vendredi21avril

Cette campagne n'a ressemblé à aucune autre. Et on a hâte qu'elle se termine, même si on tremblera jusqu'à dimanche soir. La succession de scandales et d'évènements dramatiques, comme celui d'hier soir sur les Champs Élysées, a créé un climat glauque et anxiogène. Vivement dimanche soir ? Sauf si...

>

Le cac s'est envolé hier

Les investisseurs ont choisi de parier hier sur une issue positive dimanche soir. Le CAC s'est envolé brusquement comme si les marchés connaissaient déjà les résultats de dimanche soir et qu'ils se positionnaient sur une victoire de Macron ou de Fillon. Un mouvement assez étonnant. Soit les marchés savent déjà que ce que nous ne savons pas, soit ils se plantent comme ils se sont plantés pour le Brexit et pour Trump. J'espère sincèrement qu'ils ne se trompent pas et que nous n'aurons pas de scénario catastrophe.

Attentat aux champs élysées

No comment. Seulement une pensée pour la famille des policiers tués et blessés et pour la police et l'armée sous pression depuis l'état d'urgence.

La mode de la grande rotation

Malgré l'incertitude politique, l'Europe continue à attirer les investisseurs.Sur les marchés, tout n'est que question de mode. Après l'élection de Trump, on a eu la collection " Reflation trade ", acheter tout ce qui pouvait bénéficier de la sortie des craintes de déflation grâce notamment aux mesures de relance Trump. Et depuis quelques semaines la collection qui fait un malheur, c'est la collection " Rotation ". Celle qui consiste à sortir des actions américaines pour investir sur des actions européennes. Et on parle d'un mouvement assez massif, puisque les montants en jeu, et notamment les sorties des investisseurs des fonds d'actions américains, sont assez colossaux.

Les actions américaines surévaluées?

Qu'est ce qui motive cette rotation ?Selon une enquête Bank Of America/ Merrill Lynch, 83% des gérants, et c'est un record, pensent que les actions américaines sont surévaluées. On n'avait pas vu ça depuis 2008. Surévaluées par rapport aux anticipations de bénéfices, surévaluées par rapport aux anticipations de hausse de taux et surévaluées par rapport à une réforme des impôts qui sera beaucoup plus lente que prévue. De l'autre côté, le sentiment que la croissance est revenue en Europe et que les actions européennes ne reflètent pas pleinement l'amélioration de la situation et que la Banque Centrale Européenne, du fait, entre autres, du risque politique continuera à avoir une politique monétaire beaucoup plus accommodante qu'aux États-Unis.

Attention, les modes passent

Est-ce que cette mode est durable ?Les modes passent. De plus en plus rapidement. La rotation qui est le hit du printemps pourrait encore tenir l'été, avec un peu de chance. Si d'ici là les investisseurs ne se ruent pas sur le nouveau thème à la mode dont les designers ne nous ont pas encore dévoilé les secrets. Mais pour l'instant, c'est un mouvement de fond. Pas d'autre choix que de suivre la tendance même si on sait qu'elle peut se terminer d'un coup. C'est le principe même de la mode.

Protectionnisme: c'est parti?

Trump a fait son premier move sur le protectionnisme. Il a extirpé une loi de 1962 sur la possible limitation des importations en cas de danger pour la sécurité nationale pour protéger l'acier Américain. Il a même dit "It's a historic day for American Steel". Même s'il s'est empressé d'expliquer que c'était le monde dans son ensemble qui était visé par de possibles droits de douanes et quotas, la Chine, principale concernée, ne va pas aimer du tout...

Ce soir c'est votre argent exceptionnel

On va rejouer la semaine et vous donner quelques conseils avec nos Jedis de l'économie et de la Finance: Emmanuel Lechypre, Virginie Robert de Constance et Associés, Françoise Rochette de Mandarine Gestion, Benaouda Abdeddaïm, Louis de Montalembert de Pleiade AM et Aïcha Hmissi. A NE PAS MANQUER. Sur BFM Business. Horaires : Ce soir 19h00, 7h00 et 21h00 le samedi, 22h00 le dimanche.

La couverture du jour

The Economist: "Zut Alors!" avec un coq bleu blanc rouge qui se voile la face...

On aime cette europe la

Depuis le démarrage du Brexit, la fermeté et l'unité de l'Europe est étonnante, et admirable. Pour une fois, l'Europe parle d'une même voix et d'une voix forte. On regrette qu'elle ne le fasse pas plus souvent quand on voit qu'elle est capable de le faire. Hier, la Commission européenne a indiqué qu'elle pourrait exiger, avant de démarrer toute négociation, que les travailleurs européens en Grande Bretagne continuent à bénéficier à vie de tous leurs droits européens.

On pense quoi d'orange bank?

Ce n'est pas une révolution mais une évolution logique. C'est une première étape. Orange, SFR et Free vont devenir des concurrents sérieux pour les banques classiques. Comme le deviendront pour la génération des 15/20 ans les GAFA. À terme c'est une bonne nouvelle pour les consommateurs qui vont peut être, enfin, voir leurs frais bancaires baisser et surtout choisir les banques dans lesquels les frais sont les moins scandaleux.

Les conseils monfinancier pour vos placements

Autant le dire tout de suite, la bonne vieille méthode qui consiste à investir en assurance-vie, une partie en fonds euros, et pour le reste en fonds actions selon votre profil de risque, ne peut plus s'appliquer dans le contexte actuel. Parce que les taux sont au plus bas et les indices boursiers au plus haut. C'est pourquoi nous organisons le 27 avril une journée consacrée aux OPCVM et à l'allocation d'actifs pour faire face à l'érosion des fonds en euros. Nous répondrons à toutes vos questions : Quelle solution pour maintenir la performance de son contrat au-dessus de 4-5% par an? Comment obtenir de la performance décorrélée des marchés financiers? Comment investir dans l'immobilier au sein de son contrat d'assurance vie? Venez rencontrer nos conseillers lors d'un rendez-vous personnalisé, et assister à une conférence sur les différentes étapes pour se construire une allocation d'actifs équilibrée et performante. Inscrivez-vous à notre journée OPCVM et allocation d'actifs le jeudi 27 avril

On s'en fout

Le sort s'est acharné sur ce débat sur France 2 transformé en un long tunnel d'interviews alors que se déroulait le drame des Champs Élysées; Quand on pense que Nathalie Arthaud est prof d'éco et de gestion dans un lycée...; Dominique de Villepin donne une interview dans Aujourd'hui pour expliquer pourquoi il soutient Macron, sa haine pour Sarko aura vraiment était toujours son driver; L'OL est en demi finale de la Ligue Europa; c'était la première journée hier du nouveau préfet de police de Paris qui a du remplacer le préfet Michel Cadot immobilisé pour accident de vélo, une première journée déjà très particulière; Pamela Anderson soutient Jean Luc Mélenchon; Arnaud Lagardère confronté à une chute brutale des audiences d'Europe 1 reprend en direct les commandes de la station.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos