jeudi26janvier

Le Dow Jones a facilement franchi le seuil des 20 000 points. Et pour un vétéran des marchés comme moi c'est tout un symbole. Qui renvoie naturellement à tous les autres seuils symboliques. En août 2010, le Dow était à 10 000, il a doublé en 6 ans, en novembre 1995 il était à 5000, en 1983 il était à 1000. Sans oublier la plongée à 1600 points lors du krach d'octobre 1987.

>

La crise de 2008 est terminée

Une multiplication par 20 en moins de 30 ans. Et même si on ajuste ces cours historiques de l'inflation, la progression reste tout aussi spectaculaire. Au-delà du symbole, le Dow Jones à 20 000 points c'est l'illustration de phénomènes importants. Et tout le signe, s'il en fallait encore un, de la sortie officielle de crise des États-Unis. Il valait 6440 le 9 mars 2009 au plus fort de la crise, il a plus que triplé. Avec le plein-emploi on sait que la crise économique de 2008 est terminée, avec le Dow Jones à 20 000 on sait que la crise financière de 2008 est terminée.

LE SYMBOLE DE LA PUISSANCE AMÉRICAINEC'est également le signe de l'enthousiasme de Wall Street pour Trump. Le Dow aurait probablement passé les 20 000 aussi avec Clinton, mais c'est vrai que nous assistons depuis novembre au rallye Trump, cet adoubement euphorique des investisseurs et de Wall Street. Ils veulent croire à l'Amérique nouvelle que Trump met en place en balayant totalement tous les facteurs de risque. Le Dow Jones à 20 000 c'est évidemment le signe de la puissance économique écrasante des États-Unis et de la domination des entreprises américaines. Combien de fois a-t-on prédit le déclin des États-Unis ? Combien de fois a-t-on pronostiqué son dépassement par le Japon d'abord. C'était à la fin des années 80. Et par la Chine, régulièrement depuis 10 ans. Mais les États-Unis sont plus forts qu'ils n'ont jamais été. Le modèle américain est peut être inégalitaire ou injuste comme on se plaît à le répéter en France, mais pour l'instant, il marche. Très bien même.

La hausse malgré les risques

Et tout cela malgré les hausses des taux prévues. C'est probablement l'élément le plus étonnant de ce passage des 20 000 points avec la volonté des investisseurs d'ignorer tous les risques. La FED a monté ses taux, elle va encore les monter. Et on a rarement vu une hausse des indices boursiers avec une hausse des taux d'intérêt. Mais pour les investisseurs, la hausse des taux est une conséquence de la force de l'économie américaine et donc un bon signe. On pourra dire : " J'y étais ". Nous vivons en live cette étape hautement symbolique. Elle ne présage évidemment pas de l'avenir mais elle éclaire de façon instructive le présent.

Passionnant débat hier soir entre les finalistes de la primaire de gauche

Non, je plaisante.

Il se tient prêt

Tel le Général à Colombey les deux Églises en mai 1958, Alain Juppé attend à Bordeaux que la France l'appelle si Pénélope devient la Nafissatou Diallo de Fillon. Sauf que Nafissatou bossait vraiment quand DSK lui a sauté dessus.

Bravo à l'état actionnaire

Chaque rapport de la Cour des Comptes me réjouit et me désole. Il me réjouit car il met en lumière de façon directe et simple les défaillances de l'État et donne à chaque fois les solutions pour éviter la gabegie. Il me désole car tous ces rapports vont directement à la poubelle et n'entraînent aucun changement. Hier le rapport de la Cour des Comptes a parfaitement illustré une réalité que nous connaissions déjà : l'État est un très mauvais actionnaire. Il gère mal notre argent investi dans les entreprises et ses interventions dans ces entreprises sont nuisibles pour la marche des entreprises. Conclusion: L'État ne devrait pas être actionnaire sauf dans des cas hautement particuliers. Conséquence: rien. Il ne se passera rien. Les gouvernement continueront à flinguer notre argent et nos entreprises.

Le trump du jour

Chaque jour, Trump apporte son lot de décisions. Le Trump du jour c'est la confirmation du démarrage de la construction du mur avec le Mexique, qu'il finira vraiment par faire payer, indirectement, par les Mexicains. Et c'est la fermeture des frontières aux réfugiés de 7 pays musulmans jugés à risque: la Syrie, l'Irak, l'Iran, le Yemen, la Somalie, le Soudan et la Libye. On attend avec impatience le Trump de Jeudi.

Le modèle suédois ?

On va peut-être commencer à nous lâcher un peu avec les modèles d'Europe du Nord. Je ne parle pas du test du revenu universel des 2000 Finlandais. Non, je parle de la Suède. La droite "Républicaine" a accepté de collaborer avec l'extrême droitequi se fait habilement appeler "les démocrates de Suède" pour faire tomber la coalition gauche/verte minoritaire. Super modèle. Entre le temps pourri, le froid de merde, la nuit qui n'en finit pas, le taux massif de suicides et maintenant l'extrême droite intégrée au pouvoir, on va peut-être arrêter de nous bassiner avec ce fantasme d'Europe du Nord.

Le ttso de la semaine

"This was a bit surprising". C'est la conclusion de la patronne de l'Agence d'inspection publique suédoise qui s'est livrée à l'expertise de 44 modèles de sex toys importés dans le pays. L'objet de l'enquête ? Évaluer la proportion de ces objets contenant des matières dangereuses (cancérogènes, perturbateurs endocriniens). Conclusion : 4%. C'est peu. C'est même quasiment 4x moins que la proportion de jouets pour enfants qui, selon une enquête de cette même agence...... incluent des éléments dangereux dans leur composition (15%). A bit surprising indeed...

ON S'EN FOUT?La Mairie de Paris va surtaxer lourdement les résidences secondaires parisiennes; La Fnac va ouvrir tous les dimanches, il faudrait que j'y passe, je ne sais plus ce qu'on y vend; La télé n'est pas morte: selon Médiamétrie, 8 français sur 10 la regardent quotidiennement et passent 3h52 en moyenne devant leur poste (88%) ou sur leur ordinateur, tablette ou smartphone; Bayrou hésite encore, entre Fillon, Macron ou se présenter, ce mec est un gag absolu, un gag raté; Les ventes de vinyles ont augmenté de 10% aux US en 2016, celles de CD ont baissé de 16%; Le classement Challenges des prépas donne Ipesup en tête de prépas écoles de commerce et Sainte Geneviève en tête des prépas d'ingénieurs; La saison 6 de Homeland a du mal à démarrer après deux épisodes.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos