jeudi14septembre

Les indices boursiers américains restent à leurs niveaux records. On a eu un triple record sur Wall Street cette semaine. Mais ce qui est frappant c'est à quel point les différents marchés américains donnent des signaux totalement contradictoires. Sur l'évolution de l'économie, sur l'évolution des taux et même sur la politique économique du gouvernement.

>

La bourse voit les états-unis en rose

Que nous disent les indices boursiers américains. C'est simple, ils sont au sommet. Pour eux tous les indicateurs sont au vert. Tout va bien donc. L'économie tourne toujours bien mais pas trop. Pas suffisamment pour qu'on ait peur d'une forte hausse des taux et le leadership Trump n'est pas un problème. Aucune nuage à l'horizon donc selon la bourse.

Les taux et l'or sont plus inquiets

C'est une autre histoire que racontent les marchés de taux américains.Les taux à 10 ans américains sont très bas. Tout juste au dessus de 2%. Eux ils nous disent que l'économie va bien mais qu'elle pourrait bien ralentir. Ils nous disent aussi qu'il n'y a aucun signe d'inflation malgré le plein emploi. Ils sont plutôt l'expression d'une inquiétude qui contraste avec l'optimisme des indices boursiers. Inquiétude qu'on ressent aussi à travers l'or. L'or largement au dessus des 1300 dollars, un cours qui signale des craintes géopolitiques mais également des craintes qu'à un moment donné l'inflation finisse par déraper du fait de la situation très tendue de l'emploi.

Et le dollar voit trouble

Le dollar lui reflète principalement une inquiétude sur la présidence Trump. Il n'anticipe pas de vraie hausse de taux, ni de vrai retour de l'inflation. Et il ne va pas non plus dans le sens de l'euphorie boursière. C'est rare d'avoir une décorrélation aussi forte entre les actions, les taux, le dollar et l'or. Cette déconnection peut durer. On l'a déjà vu par le passé mais à un moment il va falloir que les marchés s'ajustent. Soit ce sont les indices qui sont trop optimistes sur les États-Unis, soit ce sont les taux et le dollar qui sont trop pessimistes. Et quand il y aura réajustement, on va le sentir passer.

Encore plus d'europe

On sent de plus en plus qu'après les élections imminentes en Allemagne, une grande offensive se prépare pour l'Europe. Une offensive pour plus d'Europe. Hier c'est Jean Claude Juncker qui a lancé un appel pour approfondir l'intégration en Europe. Son idée est de profiter du momentum qui a poussé l'Europe à répondre d'une voix unie et unique au Brexit et du momentum de l'axe franco-allemand: "Let's set sail and catch the wind", nous dit-il. Il prône pour plus de pouvoir budgétaire, plus d'institutions communes et puissantes et plus de politique étrangère et économique commune. Ce sera un des grands thèmes de 2018.

La fiscalite du logement

Les Echos révèlent ce matin les derniers arbitrages en matière de fiscalité du logement. Les seuils pour l'exonération de taxe d'habitation seront de 30,000 euros pour un célibataire et 48,000 euros pour un couple. Le plafond sera évidemment plus élevé pour les couples avec enfants. Les retraités bénéficieront d'un petit aménagement. Les dispositifs de prêts à taux zéro devraient voir les zones dans lesquels ils peuvent être obtenus limitées et le dispositif Pinel devrait être aussi raboté.

Le chiffre du jour

5.4 milliards d'euros,5.4 milliards d'euros de revenus fiscaux de Google et Facebook perdus par l'Union Européenne entre 2013 et 2015.Pas étonnant que la taxation des géants de la tech soit à l'ordre du jour des ministres des finances de l'Union européenne à Tallinn ce week end.

Le ttso de la semaine: "le chic du jour"

C'est le JO bashing ! L'événement serait dispendieux et impossible à rentabiliser. C'est faux ! Une étude de Goldman Sachs montre qu'en moyenne le pays hôte totalise 54% de médailles de plus qu'il n'en obtient à des Jeux se tenant à l'étranger. Accueillir les JO c'est rentable, c'est la banque des subprimes qui vous le dit ! Nombre de médailles obtenues par la France à Rio (2016) : 42. On peut donc en attendre 65 à Paris en 2024. Laura Flessel dit en espérer 84... un peu extrême (mais ni fainéant, ni cynique).

Les nouveaux potes

Shinz? Abe est en visite en Inde. Il a rencontré, à nouveau, son pote Narendra Modi. C'est le 4ème sommet en 3 ans des deux leaders avec à la clé un train japonais à grande vitesse en Inde et surtout des accords de coopération en matière de défense et de sécurité. Mais non, ce n'est pas du tout la Chine qui leur fait peur et les pousse dans les bras l'un de l'autre.

La prochaine mobilisation

va venir des fonctionnaires. Ils grognent de plus en plus. Sur la suppression des 120,000 postes en 5 ans, sur le rétablissement du jour de carence, sur le gel du point d'indice et sur la hausse de la CSG (Figaro). Préparez-vous...

On s'en fout ?

Les français lisent certains titres de presse plus sur leurs smartphones que sur le papier; Les enfants vont apprendre les divisions à partir du CP, sans attendre le CE1 comme aujourd'hui; Pour la première fois, le prochain défilé annuel de Victoria's Secret aura lieu en Chine, c'est en novembre, réservez vos billets d'avion; Excellente, la nouvelle série norvégienne "Nobel" sur Canal; l'iPhone X mise tout sur la reconnaissance faciale, n'oubliez pas de payer votre dernier tiers d'impôts avant demain soir.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos