mercredi14juin

Très bonne nouvelle sur l'emploi dans les pays développés: ça y est. C'est fait. L'OCDE nous a confirmé hier que nous avons dépassé le taux d'emploi de la fin de l'année 2007. Avant la crise. 61% des personnes âgées de 15 à 74 ans dans l'OCDE ont un emploi. Ils étaient 60.8% en 2007. Voilà pour la bonne nouvelle. Mais l'OCDE note un paradoxe majeur.

>

Des populations frustrées

Malgré cette amélioration, la frustration des populations est très élevée. Une des premières explications tient au fait que ces nouveaux emplois créés sont plus précaires, souvent des jobs sans perspectives de carrière. En fait il y a de plus en plus de jobs non qualifiés, et à l'autre extrémité de plus en plus de jobs extrêmement qualifiés. Et c'est entre les deux que le bât blesse.

L'énigme des salaires

Quel impact sur les salaires ? C'est peut être l'énigme majeure de ce rebond de l'emploi. Une énigme qui perturbe notamment les banques centrales comme la FED qui se réunit en ce moment pour décider d'une éventuelle nouvelle hausse des taux. Malgré cette progression du taux d'emploi, les salaires ne progressent pas. Et cette situation est encore plus troublante dans les pays qui connaissent un vrai plein-emploi. On avait appris à l'école que le plein-emploi provoquait une flambée des salaires et donc une hausse de l'inflation. On ne voit rien venir. Ni aux États-Unis, ni même au Japon un pays qui a un taux de chômage record de 2.8% seulement. C'est peut-être cela le plus grand paradoxe économique du moment.

Vers une gig economy?

Des explications à cette faible progression des salaires? L'évolution vers des jobs moins qualifiés donc comme l'a souligné l'OCDE. L'évolution vers des jobs qu'on présente comme plus flexibles mais qui sont en fait plus précaires. La course à la productivité et à la rentabilité dans les très grandes entreprises du fait d'une concurrence internationale de plus en plus féroce. Et un environnement général de hausse de prix limitée qui ne favorise pas les revendications de hausse des salaires. Malgré toutes ces explications, ce phénomène est vraiment troublant. C'est peut-être aussi une des conséquences de la nouvelle révolution technologique que nous sommes en train de vivre.

On demande...vendeurs de subprimes

Ce n'est pas une blague. C'est le Wall Street Journal qui explique qu'il y a un problème sur le marché des subprimes. Car il y a à nouveau un marché des subprimes. Le problème c'est qu'il n'y a pas assez de vendeurs (subprime brokers). On est encore loin des chiffres de 2007 mais rassurez-vous, le marché repart. Et comme les banques américaines vont être à nouveau livrées à elles-mêmes, on va pouvoir se retaper une crise des subprimes. Pas tout de suite. Mais dans quelques années.

Dormir plus pour gagner plus

Une étude menée par Williams College et University of California de San Diego est catégorique : si vous dormez une heure de plus, votre rémunération augmentera de 5%. 40 millions d'américains ne dormiraient pas assez, moins de 7 heures de sommeil par nuit. Cela provoquerait une perte de 1.2 million de journées de travail et coûterait à l'économie américaine 226 milliards de dollars. Rentrez tout de suite vous coucher. Pour avoir une augmentation. La vraie question : si on dort 10 heures de plus par jour, siestes comprises, peut-on augmenter son salaire de 50%?

Uber sans chauffeur

(Facile le titre, mais je n'ai pas trouvé mieux). C'est confirmé. Travis Kalanik, patron et cofondateur d'Uber, a prévenu hier ses employés qu'il prenait un congé temporaire. Sans préciser la durée. Une conséquence du comportement pour le moins atypique de Kalanik mais également des plaintes pour harcèlement ou problèmes de comportement ou d'éthique au sein de l'entreprise.

Une consécration pour le yuan

Une étape majeure a été franchie pour la monnaie chinoise dans le cadre de sa reconnaissance internationale. La Banque centrale européenne a investi l'équivalent de 500 millions d'euros en yuans. Une part de ses réserves, certes modeste (la BCE a 68 milliards de dollars de réserves de changes) mais c'est une étape symbolique majeure, est donc placée en monnaie chinoise.

L'attente du jour

La Banque centrale américaine, la FED, doit annoncer aujourd'hui si elle va relever ses taux pour la deuxième fois de l'année, et la 4ème fois depuis fin 2015.

L'emmerdeur

Macron a tout réussi pour l'instant. Tout?...Pas sûr. Il a fait une erreur et cette erreur s'appelle Bayrou. Il va vite comprendre que Bayrou va tout faire pour lui pourrir la vie. Et ça a déjà commencé. Macron devrait revoir le film de 1973 "L'emmerdeur" avec Jacques Brel et Lino Ventura.

On s'en fout ?

Pour renforcer leur sécurité, les boutiques danoises vont pouvoir refuser les paiements liquides de 22h à 6h du matin; Le ministre allemand Wolfgang Schauble revient à la charge contre la BCE accusée de spolier les épargnants en maintenant des taux artificiellement bas; Le patron de Zara, Amancio Ortega, a fait un don de 320 millions pour la lutte contre le cancer; On se bat pour dire qu'on est le copain de Macron comme El Khomri et Bournazel qui revendiquent tous les deux le soutien du président pour le second tour des législatives; 63% des célibataires de plus de 50 ans croient encore au grand amour.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos