mercredi19avril

Theresa May pensait sûrement qu'il n'y avait pas suffisamment d'incertitude politique en Europe avec "seulement" des élections en France, puis en Italie. Elle avait pourtant affirmé il y a encore quelques jours qu'il n'y aurait pas d'élections anticipées et elle a brusquement changé d'avis. Le calcul est simple: avoir un Parlement docile pour négocier le Brexit dans les meilleures conditions.

>

La livre sterling en hausse, la bourse en baisse

Avec une campagne courte, jusqu'au 8 Juin, elle doit, en théorie, empêcher les travaillistes de combler le retard massif qu'ils ont dans les sondages. Espérons pour elle qu'elle n'a pas été conseillée par Villepin, notre grand spécialiste des élections anticipées. Mais le plus étonnant dans tout cela c'est la réaction des marchés britanniques. Avec une envolée de la livre sterling de près de 3% et un retour à son plus haut depuis 5 mois et une chute de 2.5% de l'indice boursier de Londres, le Footsie.

Divergence

L'explication de cette divergence ?La plus courante mais elle n'est pas convaincante c'est que les traders de change parient sur le fait que May pourra se débarrasser des eurosceptiques les plus agités de son camp et négocier un soft Brexit incluant une longue période de transition, une période de transition qu'elle pourra se permettre de gérer puisque les prochaines élections, en théorie, n'auront pas lieu avant juin 2022. Mais dans ce cas, on aurait quand même pu imaginer que la Bourse de Londres applaudirait mais, apparemment, les investisseurs considèrent que la hausse de la livre sterling est un handicap pour la Bourse de Londres et que c'est grâce à la chute de la livre sterling que l'indice boursier avait atteint ses records historiques.

Des marchés des plus en plus étonnants

Je suis surtout très surpris par les marchés depuis quelques mois et surtout par leur capacité à absorber toutes les surprises, même les plus mauvaises, et toutes les incertitudes. On m'avait toujours enseigné que les marchés détestaient l'incertitude mais on a l'impression, depuis le referendum du Brexit d'ailleurs, que les investisseurs considérent que la multiplication des black swans, ces signes noirs, ces évènements totalement inattendus sont devenus le " new normal ", la nouvelle norme de fonctionnement. Certes la volatilité est montée d'un cran, mais d'un petit cran seulement. À chaque surprise, on trouve une explication a posteriori pour expliquer que finalement, cette surprise n'aura que peu d'impact. C'était encore le cas hier avec cette annonce inattendue d'élections anticipées.

Monfinancier, votre conseiller financier

Vous êtes près de 200 000 personnes à être abonnées à cette newsletter mais savez vous tous ce que fait MonFinancier?MonFinancier est le premier Conseiller Financier "Omni-canal" de France: Une expérience unique, au croisement de la gestion de patrimoine, du conseil financier, de la proximité et du digital, En agence, en ligne ou bien au téléphone, nous offrons à chacun de nos clients les meilleures solutions d'épargne, au meilleur prix. Chez MonFinancier, nous savons aussi que votre vie d'épargnant est en constante évolution. Notre équipe s'adapte en permanence à vous. Depuis bientôt 10 ans, nous proposons les meilleures solutions d'épargne, les frais en moins, le conseil indépendant en plus. Avec chacun de nos clients, nous construisons une relation commune, transparente. En partageant notre expertise, nos connaissances, nous permettons à chacun de reprendre le contrôle de son épargne et de savoir où va son argent. Nous offrons une " Une large gamme de produits aux frais les plus bas ": c'est pour cette raison que 10 000 clients nous ont confié 450 millions d'euros d'épargne.VOILA, MAINTENANT VOUS NOUS CONNAISSEZ TOUS

La surprise goldman sachs

Les banques américaines sont au zénith. Et au sommet des banques américaines on trouve Goldman Sachs. Et après les résultats trimestriels satisfaisants des JP Morgan ou Citigroup, on s'attendait à ce que Goldman surprenne positivement. Mais ses résultats ont déçu. Avec des résultats de trading en demi teinte. Ne vous inquiétez quand même pas trop pour eux, le bénéfice trimestriel est de 2.16 milliards de dollars. Le cours a tout de même dévissé de près de 5%.

Il ne manquait que ca

Dans cette campagne présidentielle qui ne ressemble à aucune autre, il ne manquait plus qu'une menace terroriste. Deux hommes qui préparaient un attentat, dans les jours qui viennent, visant probablement un des candidats ont été arrêtés. On a appris à cette occasion que Fillon avait refusé de porter un gilet pare balles, comme lui avait suggéré la sécurité intérieure, lors de son déplacement à Nice. Des candidats qui doivent porter des gilets pare balles. On a encore franchi un cap non?

Une petite lueur d'espoir

Le FMI a relevé ses prévisions de croissance mondiale pour 2017. De 0.1%. À 3.5%. C'est un évènement car si le FMI a raison, ce sera la croissance la plus élevée depuis 5 ans. Ce n'est pas une accélération massive mais c'est une amélioration et donc une bonne nouvelle. Le FMI voit toujours les États-Unis croître à 2.3% contre 1.6% en 2016, mais pense que la Chine va accélérer à 6.6% contre 6.5% prévus, et le Japon accélérer à 1.2% contre 0.8% prévus. Pour la zone Euro ce sera 1.7% au lieu de 1.6%. Halleluia !

Turquie. suite.

Le leader de l'opposition conteste les résultats de l'élection. Sans conviction. Puisqu'il déclare qu'il a perdu confiance dans la justice de son pays. Erdogan a réussi son pari. Cela aura des conséquences géopolitiques qui vont bien au delà de la seule Turquie.

Embaucher americain

Trump a encore signé un décret hier. Dans l'esprit "America first". Il veut limiter l'embauche de travailleurs étrangers très qualifiés, ceux qui sont, par exemple, très présents dans la Silicon Valley. 85 000 visas "H-1B" délivrés chaque année. Un enjeu important pour le secteur technologique.

On s'en fout ?

Si seulement Mélenchon n'était qu'un hologramme...; Amazon est le premier vendeur d'habillement aux États-Unis; Thomas Thévenoud, la victime de la phobie administrative, comparaît aujourd'hui devant le Tribunal; pour 100,000 euros, la société américaine Ocean Gate vous permet de visiter l'épave du Titanic; la Russie continue à influencer nos élections en envoyant cette semaine une vague d'air froid et de gelées; après la mort de l'italienne Emman Morano, la nouvelle doyenne mondiale est jamaïquaine, s'appelle Violet Brown et a 117 ans.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos