jeudi09février

L'or reste ferme sur les marchés.Il a dépassé hier les 1240 dollars, son plus haut niveau depuis novembre 2016. On ne peut pas parler de flambée de l'or, mais petit à petit, il grimpe et c'est intéressant car c'est peut être, pour l'instant, le seul marché qui reflète un peu de fébrilité de la part des investisseurs.

>

Des marchés toujours optimistes

Les indices boursiers américains restent eux accrochés à leurs records avec un Dow Jones toujours au dessus des 20 000 points et la volatilité, indice de nervosité des marchés, reste toujours dans sa zone la plus basse historique, signe que les investisseurs restent confiants dans l'avenir et ne voient pas de risque ni à court, ni à moyen terme.

L'or comme refuge contre l'inflation

Et pourtant l'or remonte.Il bénéficie surtout du réajustement des anticipations d'inflation. Nous sommes passés d'un consensus sur la déflation et les taux négatifs, à un consensus sur la reflation et le come back de l'inflation. Une inflation dont personne n'imagine pour l'instant qu'elle pourrait déraper, ce qui explique que la hausse de l'or reste limitée, mais une inflation qui atteint aux États-Unis et en Grande-Bretagne le Graal des 2% fantasmé depuis des années par les banques centrales. Même en Europe, l'inflation rebondit. L'or bénéficie aussi de l'affaiblissement relatif du dollar.

Mettez quelques grammes d'or dans votre portefeuille?

L'or n'est donc pas un refuge contre les risques éventuels de marchés.Non. Il joue uniquement son rôle de placement refuge face à l'inflation. Ce qui est très frappant dans les marchés depuis l'élection de Trump, c'est la disparition totale de toute prime de risque. Les investisseurs n'ont pas peur. Ni le Brexit, ni les échéances politiques en Europe, aux Pays Bas, puis en France, avant les élections cruciales en Allemagne, ni les décrets pour le moins déstabilisants de Trump depuis son arrivée ne poussent les investisseurs à se dégager des marchés boursiers, ni même à prendre des assurances ou des couvertures. C'est la n-ième tentative de rebond de l'or. Pour que cette tentative réussisse, il faut que les marchés sortent de leur optimisme béat. Et ça personne ne sait si et quand ça se produira.

Notre conseil sur l'or

C'est d'attendre que l'or rebaisse un peu pour en mettre quelques grammes en portefeuille. Un achat sur repli donc, avec le turbo illimité BEST 2I58Z (DE000CN1HHT8), quand il passera sous les 3 euros, autour de 2,95 euros donc, soit un repli d'un peu plus de 3% de l'Or. On enverra une alerte aux abonnés MF privé si le turbo touche le cours d'achat.

Le scoop du jour

La fille de François Fillon touche chaque mois une retraite de 2500 euros d'ex assistante parlementaire (ce n'est pas vrai mais il faut bien alimenter la rubrique Fillon, un jour, un chiffre).

Le remake de la guerre de secession

Ce qui se passe aux États-Unis est tout de même impressionnant. Ce n'est pas encore la guerre de Sécession mais on sent une fracture politique, sociale, économique dans le pays. Et, petit à petit, certains états, Californie en tête, prennent leurs distance par rapport au pouvoir central de Washington. La Californie pourrait devenir la Catalogne des États-Unis si Trump continue à appliquer son programme. Fascinant.

Les fayots du jour

Beaucoup pensent que Trump finira son mandat et pourra même être réélu et préfèrent se mettre bien avec lui. Les fayots du jour sont Shinzo Abe, le premier Ministre Japonais, qui va annoncer à Washington aujourd'hui que les Japonais vont créer 700,000 emplois, il en profitera sûrement pour enfoncer son voisin chinois et inciter Trump à lui taper dessus, et le patron d'Intel qui a déclaré, dans le Bureau Ovale (avec un e, ce n'est pas une erreur), qu'il allait investir 7 milliards de dollars dans une nouvelle usine en Arizona. J'AIME LA COUR DES COMPTEScar c'est le seul organe qui donne de façon non partisane la vision réelle de la gestion de notre pays. Et le dernier rapport du quinquennat est un massacre. Il faut le lire pour comprendre pourquoi des impôts de plus en plus asphyxiants ont de moins en moins d'effet, tant le gâchis de l'argent public est la règle. Conséquence directe: selon la Cour des Comptes, l'objectif de déficit inférieur à 3% en 2017 ne sera pas atteint. Pourquoi ne confie-t-on pas à la Cour des Comptes la gestion du Budget ?

Déjà vu

Tous les ans, à peu près à la même période on a le droit au n-ième épisode de Moins belle la vie en Grèce. Manifestations anti austérité comme hier à Athènes, négociations tendues mais qui finiront toujours par aboutir sur des dizaines de milliards d'euros qu'on va devoir leur prêter, à perte bien sûr, et appel du FMI à l'Europe pour un abandon pur et simple d'une partie de la dette. On prend les mêmes et on recommence.

Done

C'est sans aucune difficulté que Theresa May a obtenu l'autorisation du Parlement pour procéder avant fin mars à l'activation de l'article 50 qui enclenche le processus de Brexit. Ce n'était vraiment pas une blague, le Brexit.

Du côté des marchés

Toujours le grand calme sur les indices boursiers avec des variations minimes, -0.18% sur le Dow à 20 054 points, +0.07% sur l'EuroStoxx, +0.26% sur le CAC à 4766. L'or s'affiche à 1242 dollars et le pétrole à 52.60. Côté devises, pas de grandes surprises non plus avec l'euro à 1.0675, le sterling à 1.25 et le dollar yen à 112.20. On attend. On ne sait pas ce qu'on attend mais on attend.

On s'en fout?

Tout est possible donc, Hamon au 2ème tour, Lambert Wilson qui chante Yves Montand et Depardieu qui chante Barbara, quelle période de m...; Nicolas Dufourcq, le patron de la BPI, entre au conseil d'administration d'Orange et certains le voient déjà en successeur de Stéphane Richard; Trump et Erdogan vont lutter ensemble contre Daech...qu'Erdogan a soutenu et financé jusqu'à l'année dernière; Bayrou flingue la droite et hésite à se présenter à la présidentielle car s'il obtient moins de 5% des votes, il ne sera pas remboursé de ses frais de campagne, insupportable mais pas fou quand même le gars.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos