mercredi23août

Le 02/06/2017 : Trump a pris sa décision hier. Seul ou presque. Contre l'avis de la majorité de ses conseillers. Il a annoncé le retrait des États-Unis de l'accord de Paris. Une stratégie pour lui permettre de renégocier un accord plus favorable pour les États-Unis. Mais les européens sont montés au créneau pour refuser toute renégociation. Et la Chine en a profité pour réaffirmer son soutien à l'accord. Revoir le morning du 02/06/2017

>

LE TOUR DE L'ÉCO :

EN DEUX TEMPS La baisse des cotisations salariales maladie et chômage promise par le gouvernement pour l'an prochain se fera en deux temps. La première étape de cette suppression des cotisations salariales, concernera les salariés et les indépendants dès le début de l'année 2018. Puis, le gain sera "sera amplifié par une seconde baisse des cotisations à l'automne 2018" explique le ministère de l'Action et des Comptes publics dans un communiqué. Ce qu'on oublie, c'est que ce cadeau fiscal sera financé par la hausse de 1,7 point du taux de la CSG.

LE MERCATO D'ÉTÉ François Fillon signe pour une nouvelle vie dans le privé à la rentrée. Et c'est Tikehau Capital qui a recruté l'ancien candidat à la présidentielle en tant qu'associé. Il sera ainsi le trentième associé de la société de gestion et d'investissement qui entend profiter de "son expérience internationale et de et sa connaissance aiguë des problématiques économiques françaises et européennes."

du coté des marchés

Clôture ferme à Wall Street et en Asie alors que les marchés espèrent enfin voir se concrétiser la réforme fiscale promise par Donald Trump. Le Dow Jones rebondit de 0,9% et le Nasdaq de 1,4%. Les investisseurs n'oublient pas pour autant la réunion des principaux banquiers centraux de la planète à Jackson Hole.

les métaux de base s'envolent

Les métaux s'envolent dopés par un dollar bas et par des différentes perturbations de l'offre, principalement en Chine. Le zinc qui est au plus haut depuis dix ans sur les 3.000 dollars la tonne tandis que l'aluminium inscrit de son côté de nouveaux plus hauts depuis 2014 sur les 2.000 dollars.

et zew l'optimisme

Le sentiment économique des investisseurs allemands mesuré par l'indice ZEW est ressorti bien en deçà des attentes en août. L'indicateur est tombé à 10 pour le mois en cours, plombé par les différentes scandales dans le secteur automobile alors qu'il était attendu à 15 par les analystes. C'est donc le troisième mois de baisse d'affilée enregistré par l'indice ZEW.

un parallèle troublant

Le rendement des emprunts d'État à 10 ans italien s'est tendu sur les 2,10% pour s'inscrire à un plus haut de trois semaines alors que Silvio Berlusconi est favorable à l'introduction d'une monnaie parallèle aux côtés de l'euro. La monnaie unique a un peu réagi à la nouvelle et s'inscrit en baisse à 1,1754 dollar.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos