vendredi12mai

Les caisses du gouvernement allemand sont pleines, plus que ça même, elles débordent. Entre les surplus budgétaires qui n'en finissent pas de s'accroître et les surplus commerciaux qui enchaînent les records, en mars par exemple les exportations allemandes ont atteint un record historique, l'argent coule à flots en Allemagne et en particulier dans les caisses de l'État.

>

Des masses d'entrées d'impôts

Hier ont été publiées les projections de revenus des impôts sur les 4 prochaines années et elles sont spectaculaires du fait de la force de l'économie et de la situation de plein-emploi, on parle tout de même de 800 milliards d'euros pour la seule année 2020, date à laquelle la dette publique devrait tomber en dessous des 60% du PIB. Un rêve.

Les cadeaux électoraux

Une bonne nouvelle en période d'élections. Ces chiffres tombent au bon moment. Plus question de parler d'austérité, d'efforts, de sacrifices. Les deux candidats rivalisent d'idées pour distribuer l'argent public aux Allemands. Et en premier lieu, les promesses de baisses d'impôts se multiplient. Un argument électoral qui porte. On parle aussi d'augmenter les allocations chômage, facile dans un pays qui a de moins en moins de chômeurs, ou encore d'améliorer les remboursements de soins médicaux ou encore de proposer la gratuité de la garde d'enfants. Toutes les idées de cadeaux, même les plus originales, sont les bienvenues. Quand on a les caisses pleines, la seule limite c'est l'imagination.

Une bonne nouvelle pour l'europe

Une excellente nouvelle même. Car l'Allemagne veut utiliser une partie de ses ressources pour augmenter encore significativement ses investissements. Et elle va commencer à céder aux pressions de ses partenaires européens, et notamment son nouveau partenaire français, en jouant la relance de l'Europe, toujours à condition que les pays, et le message envoyé à Macron a été clair, fassent les réformes nécessaires. L'Allemagne a aujourd'hui le privilège incroyable de gagner tellement d'argent qu'elle peut faire à peu près tout et même un peu n'importe quoi. Une aubaine avant les élections. Mais une aubaine aussi pour l'Europe et la France en particulier.

À gauche toute

Le parti travailliste va publier son programme pour les législatives et les premiers éléments qui ont fuité dans la presse montrent un programme à (l'extrême) gauche, du jamais vu depuis 1983 avec, notamment des nationalisations des transports, de la Poste et de parties de l'énergie. Il faut que Corbyn arrête d'envier le modèle français.

Le nouveau coup de bolloré

Vivendi, contrôlé par Bolloré, va racheter Havas. Havas est détenu à hauteur de 60% par le groupe Bolloré. OPA en cash. Valorisation de 4 milliards d'euros. Et un groupe totalement intégré dans la pub et les contenus. Le début des grandes manoeuvres : on attend de voir ce que Bolloré va faire de sa participation dans Telecom Italia.

Zut alors

Première mauvaise nouvelle pour Mister Baraka : la Commission européenne pense que le déficit français sera plus élevé que prévu. On n'est toujours pas en dessous des 3%. On sera à 3.2% en 2018. On n'a pas réussi à repasser sous les 3% depuis 2007 et l'Europe commence à se lasser.

Ce soir c'est votre argent exceptionnel

À 19h, sur BFM Business on rejoue la semaine et quelle semaine, et on vous donne quelques conseils avec nos Jedis de l'économie et de la finance, Emmanuel Lechypre, Alain Pitous, de Talence Gestion,Hervé Goulletquer de LBPAM, Louis de Montalembert de Pleiade AM , Christopher Dembik de Saxo Bank et Pauline Tattevin. De l'éco, de la finance et du fun. À ne pas manquer. Horaires : Ce soir 19h00, 7h00 et 21h00 le samedi, 22h00 le dimanche.

L'emmerdeur du jour

Bayrou n'a pas attendu longtemps pour jouer le rôle qu'il affectionne. À peine la liste des candidats République En Marche publiée et le voilà qui s'énerve déjà. Macron ne va pas tarder à regretter cette alliance, si ce n'est déjà le cas. À noter tous les candidats de droite qui ont été "récompensés" pour avoir retourné leurs vestes et qui n'auront pas de candidat REM en face d'eux. Valls, aussi, sauvé par le gong. On revient quand même à la bonne vieille politique.

Europe versus uber

Uber est dans une mauvaise passe. La Cour européenne de Justice pourrait décider que l'activité d'Uber soit qualifiée de "service dans le domaine des transports" et pas de "service de la société de l'information". Une différence de taille car Uber serait assimilé à un groupe de taxis et devrait répondre aux législations nationales très contraignantes, notamment en matière de licences. Verdict dans quelques semaines.

L'événement pour tous ceux qui veulent contracter ou renégocier un crédit immobilier

Vous avez forcément des questions et nous sommes là pour y répondre. C'est pourquoi nous organisons, jeudi 18 mai à notre agence parisienne (8ème), notre premier "Forum du crédit". Au programme, une conférence sur les éléments clés à connaitre sur le crédit, et plusieurs "stands" pour échanger avec nos experts : Un stand sur la résidence principale, un autre sur la renégociation de crédit, un troisième sur l'investissement locatif et même un stand pour les chefs d'entreprises, professions libérales et autres personnes morales. Je m'inscris à la journée Forum du crédit

ON S'EN FOUTSFR a explosé les compteurs en piquant les droits de la Ligue des Champions à Canal + et beIN pour 370 millions d'euros, 1.2 milliard d'euros au total pour 3 ans; Vous avez droit à tous les portraits des candidats d'En Marche pour les législatives dans la presse ce matin, de Cédric Villani à Maria Sara en passant par les 52% issus de la société "civile"; Mélenchon veut remplacer le PS; Le site Médisite lance un message qui risque de vous inquiéter : "le thé est un laxatif naturel puissant", vous y penserez quand vous croiserez vos collègues avec une tasse de thé; Michel Fugain a 75 ans, que de souvenirs; Spéciale Dalida ce soir sur France 3, que de souvenirs.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos