lundi30octobre

Les multiples ouragans qui ont frappé les États-Unis n'ont pas balayé le dynamisme de la croissance américaine. Celle-ci culmine à 3% en rythme annualisé au troisième trimestre, selon les données en première estimation contre " seulement " 2,5% attendu par le consensus. A côté, les valeurs technologiques américaines écrasent tout sur leur passage quand on se penche sur leurs derniers résultats trimestriels.

>

Solide

3% ! Pour un pays développé comme les États-Unis, cette croissance a de quoi faire des envieux. L'économie américaine a quasiment maintenu son rythme de croisière après 3,1% au second trimestre. Cette performance sur le front économique, se fait dans un contexte d'un retour au quasi plein-emploi avec un taux de chômage de 4,2 %. De son côté, le rendement du 10 ans américain a touché un pic à 2,47% avant de se stabiliser à 2,4% après la statistique tandis que le dollar s'est renforcé face à un euro miné par la BCE et la Catalogne.

Le prochain président de la fed est...

Trump a une manière toute particulière de communiquer. Connu pour ses nombreuses sorties en 140 caractères sur Twitter, le président des États-Unis a décidé cette fois-ci d'entretenir le suspense sur le prochain président de la Fed dans une vidéo. "J'ai une personne très précise en tête, je pense que tout le monde sera très impressionné !", a-t-il déclaré. L'actuel gouverneur de la Fed, Jerome Powell ou bien John Taylor, professeur à l'université de Stanford, seraient pressentis aux manettes de la Fed. Donald Trump remettra-t-il en direct un diadème et une écharpe à l'heureux élu ?

Amazing amazon !

Incroyable Amazon ! L'action du géant du e-commerce s'envole en Bourse après des résultats trimestriels en hausse et surtout meilleurs que prévu. Le groupe de Jeff Bezos a vu sa croissance bondir de 34% sur le troisième trimestre. L'activité cloud mais aussi Whole Foods, la chaîne de magasins bio récemment acquise par Amazon, ont nourri la croissance du groupe.

Les quatre fantastiques

Même tableau idyllique pour Alphabet, Facebook et Microsoft qui ont également régalé les investisseurs après des comptes de très bonne facture. Avec Amazon, ces trois groupes ont dégagé plus de 100 milliards de dollars de chiffre d'affaires au troisième trimestre... Soit près de 2% du PIB des États-Unis.

Chaos en catalogne

Alors que vendredi, le gouvernement de Mariano Rajoy a destitué Carles Puigdemont et les autres dirigeants indépendantistes et mis la région sous tutelle, des centaines de milliers de manifestants catalans, opposés à l'indépendance, ont défilé hier dans les rues de Barcelone. Suite à la dissolution du parlement, des élections anticipées auront lieu le 21 décembre et Madrid prie pour que les partis opposés à la sécession remportent le scrutin. Ce que semblent montrer les sondages, pour l'instant...

Pas de mots qui fâchent

Des bancs de la fac aux bancs de l'Assemblée nationale. C'est aujourd'hui qu'Édouard Philippe va présenter la réforme du premier cycle universitaire pour en finir avec le tirage au sort dans les filières saturées. Pour contenter tout le monde, le gouvernement promet aux futurs bacheliers d'avoir " le dernier mot " pour le choix de sa filière. Mais les dossiers des bacheliers seront étudiés par les facultés. Une sélection qui ne dit pas son nom, le mot reste encore tabou ou comment un gouvernement excelle dans l'art d'employer des mots qui ne fâchent pas.

Baisse de tension

EDF révise en baisse ses objectifs financiers et de production nucléaire pour 2017. L'électricien ajuste la mire suite aux travaux de la centrale de Tricastin demandés par l'Autorité de sûreté nucléaire. EDF avertit... encore une fois.

Le cac met la gomme

L'effet BCE est passé par là. Un quart des composantes du CAC 40 est déjà à son plus haut historique : Airbus, Safran, LVMH ou Vinci peuvent se vanter d'être au firmament boursier. Par contre, des valeurs comme Orange ou ArcelorMittal devraient progresser de plus de 500% (!) pour retrouver leur niveau record.

C'est votre argent exceptionnel

Ne manquez pas le replay de C'est Votre Argent ! On a rejoué la semaine avec Patrice Gautry de l'Union Bancaire Privée, François Langlade Demoyen de LCA, Christian Cambier de Focal, Alexandre Baradez d'IG Markets, Alain Crouzat de Montségur Finance et Laure Closier. Lire la video .

Du côté des marchés

L'euphorie n'est pas retombée à Wall Street avec le nouveau record du Nasdaq et la publication du PIB américain. L'indice phare technologique américain a inscrit un sommet à 6 708,13 points, dopé par les excellents résultats d'Alphabet, Amazon, Intel et Microsoft. La Bourse de Tokyo termine stable, la prudence a dominé les échanges alors que la Banque du Japon rendra sa décision de politique monétaire mardi. À noter tout de même le pic de près de 21 ans atteint en séance à 22.086,88 points. L'euro a le blues après le PIB américain, la BCE et la Catalogne. La monnaie unique s'affiche à 1,1608 dollar après avoir inscrit vendredi dernier un plus bas depuis juillet à 1,1575 dollar.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Sabrina sadgui

Rédactrice web

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos