vendredi07avril

Trump s'est démarqué d'Obama au plan de la politique internationale. Il a lancé une attaque sur la Syrie en réaction aux bombardements chimiques. Une frappe chirurgicale pour l'instant mais une frappe qui marque un tournant et une frappe qui montre, et c'est probablement le but également, que Trump n'est pas totalement bloqué et qu'il est tout de même président des États-Unis.

>

La réaction des marchés

ET c'est très intéressant de voir à ce stade de la journée quels marchés ont bougé et dans quelles proportions. Tout d'abord une constatation générale. On n'a pas encore de mouvements d'amplitude significative. Pas de panique. Pas de chute brutale d'indices boursiers. Pas de volumes exceptionnels sur les marchés à terme qui fonctionnent quand les marchés officiels sont fermés. Les investisseurs ont été surpris, comme tous les observateurs, par la rapidité de la réaction de Trump et également par le timing de la frappe en pleine rencontre avec le président chinois.

Comme dans les livres de trading

Quels sont les marchés qui ont le plus réagi ?À l'école du trading et de l'investissement, on vous apprend qu'en cas d'évènement géopolitique on réagit en vendant les indices boursiers, ils baissent mais ce n'est pas une vraie chute, on achète le dollar, il monte un peu, on achète le yen qui est considéré comme une valeur refuge, il monte un peu aussi, on achète aussi les obligations d'état, autre valeur refuge, mais surtout on achète l'or et l'or a atteint son niveau le plus haut depuis février et évidemment si l'évènement géopolitique se situe au Moyen Orient et c'est le cas on achète le pétrole, et là aussi on est remonté au plus haut niveau depuis un mois.

Quel impact sur le moyen terme?

Est-ce que cette action militaire peut avoir un impact plus durable sur les marchés ?Oui. Mais pas forcément l'impact qu'on pourrait attendre. Si cette attaque se révèle être juste une frappe chirurgicale et un message sans conséquence, les marchés retrouveront rapidement leur tendance naturelle. Non, ce que les investisseurs vont retenir c'est que Trump est capable d'agir sans être bloqué par des juges comme pour ses décrets ou par un Congrès comme pour la loi sur la Santé. Et c'est probablement aussi ce qu'a voulu montrer le président Trump. Il a montré qu'il avait tout de même du pouvoir et c'est un signal pour tous ses partenaires et ses adversaires. Aussi bien à l'étranger que dans le monde politique. C'est ça qui va probablement être analysé avec le plus d'attention par les investisseurs et les marchés.

La rencontre trump xi jinping

La rencontre entre les deux leaders a commencé par un dîner et Trump n'a pas pu s'empêcher de faire une blague: "Nous avons eu déjà une longue discussion et pour l'instant je n'ai rien obtenu, absolument rien...mais je sens que nous avons développé une véritable amitié. Je le vois". Le ton est donné. Les sujets qui fâchent vont probablement être mis sur la table mais on va tenter d'éviter l'affrontement. Le timing de l'attaque sur la Syrie, en pleine rencontre, est tout de même un message clair pour la Chine sur la Corée du Nord.

C'est votre argent exceptionnel

Sur BFM Business. On rejoue la semaine et quelle semaine et vous aurez les conseils de nos Jedis de la Finance et de l'Economie: Emmanuel Lechypre, Valérie Plagnol, Bruno Colmant de Degroof Petercam, Christian Bito de CBT Gestion, Sébastien Faijean d'ID Midcaps et Aïcha Hmissi. A ne pas rater. De l'éco, de la finance et du fun. Horaires : Ce soir 19h00, 7h00 et 21h00 le samedi, 22h00 le dimanche.

Le feuilleton fatiguant

À chaque fois qu'on pense que le problème a été réglé par un prêt à fonds perdus de plusieurs dizaines de milliards et qu'on n'en parlera plus, le problème grec ressurgit. L'Eurogroupe réuni aujourd'hui à Malte devait parvenir à un accord avec la Grèce pour une nouvelle tranche d'aide. Encore une. Et c'est toujours le même cirque: Tsipras refuse les nouvelles conditions imposées par l'Union Européenne, l'Union Européenne fait mine de se fâcher, et il va falloir à nouveau lâcher quelques dizaines de milliards sans contreparties et qui seront perdues à jamais. Fatiguant.

Draghi ne montera pas les taux

Mario a été clair. On l'avait mal compris. On avait mal interprété ce qu'il avait dit ou ce qu'il n'avait pas dit. La Banque Centrale Européenne n'a aucune intention de changer pour l'instant sa politique monétaire laxiste. Certes l'Europe va mieux mais tous les problèmes n'ont pas été résolus et ce sera donc encore open bar à la BCE.

Encore une promesse pour rien

Le conseil d'administration d'EDF n'a pas eu peur des menaces de Ségolène Royal et s'est opposé à la fermeture de Fessenheim, une des promesses de Moi Président en 2012.

La contradiction du jour

Les français n'ont jamais été aussi indécis, voire écoeurés, par une campagne électorale mais ils n'ont jamais été aussi nombreux à s'y intéresser si on tient compte des audiences des débats ou de l'activité sur les réseaux sociaux. Un paradoxe de plus.

Les soirées jeunes débarquent à cannes

Après le succès de nos deux soirées jeunes consacrées aux enjeux patrimoniaux des 25-40 ans, du 23 mars et du 6 avril, à notre agence parisienne, nous avons décidé d'exporter ce concept dans le sud. Les soirées Jeunes de MonFinancier débarquent donc à Cannes jeudi 13 avril. Vous y apprendrez comment programmer efficacement une épargne pour se construire un patrimoine, comment profiter au mieux du levier du crédit et des taux historiquement bas, et pourquoi il est souvent préférable de ne pas acquérir sa résidence principale. C'est aujourd'hui que les jeunes doivent préparer leur épargne de demain. Venez, mais ne venez pas seul(e) ! Invitez vos ami(e)s, conjoint(e), frères et soeurs, et passez tous ensemble une soirée riche et conviviale. Inscrivez-vous à notre soirée Jeunes du jeudi 13 avril.

On s'en fout?

Les chantiers navals de Saint Nazaire ne seront pas nationalisés, ils seront finalement bien vendu à l'Italien Fincantieri; Allez skier, il y a de la neige et du soleil; Ce soir sur France 3 un documentaire sur la carrière de Charles Aznavour; Spotify pourrait faire une introduction "directe" en Bourse sans levée de fonds, une démarche rare et originale pour une société de cette taille, plus de 10 milliards d'euros de valorisation; Cazeneuve était en visite à Alger mais il n'a pas pu rencontrer Bouteflika, la Momie est-elle encore vivante?; Et Hop!, grève des hôtesses et des stewards de la compagnie aérienne Hop pour ce week-end de départ en vacances.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos