mardi20juin

Les fins tacticiens vont apprécier la tournure que va prendre la composition du gouvernement post-législatives. Et les regards seront tournés vers le futur ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand. Le sort d'autres ministres qui sont eux aussi touchés par des affaires n'est pas encore scellé. L'équipe qui accompagnera le Président de la République sera annoncée d'ici demain à 18 heures. Si on se base sur le suspense insoutenable de la nomination du premier Ministre, l'annonce sera donc faite vendredi à 15 heures.

>

Arrangements techniques

Sanction-récompense ? Le cas Richard Ferrand devait être statué. Le ministre de la Cohésion des territoires, actuellement épinglé pour une affaire sur un montage financier, devrait être exfiltré du gouvernement. Pas pour être mis au placard. Le Président Macron lui offre l'opportunité de briguer la présidence du groupe La République en Marche à l'Assemblée nationale.

Le patchwork facile ?

Désormais, il faudra rendre la pareille à tous ceux qui ont apporté à l'OPA Macron. L'enjeu pour cette nouvelle majorité à l'Assemblée, c'est de transformer un patchwork en quelque chose d'harmonieux. Comment faire cohabiter des " Marcheurs " d'expériences et de sensibilités différentes ? Les députés " Macron compatibles " seront-ils en phase avec les fidèles soldats de la première heure ?

20 ans de plus

Les comptes des régimes de retraite devaient rester déficitaires jusqu'en 2040, soit 20 ans de plus que les projections du Conseil d'orientation des retraites dévoilées en 2016. Dès 2021, le besoin de financement atteindrait 9 milliards d'euros. Emmanuel Macron n'avait pas prévu ce gros caillou dans sa chaussure de marcheur et pensait mener sa barque sereinement, sans vaguelettes à l'horizon.

Effet de mode

L'Argentine veut marquer le coup ! De retour sur les marchés depuis un peu plus d'un an, le pays va émettre une obligation à 100 ans, emboîtant ainsi le pas au Mexique à l'Irlande et au Royaume-Uni. Risqué pour un pays qui a fait huit fois défaut sur sa dette et qui était il y a peu dans le viseur des fonds vautours.

Le match airbus/boeing

Le salon du Bourget a ouvert ses portes lundi. Et à peine le ring ouvert, Airbus et Boeing se rendent coup pour coup. Le groupe américain a dévoilé 240 commandes et engagements pour son Boeing 737 Max 10 là où Airbus a aussitôt sorti son plus beau crochet du droit avec une commande ferme de 100 A320 néo d'une valeur de 10,7 milliards de dollars au prix catalogue. Il reste encore 5 jours de salon avec nombreux rounds à venir.

France terre d'asile

Le Brexit réserve son lot de surprises. Le nombre de britanniques qui ont décidé de demander la nationalité française en 2016 a bondi de 254% par rapport à 2015, selon des chiffres exclusifs obtenus par Le Monde. L'Allemagne a également observé une tendance identique avec un bond de 361% de britanniques qui ont obtenu la nationalité allemande.

Paroles d'entrepreneurs

Pour ceux qui aiment les success story entrepreneuriales, lisez l'interview passionnante de Ludovic Huraux, Co-fondateur et CEO de Shapr. Ce serial entrepreneur nous présente son application destinée à révolutionner le reseautage professionnel. Retrouvez l'interview dans notre rubrique "Tête à tech" ici

Du coté des marchés

Du vert pour commencer la semaine. La Bourse de Paris s'offre un rebond sur les 5.300 points après la nette victoire de La République en Marche aux élections législatives. Les indices Dow Jones et S&P 500 eux aussi ont à la fête et ont franchi de nouveaux sommets historiques en clôture. Les cours du pétrole de leur côté récurent la cuve, pénalisés par une offre surabondante.

Sabrina SadguiRédactrice Web

VOILÀ C'EST TOUTBONNE JOURNÉEMAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos