vendredi17mars

L'investissement dans le non-coté a eu la cote en 2016. Plus de 100.000 particuliers ont souscrit à des FIP et des FCPI avec un ticket moyen de 8.500 euros. Ces fonds permettent à leurs souscripteurs d'investir dans des sociétés près de chez eux ou dans une région qui leur tient à coeur tout en réduisant leur impôt sur le revenu ou leur ISF.

    Le non-coté a eu la cote en 2016



    Le non-coté rencontre de plus en plus son public. En 2016, 114.000 particuliers ont souscrit à des FCPI et/ou à des FIP, un nombre en nette progression (+15%) par rapport à 2015, mais inférieur de 21% par rapport aux 145.000 souscripteurs de 2008. La taille moyenne des fonds s'affiche toutefois à niveaux records : 12,4 millions d'euros pour un FIP et 14,6 millions d'euros pour un FCPI.

    En 2016, 73 fonds ont collecté des capitaux (45 FIP et 28 FCPI). L'Île-de-France, Rhône-Alpes-Auvergne, Bourgogne-Franche Comté et PACA sont les principales régions d'investissement des FIP. Et 87% des investissements des FCPI sont concentrés sur des entreprises des secteurs d'avenir : le numérique, les biotechnologies, les télécoms et la transition énergétique.


    Une classe d'actifs patrimoniale à part entière



    Pour quelles raisons le non-coté commence-t-il à s'imposer comme une classe d'actifs à part entière ? Et notamment l'an passé avec une collecte à des niveaux soutenus ? L'explication se trouve très certainement dans le comportement des marchés financiers. Brexit, élection de Donald Trump, référendum italien etc., l'année 2016 a été très mouvementée sur les places boursières mondiales. Et ces éventements présentés comme des "black swans" avec le scénario catastrophe qui va bien, ont finalement été bien digérés par les investisseurs. Le CAC40 a terminé sur ses plus hauts de l'année, aux portes des 4900 points tout comme la cote américaine qui n'a pas cessé d'enchaîner les records... De quoi déconcerter plus d'un petit porteur. Dans ce contexte, le capital-investissement ou le non-coté, "commence à se faire une entendre comme une classe d'actifs à part entière", nous a confié Xavier Anthonioz, Président du directoire d'123Venture, dans une interview qui nous avait été accordée en fin d'année 2016.

    "La conjoncture récente a ajouté l'attrait [du capital investissement] en tant qu'alternative aux classes d'actifs traditionnelles, souvent décriées pour leur volatilité ou leur faible rendement", explique Xavier Anthonioz. Ce type d'investissement ressort "comme une alternative intéressante aux yeux des investisseurs qui acceptent en contrepartie le 'temps long' de l'investissement qui doit s'envisager sur 6 à 8 ans."



    >> Je demande à être informé(e) en priorité du lancement de l'offre FCPI et FIP pour réduire l'ISF en 2017


    ...et de plus en plus accessible



    Pourtant, il y a encore une dizaine d'années, l'investissement dans le non-coté était encore confidentiel et réservé aux grands investisseurs institutionnels. Mais depuis, un public averti, soucieux de réduire sa pression fiscale devient de plus en plus familier avec ces produits. Certains fonds sont même disponibles avec des tickets d'entrée de quelques milliers d'euros.


    "[Le capital investissement] est accessible à tous, sans hésitation. La seule condition est d'accepter de bloquer son épargne à moyen terme, c'est-à-dire 6 à 8 ans. Il ne faut donc pas y allouer plus de 5 à 10% de son patrimoine financier. Rendre le non coté accessible c'est d'ailleurs notre credo depuis 2001 : proposer une solution dans le non coté à tous les investisseurs, qu'ils souhaitent investir 1.000 ou 1.000.000 d'euros."



    L'investissement dans les FIP et dans les FCPI reste toutefois risqué eu égard à la jeunesse des sociétés en portefeuille. Il n'est donc pas étonnant que les banques soient frileuses pour financer l'essor de ces jeunes pousses. Les fonds viennent donc en complément du financement bancaire dans l'investissement dans l'économie réelle.


    "Le besoin de financement des entreprises est réel. Chaque année, le capital-investissement français finance quelque 1.600 PME et TPE", rappelle Xavier Anthonioz.



    Alors pour inciter les investisseurs à participer à de belles aventures entrepreneuriales à la Critéo par exemple, dont le développement a été soutenu par un fonds, les FCPI, les fonds d'investissement dans les PME innovantes ou de proximité (FIP) proposent des réductions d'impôts.

    Les FCPI ouvrent droit à une réduction d'impôt égale à 18 %* du montant investi, qui est lui-même plafonné à 24 000 euros pour un couple, et, 12 000 euros pour un célibataire, soit un maximum de 4 320 euros par foyer fiscal. Mieux encore, les FIP Corse bénéficient d'un régime particulier puisqu'ils permettent de porter la réduction d'impôt sur le revenu à 38 %* du montant souscrit, soit un montant maximum de 9 120 euros par an. C'est le produit de défiscalisation qui offre le plus fort taux de réduction sur l'impôt sur le revenu à ce jour...

    Et pour les assujettis à l'ISF, la carotte est encore plus grosse ! En investissant dans les entreprises jeunes et innovantes, vous pouvez imputer sur votre impôt 50% du montant des versements. Pas mal non ?

    >> Je demande à être informé(e) en priorité du lancement de l'offre FCPI et FIP pour réduire l'ISF en 2017






    Communication non contractuelle à but publicitaire

    L'attention des souscripteurs est attirée sur le fait que votre argent investi dans un FIP est bloqué pendant une durée de 7 à 9 années. Le fonds d'investissement de proximité est principalement investi dans des entreprises non cotées en bourse qui présentent des risques particuliers. Vous devez prendre connaissance des facteurs de risques de ce fonds d'investissement de proximité décrits à la rubrique " profil de risque et de rendement " du Règlement. Enfin, l'agrément de l'AMF ne signifie pas que vous bénéficierez automatiquement des différents dispositifs fiscaux présentés par la Société de Gestion. Cela dépendra notamment du respect par ce produit de certaines règles d'investissement, de la durée pendant laquelle vous le détiendrez et de votre situation individuelle.

    -Le fonds commun de placement dans l'innovation, catégorie de fonds commun de placement à risques, est principalement investi dans des entreprises innovantes qui présentent des risques particuliers ; c'est pourquoi votre investissement n'est pas garanti et présente un risque de perte en capital.

    La valeur liquidative d'un FCPI est une mesure comptable qui ne permet pas de préjuger des résultats finaux du Fonds.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos