jeudi27avril

Les marchés chinois sont sous pression.La France, et c'est un miracle, a tellement focalisé l'attention des investisseurs et des marchés depuis le début de la semaine, qu'on ne s'est pas aperçu de ce qui se passait en Chine depuis quelques jours.

>

Shanghai en baisse

Ce matin l'indice de Shanghai a perdu jusqu'à 1.4% avant de rebondir un peu et a quasiment effacé sa performance de l'année. Une perte de plus de 5% en quelques séances. Et un plus bas niveau depuis 3 mois. La cause : la prise de conscience du gouvernement des risques qui pèsent sur le système financier chinois.

Les risques financiers chinois

Quels risques ? Surendettement et spéculation boursière. C'est le président Xi Jinping lui-même qui a déclaré cette semaine qu'il fallait protéger la sécurité financière du pays. Rien que ça. Il a même convoqué le bureau politique du Parti pour entériner des décisions sur le sujet. Depuis la crise financière de 2008, la Chine a accumulé une dette monstrueuse que certains estiment à plus de 250% du PIB. Explosion du shadow banking, cette finance parallèle, explosion des placements risqués qui promettent des rendements élevés dans un environnement général de taux bas, explosion de la spéculation à crédit sur les marchés boursiers, explosion du crédit chez tous les acteurs publics ou privés de l'économie.

Un dérapage contrôlé, pour l'instant

Quelles mesures ont été prises ? Remontée de taux d'intérêt et drainage de liquidités par la Banque centrale chinoise, réduction du levier sur la spéculation boursière, contrôle accru sur les crédits accordés par les banques et obligation de mieux identifier les créances douteuses sans parler des amendes et de quelques arrestations. Xi Jinping ne plaisante pas. Il veut s'attaquer au problème. Et on s'attend à des mesures encore plus sévères dans les jours qui viennent. Paradoxalement cette prise de conscience du risque financier par le pouvoir rassure aussi les investisseurs, c'est pour cela que, pour l'instant, on a certes une baisse mais pas de krach. La situation chinoise ressemble étrangement à celle des États-Unis avant la crise des subprimes mais le gouvernement semble avoir la situation en main. Pour l'instant.

Jusqu'au dernier jour

Le quinquennat d'Hollande aura été un désastre jusqu'au dernier jour en matière d'emploi. Entre autres. Si on se rappelle encore un jour de lui, ce sera pour cette inversion de la courbe du chômage annoncée en 2012 et qui n'est jamais venue. Hier le nombre de demandeurs d'emplois a encore progressé de 44,000 personnes. Même si la situation s'est, un peu, améliorée, on compte près de 600,000 chômeurs de plus en 5 ans. Un drame qui explique probablement aussi les scores des extrêmes.

LA CAMPAGNE...L'usine Whirpool était le centre de la France hier, comme Florange pendant les campagnes précédentes. Avec les mêmes promesses des deux candidats et pourtant la même certitude que le site fermera. L'autre évènement du jour c'est Mélenchon qui est redevenu Mélenchon. Les masques sont tombés. Il a abandonné le rôle que ses conseillers en com' lui avait demandé de jouer, le mec qui n'insulte plus personne, qui est cool et qui plaît aux jeunes et aux bobos. Il ne dira pas pour qui il vote au second tour et ne donnera donc pas de consigne de vote. Difficile d'idolâtrer Castro et Chavez et d'accepter le verdict des urnes.

Les états-unis, paradis fiscal ?

C'est fait. On connaît maintenant le programme de Trump en matière de baisse d'impôts. Baisse de l'impôt sur les sociétés de 35% à 15%. Simplification de l'impôt sur le revenu avec trois tranches, 10, 25 et 35%. Réduction massive des niches fiscales etc etc. Pour le secrétaire au Trésor, Steve Mnuchin, c'est "the biggest tax cut in history". Le problème c'est le financement de cette réduction massive d'impôt. Ça va coincer au Congrès. Trump n'obtiendra pas cette baisse historique souhaitée mais la baisse sera néanmoins spectaculaire. Il propose 15% pour obtenir 20 ou 25% ce qui sera plus que favorable aux entreprises américaines. America first...

La nouvelle cible des hedge funds

Les fonds spéculatifs américains ont trouvé leur nouvelle victime : les foncières de centres commerciaux. Pour les hedge funds, l'explosion de l'Internet et de l'e-commerce marque la condamnation à terme des centres commerciaux aux États-Unis.

Le pétrole se cherche

Il n'est toujours pas parvenu à rebondir significativement au-dessus des 50 dollars. Malgré les efforts de l'Arabie Saoudite, malgré les quotas apparemment respectés de l'OPEP, malgré l'annonce hier par l'Agence Internationale de l'Énergie d'un point bas record dans les découvertes de nouveaux gisements, et malgré la baisse des stocks. Tout cela dans un contexte de reprise économique mondiale, certes modérée, mais de reprise tout de même et donc de hausse de la demande. Étrange.

Le jeudi c'est monfinancier...

Tous les jeudis, MonFinancier vous accueille à l'agence parisienne pour des journées portes ouvertes à thématique patrimoniale. Aujourd'hui, c'est une journée consacrée aux OPCVM et à l'allocation d'actifs : Quelle stratégie face à l'érosion des fonds en euros, quelle place pour les fonds actions et la pierre papier, et comment obtenir de la performance décorrélée des marchés financiers ? Toute la journée, venez échanger avec un conseiller en rendez-vous personnalisé, et ne manquez pas à 10h30 ou à 18H30 notre conférence sur les différentes étapes pour se construire une allocation d'actifs performante. Vous ne pouvez manquer cette journée : Je m'inscris à la journée portes ouvertes du 27 avril 2017.La semaine prochaine le thème sera l'ISF : Pour ceux qui ont bien compris suite au premier tour des élections qu'ils devront bien payer l'impôt cette année, MonFinancier vous accueille pour des rendez-vous personnalisés et une conférence sur les meilleures solutions pour réduire son ISF : Je m'inscris à la journée ISF du 4 mai 2017

On s'en fout ?

Sarko votera Macron et Baroin est sûr d'être Premier ministre; Plus de 30 personnes ont été tuées en un mois dans des manifestations au Venezuela, le paradis de Mélenchon; La Foire de Paris démarre aujourd'hui, vous pourrez découvrir, entre autres, la nouvelle génération de WC auto-nettoyants et une serpillère à la vapeur; La récolte de pommes de terre au Japon a été dévastée par des typhons provoquant une pénurie de Chips, la gourmandise favorite des Japonais; Tous à l'exposition des tenues de Dalida au Palais Galliera à Paris; Le CSA a imposé la parité pour les présentateurs du débat du 3 Mai, Pujadas et Bouleau sont out, ce sera Jakubyszyn et Nathalie Saint Cricq.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos