vendredi31août

Investir sur les marchés émergents était très à la mode il y a encore quelques mois. Beaucoup pariaient sur la "normalisation" de leurs économies. Mais rien ne s'est passé comme prévu. Hier c'est une nouvelle fois l'Argentine qui a fait l'actualité avec un effondrement du peso malgré une hausse spectaculaire des taux d'intérêt.

>

Cry for me argentina

60%.C'est le niveau auquel la banque centrale a relevé ses taux pour tenter de stopper la chute du peso. Une hausse de 15% par rapport à un taux déjà très élevé de 45%.Mais cela n'a pas empêché le peso de perdre 16% dans la journée.L'appel à l'aide urgente du FMI du président Macri a inquiété les investisseurs. Le peso a perdu 50% de sa valeur en 2018.

L'effet domino?

Les marchés émergents chutent lourdement les uns après les autres.Hier le real brésilien a lourdement chuté aussi.Brésil, Turquie, Argentine, la vague se propage.Il y a des raisons spécifiques à chaque pays pour cette chute, politiques, géopolitiques ou économiques. Mais la guerre commerciale, la hausse du dollar et des taux d'intérêt, mettent sous pression tous les marchés émergents.

Pourquoi ca doit nous intéresser?

L'effet domino pourrait finir par toucher les marchés boursiers des marchés développés. Pour l'instant la Bourse américaine, et en particulier les grosses valeurs technologiques, jouent le rôle de valeurs refuges mais Wall Street pourrait finir par céder, un jour..., à la pression et entraîner les Bourses européennes. Nous conseillons de mettre en place des assurances à la baisse des marchés américains pour se protéger en cas de tempête, avec par exemple l'achat d'options à la hausse du VIX, l'indice de peur des marchés. À ce titre nous avons sélectionné le turbo call illimité VIX 919RZ (DE000CA0YKB2). Attention, il s'agit d'un produit ultra-spéculatif, à utiliser pour se couvrir d'une hausse de la volatilité et d'une correction des indices mondiaux

Du côté des autres marchés

Les marchés européens et américains ont marqué une pause hier, réagissant peu aux statistiques publiées en Allemagne (inflation) et aux États-Unis (inflation, dépenses des ménages et chômage) qui confirment le dynamisme de ces pays (et un durcissement de politique monétaire?). Le CAC 40 perd 0,42 % à 5478 points. Le Dow Jones perd 0,52 % et le Nasdaq perd 0,26 %La Chine inquiète toujours malgré des discussions "constructives" avec les États-Unis selon le ministère chinois du Commerce qui a reconnu que certaines entreprises avaient subi l'impact des droits de douane déjà mis en place par Washington. 3ème séance consécutive de baisse pour Shanghai qui cède 1,14% et entraîne les autres bourses asiatiques à la baisse. Seule Tokyo résiste (-0,02 %).Le CAC 40 a ouvert en baisse de 0.46% à 5453 points.Le pétrole a poursuivi son mouvement de hausse après la baisse des stocks américains. Le WTI a franchi les 70 dollars pour la premier fois depuis un mois.L'or reste scotché à 1200 dollars l'once, tandis que l'eurodollar repasse sous les 1,17 à 1,1678 dollar.

Quel cirque!

C'est quand même du jamais vu cette histoire de prélèvement à la source.Les campagnes publicitaires tournent en boucle pour expliquer comment ça va fonctionner et le gouvernement hésite encore à se lancer. Peur de l'impact psychologique du revenu net sur les Français et donc sur leur consommation, peur d'un bug logistique, et peur que les Gaulois grincheux, donc un peu primitifs..., ne comprennent rien...Pas sérieux tout ça.

L'axe franco-allemand a du plomb dans l'aile

Les Allemands ne sont plus chauds du tout à l'idée d'un fonds européen destiné à intervenir en cas de crises financières, une idée chère à Emmanuel Macron.Pour les Allemands, et c'est le vice-ministre des Finances, Jörg Kukies, qui s'est exprimé, la priorité c'est le prochain budget européen (2020-2027) qui est loin de faire l'unanimité.

En fait c'était un échec

On a tous salué le succès du retrait par l'Inde en 2016 de la grande majorité des billets en circulation.On l'a salué parce que le ralentissement brutal que cela aurait dû provoquer n'a pas eu lieu.Mais Les Échos nous rappellent que cette mesure extraordinaire visait à "éradiquer l'argent illicite dans le pays".Et selon un rapport de la Banque centrale indienne, rien ne s'est passé comme prévu.Les détenteurs d'argent illicite devaient avoir peur et ne pas échanger leurs anciens billets contre des nouveaux. En fait, ils n'ont pas eu peur du tout car 99.3% des billets retirés de la circulation ont été apportés pour être échangés.Tout ça pour rien.

La situation aberrante du brésil

Les sondages se suivent et se ressemblent. Le grand favori reste Lula.Petit problème: Lula est en prison et inéligible.Un détail.

La soirée de rentrée pour les jeunes

C'est bientôt la rentrée et, pendant que les " gamins " retournent à l'école, vous les jeunes, vous allez pouvoir continuer à sortir en soirée...Et MonFinancier vous prépare le jeudi 6 septembre un événement à ne pas manquer. Une soirée pour poser toutes vos questions à nos experts : comment placer ses premiers salaires ? Faut-il acquérir sa résidence principale ? Comment profiter au mieux du levier du crédit et des taux historiquement bas ? Et surtout assister à une conférence consacrée aux enjeux patrimoniaux des 25-40 ans. Vous vous trouvez mal accompagné dans la gestion de votre épargne, soit par les robots des applis ou plateformes de banques en ligne, soit par un conseiller bancaire dépassé par les enjeux des jeunes d'aujourd'hui ? Venez, mais ne venez pas seul ! Invitez vos amis, conjoint, frères et soeurs, et passons tous ensemble une soirée riche et conviviale. Je m'inscris à la soirée jeunes du 6 septembre

On s'en fout?

L'Union Nationale des Entreprises de la Coiffure indique dans son communiqué que les "coiffeurs sont sur le fil du rasoir" et que les réformes les concernant sont "tirées par les cheveux" (ce n'est pas une blague); Grindr, l'application de rencontres la plus populaire pour la communauté gay, envisage de s'introduire en Bourse; L'État veut à nouveau s'attaquer aux paillotes illégales, donc aux paillotes, en Corse, on prend les mêmes et on recommence; Ultra trail du Mont Blanc ce week-end, 171 km, 10000 m de dénivelé, 20h pour les meilleurs...sans moi...; L'écrivain Philippe Besson est nommé consul de France à Los Angeles (c'est énorme comme poste ça, un rêve de dire "je suis le consul de Los Angeles"), ça fait polémique car Besson est un grand ami des Macron, une nomination "à l'ancienne";Julien Clerc va chanter à la fête de l'Huma; La saison 2 d'Ozark démarre sur Netflix; Depardieu visé par une plainte pour viols, il paraît qu'il était bourré...ce qui est difficile à imaginer; Tirage difficile pour les clubs français pour la Ligue des Champions.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos