mercredi17mai

Qui l'eût cru ? En début d'année, il y avait un consensus formel: le dollar serait la vedette de l'année. Et l'euro une des victimes de la hausse du dollar avec des prévisions de parité par la grande majorité des spécialistes. Mais le dollar baisse et l'euro monte.

>

Le vent du dollar a tourné

La baisse du dollar continue ce matin. C'était le trade le plus populaire dans les hedge funds depuis l'élection de Trump. Acheter le dollar. Contre toutes les monnaies. Avec un raisonnement simple : Trump va provoquer une accélération de la croissance américaine, notamment avec sa baisse des impôts, et d'autre part les taux d'intérêt vont continuer à monter. Le dollar a progressé de 7% de novembre à janvier. Mais depuis quelques semaines, et en particulier depuis quelques jours, les fonds spéculatifs ont changé d'avis et ils ne sont plus que 14% à penser que le dollar va progresser en 2017. Un sacré changement de sentiment.

Les raisons du retournement

Qu'est-ce qui motive ce changement de sentiment ? Une multitude d'éléments. Tout d'abord, les marchés se sont entichés de l'Europe et en particulier de l'euro, dans le cadre de la grande rotation et de ce qu'on appelle maintenant le Macron Trade. Ils ont aussi redécouvert tous les marchés émergents et leurs monnaies. Mais le problème vient aussi des États-Unis avec le débat sur la fameuse accélération de la croissance qui ne vient toujours pas. Trump avait parlé de 3%, son secrétaire au Trésor évoquait même des croissances à venir de 4 ou 5%, mais les économistes sont de plus en plus sceptiques. Certains ne croient même pas qu'un package de baisse d'impôts agressif aurait un vrai impact positif sur la croissance.

Quelle croissance pour les états-unis ?

Une baisse d'impôts devrait être, en théorie, une bonne nouvelle pour la croissance. Surtout dans des pays comme la France qui souffre encore d'un chômage élevé et d'une croissance molle. Mais pour des États-Unis déjà en situation de plein-emploi, une baisse des impôts pourrait provoquer une hausse des prix, une hausse de l'inflation, une hausse des taux et donc une baisse du pouvoir d'achat amplifiée par l'accroissement du déficit public. Une fois de plus, on se remet à douter. Et le dollar en pâtit. La hausse du dollar n'est donc plus du tout à la mode. Pour l'instant la monnaie à la mode c'est l'euro.

L'écrasante domination de la technologie américaine

Le Nasdaq a clôturé une fois de plus à un niveau record. C'est la 33ème fois qu'il bat un record à la hausse depuis le début de l'année. Il est en hausse de plus de 15% depuis le début de l'année et est devenu le marché le plus populaire des États-Unis. Les valorisations des leaders s'envolent. Elles reflètent certes peut-être un optimisme exagéré mais elles illustrent la domination des GAFA et autres géants de la tech dans le monde. L'Europe a malheureusement perdu cette bataille, et même cette guerre.

L'anniversaire du jour

Il y a 20 ans, jour pour jour, Amazon s'introduisait en Bourse. 250 personnes et une capitalisation de 438 millions de dollars en 1997. 20 ans plus tard, la capitalisation est de 460 milliards de dollars.

La nomination du gouvernement

a été décalée de 24 heures et c'est amusant de voir les deux réactions totalement opposées à l'annonce : pour les uns c'est le signe de la volonté de transparence de la nouvelle équipe puisque la raison avancée est la vérification de la situation fiscale et patrimoniale des futurs ministres. Pour les autres, évidemment, c'est le premier couac et le signe d'un cafouillage et d'un manque d'expérience. À vous de choisir votre version.

Le paradoxe français

L'Insee a revu à la hausse la dette française. Elle est déjà à 96.3% du PIB. A une encablure des 100%. Mais le même jour, les investisseurs se sont rués pour acheter le premier "emprunt Macron": la France voulait emprunter 7 milliards d'euros, les marchés étaient prêts à lui prêter plus de 30 milliards, les "Macron Bonds" ont la cote.

Trump ne regrette pas

Il a déclaré hier qu'il avait parfaitement le droit de partager, comme il l'a fait, des renseignements ultra-confidentiels, sur un possible attentat à la bombe de l'État Islamique avec le ministre des affaires étrangères russes. Pas super-super claires les relations entre l'administration Trump et la Russie. En revanche, les relations de Trump avec les agences de renseignements US sont très claires: elles sont exécrables.

Le pouvoir d'achat immobilier

Les Échos publient une étude du Crédit Foncier dont la conclusion est spectaculaire: le pouvoir d'achat immobilier a explosé de 30% entre 2008 et 2016 du fait de la baisse de 66% du coût du crédit.

Puisqu'on parle d'immobilier...à ne manquer sous aucun prétexte

Si vous avez investi ou envisagez d'investir en immobilier : mardi 23 mai à partir de 19h00, à l'agence MonFinancier de Paris, avenue Marceau, une soirée exceptionnelle consacrée à l'investissement immobilier en direct et aux lois Pinel et Malraux, leur place dans un patrimoine global, et la présentation d'exemples de programmes sélectionnés par MonFinancier. Vous souhaitez réduire vos impôts et investir dans un actif tangible? Ne manquez pas cette occasion de rencontrer nos experts, réaliser une simulation sur l'investissement et les réductions d'impôts obtenues, et bénéficier d'un conseil personnalisé. En savoir plus et s'inscrire.

On s'en fout ?

Le président de la commission d'évaluation du Comité International Olympique a jugé la candidature de Paris pour 2024 "excellente"; Noi En Marche!, ni le PS n'investiront de candidats face à Valls qui se présente "sans étiquette", exclu mais pas vraiment...; La mafia Italienne tient le marché de la tomate en Italie; Ouverture de la 70ème édition du festival de Cannes ce soir avec Monica Bellucci en maîtresse de cérémonie; Le programme du Labour en Grande Bretagne fleure bon le retour aux années 70 et à la lutte des classes, Mélenchon-Corbyn même combat ?

A découvrir également

  • Impôts : les meilleures solutions pour défiscaliser avant la fin de l’année
    20/12/2021
  • 3 bonnes raisons d’investir dans M Rendement 6
    4/10/2021
  • Impôts : taux maximum de 25 % pour les FCPI/FIP 2021
    14/05/2021
  • Impôts : le FIP Corse Kallisté Capital n°13 (Vatel Capital) est ouvert
    23/04/2021

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt