lundi13mars

Semaine importante pour les marchés.Quel paradoxe ! Cette semaine, vont probablement avoir lieu, les deux évènements les plus redoutés des marchés il y a encore quelques mois. Deux évènements qu'on aurait cités il y a un an comme deux scénarios noirs, deux causes de krach boursier potentiel.

>

La semaine du paradoxe

Cette semaine nous aurons la hausse des taux par la Banque centrale américaine et l'activation possible, dès cette semaine, de l'article 50 par la Grande-Bretagne pour lancer le Brexit. Et le paradoxe c'est que les marchés abordent ces deux évènements à des niveaux de records ( absolus ou des derniers mois ) sur les indices boursiers et avec une volatilité au plus bas.

Pourquoi cette sérénité ?

C'est une vraie question. En ce qui concerne la hausse des taux aux États-Unis, l'explication la plus répandue est que la FED a bien géré sa communication. Elle a donné le temps au marché de s'habituer. Et les investisseurs ne seraient plus inquiets, même de la perspective de 4 hausses de taux en un an : une perspective dont la probabilité vient de bondir de 12% à 25%. Cette hausse de taux est même vue comme un signal de la force de l'économie américaine, une force favorable aux résultats des entreprises. Quant au Brexit, l'explication est encore plus simple : ceux qui ont paniqué après le referendum et ont vendu massivement leurs actions ont été pris à contrepied et se sont brûlés les doigts. Tout le monde préfère suivre le consensus.

Le consensus a-t-il raison ?

C'est le marché qui a toujours raison. Et pour l'instant, les indices boursiers montent. Les investisseurs ne voient que des bonnes nouvelles. Et ils attendent le plan Trump d'impôts et de relance en plus. Et ils voient toutes les mauvaises nouvelles comme celles de cette semaine avec la hausse des taux et le Brexit, ou tous les risques comme les élections hollandaises ou encore l'affrontement demain entre Trump et Merkel à Washington, comme des bonnes nouvelles. Les seuls marchés qui donnent des signes de fébrilité sont les marchés des taux et les marchés des changes. Sur les taux à long terme américains, la hausse est enclenchée et ce n'est pas une bonne nouvelle. Sur les changes, on sent une grande agitation avec des mouvements étonnants comme la hausse du dollar en même temps que la hausse de l'euro. On va avoir une semaine passionnante. Historique même. Mais je hais les consensus.

Le carton de la semaine

Ça plane pour lui. Narendra Modi. À mi-mandat, les leaders en place se prennent habituellement leur première veste. Modi, lui, vient de remporter une victoire sans précédent aux élections législatives en Utar Pradesh, l'état le plus peuplé du pays (220 millions d'habitants...dans un seul état). 325 sièges sur 403. Un vrai plébiscite. Le chaos de la fin d'année dernière avec l'interdiction des billets les plus répandus n'a absolument pas eu d'impact. Modi peut mener toutes les réformes qu'il veut avec une majorité massive. Impressionnant.

Le plein-emploi

Les créations d'emplois aux États-Unis en février ont progressé de 235.000 selon le Département Américain du Travail. C'est plus que les anticipations qui tournaient déjà à 200.000. Taux de chômage en baisse de 4.8% à 4.7%. Et les salaires augmentent. 2.8% de hausse en un an. Tout ça fait rêver.

Campagne présidentielle : enfin !

On est enfin entré dans les sujets de fond et on est sorti des polémiques stériles. On est dans le vif du sujet avec les costumes Arnys à 6.500 euros de François Fillon offerts par un généreux et anonyme donateur.

Non au bitcoin

La SEC ( l'AMF américaine ) a dit non à un fonds de gestion passive, un ETF, sur le bitcoin. Ce projet était présenté par les jumeaux Winklevoss (ceux qui sont régulièrement en conflit avec Mark Zuckerberg sur la paternité de Facebook). La SEC a peur d'une spéculation à la Chinoise. Le bitcoin qui avait atteint les 1326 dollars sur l'anticipation d'un accord a plongé à 1069 dollars vendredi à l'annonce de la nouvelle.

Risque croissant de frexit

C'est ce que dit l'agence de notation Moody's. Pour Moody's la victoire de Marine Le Pen est "peu probable mais pas inconcevable" et si la France sort de l'Euro et revient au Franc, elle sera en défaut. Rassurant tout ça.

La rencontre à laquelle j'aimerais assister

Angela Merkel sera dans le bureau Ovale demain. Face à Trump. Un choc. Choc de personnalités, choc de visions du monde, choc de cultures. J'aimerais y être.

Regardez c'est votre argent

Si vous l'avez manqué, il faut vraiment que vous regardiez l'émission c'est votre argent du week-end. On a rejoué la semaine, et on vous a donné les conseils. Au programme : Le Brexit va-t-il peser sur l'économie britannique? Quelles conséquences si la France sortait de la zone euro? Pour en parler : Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique à BFM Business. Christian Bito, président directeur général et fondateur de CBT Gestion. Laurent Berrebi, président de Global Macro Finance. Emeric Préaubert, fondateur de Sycomore AM. Christopher Dembik, responsable de la recherche macroéconomique chez Saxo Banque. Et Pauline Tattevin, journaliste chez BFM Business. Revoir en replay

On s'en fout ?

Erdogan traite l'Allemagne et la Hollande de pays nazis mais nous accueillons ses ministres pour des meetings de campagne; "Aujourd'hui" se demande si la légalisation du cannabis est une idée "fumeuse", je me demande si j'aurais osé la faire celle-là; Début de trois semaines d'un nouveau procès Carlos pour l'attentat du Drugstore Publicis en 1974, Carlos a été condamné deux fois à la prison à vie; Jean-Marc Ayrault est notre ministre des Affaires Étrangères; L'histoire de l'origine de l'or des Troadec est vraiment incroyable, un vrai film; Selon le FT, les hedge funds gérés par les femmes ont surperformé les fonds spéculatifs gérés par les hommes mais il y a très peu de gérantes de hedge funds; Le petit fils de Chirac, fils de Claude Chirac, se rallie à Emmanuel Macron.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • Protégez votre argent de l’inflation !
    3/05/2022
  • FCPI/FIP : réduction d’impôt de 25 % validée pour 2022
    1/04/2022
  • Arnaques : comment les éviter ?
    22/03/2022
  • Impôts : les meilleures solutions pour défiscaliser avant la fin de l’année
    20/12/2021

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt