mardi19décembre

On s'achemine vers une belle année pour les valeurs moyennes cotées en Bourse. C'est spectaculaire. L'indice CAC 40 est déjà à environ 12% de performance sur l'année. Mais les indices de valeurs moyennes comme par exemple le CAC Mid et Small surperforment les indices de grandes valeurs de près de 10%. Près du double de la performance sur l'année. Un beau succès.

>

Le succès des sociétés de gestion spécialisées

Avec un cercle vertueux puisque les fonds spécialisés sur ce segment de marché affichent des performances élevées, collectent massivement sur les deux dernières années et en particulier en 2017 et donc réinvestissent dans les small et midcaps avec en plus des belles success stories de sociétés de gestion indépendantes spécialisées. Il faut noter qu'à l'échelle européenne, les gérants small et mid caps français sont très bien placés. Cocorico.

L'attrait pour les small et mid caps

Qu'est-ce qui explique cet attrait pour les valeurs moyennes ? Avec l'amélioration du contexte économique et grâce à une gestion de ces sociétés extrêmement performante, les résultats de ces entreprises se sont nettement améliorés et leur visibilité a rarement été aussi bonne et ce dans de nombreux secteurs d'activités différents. Il y a aussi leur potentiel de croissance. Elles peuvent doubler, tripler de taille avec un mélange de croissance organique et de croissance externe ce qui est évidemment difficile pour des sociétés qui capitalisent plusieurs dizaines de milliards.On a aussi des managements très impliqués, souvent familiaux, dont les intérêts sont totalement alignés sur les intérêts des actionnaires minoritaires.

La force entrepreneuriale

Et beaucoup d'opérations de fusions ou d'acquisitions aussi. Depuis quelques mois nous avons un rythme élevé d'opérations de rapprochement ou de rachat. La prime spéculative sur beaucoup de valeurs moyennes est importante et les grands groupes français ou internationaux observent certaines de ces sociétés de près qui pourraient devenir leurs proies. Ce contexte de surperformance des valeurs moyennes en Bourse est une belle illustration de la force entrepreneuriale en France et aussi l'illustration que la France n'est pas qu'une start-up nation, ce qui est déjà bien, mais aussi un pays où les entreprises commencent à apprendre à passer de PME à ETI. C'est une bonne nouvelle.

Le chiffre du jour

7000.7000 points.C'est le nouveau record atteint hier par le Nasdaq. Les valeurs technologiques n'en finissent pas de grimper, amplifiant leur domination écrasante. Les indices boursiers américains ont encore inscrit hier de nouveaux records. 2017 est une année records de records quotidiens sur les marchés américains.

La fête continue

On continue à évoquer la baisse du nombre de fonctionnaires mais le nombre de fonctionnaires continue, lui, à progresser.Selon l'INSEE 29000 fonctionnaires de plus en 2016. On s'approche des 5.5 millions. Et ces chiffres ne tiennent pas compte des centaines de milliers d'emplois aidés. Au secours.

Le revirement de trump

On pensait que Trump était devenu le pote de la Chine. À sa dernière visite à Pékin il avait joué les "bf" avec le président chinois. Mais Trump est imprévisible. Hier la Maison Blanche a présenté sa stratégie de sécurité nationale et a désigné la Chine et la Russie comme des ennemis potentiels, des pays qui veulent rendre les économies moins libres et moins justes et des puissances hégémoniques qu'il va falloir contenir. Bonne ambiance.

Le paradoxe du jour

Les indices boursiers sont au plus haut. Et pourtant, selon une étude du Boston Consulting Group, les investisseurs professionnels n'ont jamais été aussi pessimistes depuis la crise de 2008, ils trouvent les actions américaines très largement surévaluées...ce qui ne les empêche pas de les acheter pour atteindre de nouveaux records tous les jours.

Du côté des marchés

Du côté des marchés américains, pluie de records avec un Nasdaq qui a cassé les 7000 points en clôture et un Dow Jones qui est à son 70ème record en clôture depuis le début de l'année. L'indice vedette américain flirte désormais avec les 25.000 points. Les espoirs d'un vote de la réforme fiscale viennent motiver les troupes. L'indice Nikkei ne suit pas la tendance américaine et cède 0,15% à 22.868 points. L'euro/dollar revient sur les 1,18 dollar à 1,1809 dollar.

À revoir en replay

L'émission était exceptionnelle avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Emmanuel Lechypre, Christopher Dembik de Saxo Banque, Patrice Gautry de l'UBP, Sébastien Lalevée de la Financière Arbevel, Christian Cambier de Focal et bien sûr Laure Closier. On a rejoué la semaine et on vous a donné quelques conseils. De l'éco, de la finance et du fun.Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici

On s'en fout?

Le chapelier italien Borsalino est en faillite; Bruno Lemaire veut "encadrer" le bitcoin, bon courage, il s'est rapproché des 20,000 dollars...; Le gouvernement réfléchit à rétablir la vignette automobile pour financer la rénovation des infrastructures routières, quelle bonne idée...; 48% des salariés seraient prêts à changer de job selon une étude ADP research institute reprise par Aujourd'hui.; depuis hier 19h RT France, la version française de la chaîne russe émet sur Internet et les box.

Faites plaisir à un ami

Inscrivez-le tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos