Cette première place était détenue jusqu'à présent par le peso mexicain mais les volumes sur le yuan ont doublé en deux ans. Et cette croissance vertigineuse continue malgré le fait que la monnaie chinoise soit encore très contrôlée pour ne pas dire manipulée par les autorités locales. Autre grand changement, le déclin de Londres. Tous ces chiffres nous sont donnés par la Banque des Règlements Internationaux qui publie régulièrement un état du marché mondial des changes. Et pour la première fois en dix ans, la part de Londres a chuté. Elle reste de loin le premier marché des changes mais sa part passe à 37% contre 41% en 2013. C'était évidemment avant le Brexit.

L'asie conquérante

Derrière on retrouve toujours New York avec 19%. Mais l'élément spectaculaire c'est là encore l'explosion de l'Asie avec la part des trois principaux marchés régionaux, Tokyo, Hong Kong et Singapour, qui passe de 15% à 21%. Il faut savoir que la croissance du marché des changes est exponentielle depuis plus de 15 ans. Cette année, le volume est en chute de 6%. Mais il reste tout de même au-dessus des 5000 milliards de dollars par jour, soit l'équivalent de deux fois la taille de la dette française qui est traité chaque jour. Sans surprise c'est le dollar qui capte l'énorme part des transactions devant l'euro et le yen. Il se passe quelque chose sur le marché des changes. Un vrai basculement vers l'Asie. Et ça c'est une révolution culturelle.

Le sujet qui m'intéresse

et qui doit vous intéresser aussi : l'année blanche. Bercy confirme sa volonté de mettre en place le prélèvement à la source et de le rendre irréversible (?). On a les détails: les revenus de 2017 ne seront pas taxés mais il faudra tout de même les déclarer. Cependant, attention c'est important, les dividendes et les plus-values mobilières ou immobilières seront taxés. Pour lutter contre les abus, sont exclus du champ de l'exonération les revenus "exceptionnels" comme une indemnité de rupture ou la participation et l'intéressement.

Attention spéciale pour les dirigeants d'entreprises

Il y aura une cellule spéciale pour les dirigeants d'entreprises qui peuvent plus facilement jouer sur le paiement de leurs rémunérations: si les revenus de 2017 dépassent la moyenne des revenus sur trois ans, ils seront imposés...(Tout cela est détaillé dans le Parisien). Bon, ça ne va pas être simple.

On s'en fout ?

Revers sérieux pour Elon Musk avec l'explosion de la fusée Space X, les Vénézuéliens sont massivement descendus dans la rue pour protester contre la crise dramatique : je parie sur un départ rapide de Maduro, Julien Assange et ses Wikileaks sont accusés de faire le jeu de Poutine et de la Russie, chaos au Gabon après des élections truquées, Sarko en tête des ventes avec 32000 ventes en 3 jours, démarrage de la saison 2 de Narcos sur Netflix.

Du côté des marchés

On attend évidemment les chiffres de l'emploi pour savoir si la FED va monter ses taux rapidement. Hier petit renversement de tendance en séance après une belle hausse suite à des chiffres de contraction de la production industrielle américaine. Les indices et le dollar ont reglissé un peu. On reste sur des variations ridicules : +0.03% pour le CAC et -0.01% pour le S&P...Du surplace.

C'est la fête sur l'immobilier

Grand soleil. Explosion des transactions, prix relativement stables et taux de crédit en chute libre...Pour les retardataires pensez évidemment à renégocier vos taux d'intérêt. Les ventes de logements neufs sont en hausse de...30%!

Petite rentrée d'argent

Apple commence à se demander, après l'amende européenne, s'il ne va pas falloir un peu jouer le jeu...Tim Cook envisage en effet de rapatrier une partie du trésor de guerre de 215 milliards de dollars planqué à l'étranger. Aux États-Unis. Pour jouer les bons citoyens, payer des impôts et obtenir peut-être ainsi l'aide du gouvernement dans son conflit avec l'Europe.

L'avertissement du fmi

le FMI a lancé un avertissement aux leaders du G20. Si vous ne vous attaquez pas aux problèmes structurels de vos économies, la croissance mondiale sera anémique. Le FMI envisage à nouveau de réviser à la baisse ses provisions de croissance. Pour le FMI, il faut relance l'investissement, mener les réformes structurelles et ne pas céder au protectionnisme. Tout un programme.

Le scoop du jour

Les femmes préfèrent les jeunes. C'est l'INSEE qui le dit. Dans 1 union sur 7, l'homme est plus jeune que la femme. Et les femmes veulent aller plus loin, plus jeune en fait. Décidément, tout fout le camp.

Ce soir c'est reparti

C'est Votre Argent exceptionnel de rentrée. Avec une nouvelle formule : En première partie on rejoue la semaine avec Emmanuel Lechypre, Christopher Dembik de Saxobanque, Louis de Montalembert de Pleiade, Virginie Robert de Constance et Associés et Pauline Tattevin. En deuxième partie les tops de la semaine avec les conseils des gérants.Et le patron de la semaine "parrainé" par un gérant. Cette semaine, Jean-Claude Maillard patron de Figeac Aero "parrainé" par Louis de Montalembert.À ce soir sur BFM Business.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos