vendredi31mars

Le Cac a encore progressé de 0.41% hier à 5089 Pts et les taux se sont détendus avec le taux des emprunts d'État français à 10 ans, taux de référence, à 0.94%. Les investisseurs internationaux, et anglo-saxons en particulier, jugent la probabilité d'une victoire de Marine Le Pen plus faible et misent sur la victoire d'Emmanuel Macron. Les épargnants français, eux, restent inquiets mais ils ne bougent pas.

>

Détente générale

Les marchés boursiers continuent à progresser. Et en particulier les marchés européens, dont le marché français, qui continuent à surperformer les marchés américains. L'ambiance est, pour l'instant, à la détente. Les investisseurs sont moins inquiets pour la France et ils n'ont pas encore commencé à s'inquiéter pour l'Italie. L'euro a cependant un peu glissé du fait du rebond du dollar.

Focus sur les législatives

Étonnant de voir à quel point on attache à nouveau de l'importance aux sondages après les avoir décriés post-élections de Trump et post-Brexit. Les investisseurs tiennent pour acquis la victoire de Macron mais ne se sont pas encore focalisés sur les législatives. Or, c'est aux législatives que tout va se jouer en cas de victoire de Macron. Et dans ce scénario, soit les candidats "En Marche" bénéficient de l'effet "présidentielle" et Macron a une majorité avec quelques partis qui se rallieront (c'est tout de même peu probable), soit un parti comme Les Républicains obtient la majorité absolue et on aura une cohabitation ; soit aucune majorité n'émergera des législatives et on aura des alliances de circonstance en fonction des sujets. Ça ne va pas être simple.

Le comeback des marchés émergents

Le premier trimestre 2017 est un excellent cru pour les marchés émergents.C'est la classe d'actifs qui a le mieux performé et probablement la plus grosse surprise de l'année. Les marchés émergents avaient tout à craindre de 2017. Tout et en particulier la montée du protectionnisme avec Trump et la hausse des taux d'intérêt aux États-Unis, une hausse qui s'accompagne habituellement d'une chute brutale des marchés émergents. Mais il n'en est rien. Indices boursiers et monnaies sont, pour la grande majorité des pays émergents, en forte hausse depuis le début d'année.

Ruée sur la dette émergente

Et l'appétit pour la dette des pays émergents est très fort aussi.On a eu les chiffres du premier trimestre et ils sont spectaculaires. Les investisseurs internationaux se sont rués sur la dette des pays émergents, dettes des États mais également dettes des entreprises. Pour les États, c'est un bond de 48% par rapport à l'année dernière, pour les entreprises c'est plus de 100%. Progressions records mais niveaux absolus records aussi. Et toutes les zones sont concernées, de l'Afrique aux pays du Moyen-Orient en passant par l'Amérique du Sud.

Pourquoi cet enthousiasme pour les pays émergents ?

Le changement de sentiment des investisseurs est radical. Tout d'abord Trump fait moins peur, il a tempéré son discours sur le protectionnisme et il est pour l'instant incapable d'imposer son programme. Mais c'est surtout la situation économique des pays émergents qui suscite l'enthousiasme. La croissance économique est en progression, à un rythme évidemment supérieur à celui des pays développés, et cette progression s'accélère. Le commerce des pays émergents, importations et exportations est en hausse de plus de 4%, du jamais vu depuis 2010 et l'inflation marque le pas. D'ici quelques mois ou quelques semaines, on va nous refaire le coup du miracle des pays émergents avec , comme toujours, un début d'exagération mais pour l'instant tout va bien pour eux...

Intéressant

Dans les Echos, le débat entre les deux conseillers de Macron et Fillon sur les projets économiques en matière d'impôts, de chômage et de réformes. Jean Pisani Ferry contre Henri de Castries. Deux visions et deux approches très différentes. A lire.

La surprise du jour

L'inflation allemande a chuté en février. 1.6% seulement contre 2.2% en janvier. Pourquoi c'est important ? Parce que si l'inflation retombe durablement en Allemagne en dessous des 2%, objectif fixé par la Banque Centrale, Mario Draghi aura moins de pression de la part des Allemands pour commencer à relever les taux d'intérêt et ralentir plus fortement ses injections de liquidité dans le marché. Il va falloir attendre les chiffres des mois prochains pour savoir si la tendance à la hausse de l'inflation s'est déjà renversée.

Trump se déchaine

Il a désigné ses nouveau ennemis politiques. Ce ne sont pas des Démocrates mais des Républicains. Les Républicains les plus conservateurs regroupés au sein du Freedom Caucus. En imposant des exigences irréalistes, ils ont fait avorter le projet de suppression de l'Obamacare et Trump n'a pas du tout, mais alors pas du tout, apprécié de se faire ridiculiser. ça va cogner. Sur Twitter seulement bien sûr.

À votre whatsapp

Un banquier Britannique a reçu une amende de 37,000 livres sterling pour avoir partagé des informations confidentielles sur un client sur WhatsApp. La chasse aux réseaux sociaux est ouverte.

Ce soir c'est votre argent exceptionnel

Nous allons rejouer la semaine, et quelle semaine, et vous aurez les avis de nos Jedis de la finance et de l'économie. Avec Alain Pitous de Talence Gestion, Romain Burnand de Moneta Asset Management, Michel Ruimy économiste et professeur à Science Po et à l'ESCP, François Langlade, patron de LCA, Hervé Goulletquer, La Banque Postale AM et Pauline Tattevin. Une émission exceptionnelle !

On s'en fout ?

Theresa May est en couverture de The Economist en tenue de boxeuse sous le titre "The negotiator"; le groupe Bertrand, franchisé de Burger King en France, va racheter le groupe Flo (Flo, Hippopotamus, Bistro Romain etc etc) après avoir acheté Quick; le départ de Bachar El Assad n'est plus une priorité pour l'administration américaine; Canal + recommence doucement à recruter des nouveaux abonnés, 100 000 en France au premier trimestre selon le Figaro; France 2 maintient son débat le 20 avril; Le festival Rock en Seine a été racheté par Matthieu Pigasse.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos