mardi18décembre

Sauf retournement de fin d'année, 2018 restera une année sombre sur les marchés.Et même une année historique.C'est la première fois depuis plus de 40 ans que toutes les principales classes d'actifs, sans exception, vont afficher une performance négative.

>

Tout dans le rouge

En règle générale, depuis le début des années 70, les investisseurs ont toujours trouvé des marchés refuges : si les indices boursiers baissaient, les obligations montaient ou certaines matières premières progressaient, et à l'intérieur même des indices boursiers, certains pays ou certains secteurs progressaient lorsque d'autres déclinaient.Cette année, non.Nowhere to hide.Toutes les principales classes d'actifs ont plongé.Et devraient toutes finir dans le rouge.

Je sais que

Ça ne se fait pas, mais une fois dans l'année on va s'autoriser à le faire.Nous sommes particulièrement heureux chez MonFinancier d'avoir conseillé à notre communauté de clients d'avoir été particulièrement prudents. Et notamment, de ne pas avoir poussé agressivement à investir en Bourse sous prétexte qu' "il n'y avait pas d'alternative".Nous avons continué à privilégier ces bons vieux fonds en euros qui vont tout de même faire le job et rapporter plus de 2% quand tous les autres placements seront négatifs.Voilà c'est dit.J'en profite pour vous remercier de nous faire confiance (j'arrête avant d'écraser une larme....).

Et d'ailleurs

Ce matin dans Aujourd'hui/ Le Parisien, il y a deux tableaux sur les assurances vie: les bons placements et les "moins bons plans". L'assurance-vie de MonFinancier est classée 4ème dans les bons placements !!

La palme d'or du jour

voire de la semaine et même du mois revient à Gilles Le Gendre...Patron des députés de LREM.Je cite: "Et puis, il y a une deuxième erreur qui a été faite et dont nous portons tous la responsabilité, moi y compris. C'est le fait d'avoir probablement été trop intelligents, trop subtiles, trop techniques dans les mesures de pouvoir d'achat".Que peut-on ajouter de plus, nous les idiots de service, après une déclaration d'une telle intelligence et d'une telle subtilité?

On attend

évidemment la décision de la Banque centrale américaine. La FED se réunit aujourd'hui et demain pour décider d'une éventuelle 9ème hausse de taux.On va surtout chercher à décrypter les déclarations du patron de la FED pour savoir si et combien de fois la banque centrale va monter ses taux l'année prochaine.

On attend aussi

l'annonce imminente d'un ENOOOOORME package de relance de l'économie chinoise.La Chine n'a pas le choix.Elle ralentit.Trop.Et elle doit relancer la machine.Attendez-vous à un fort, mais bref, rebond des marchés quand cette annonce sera faite. Probablement en début d'année.

Amusant

On lit absolument tout et n'importe quoi dans les commentaires et les analyses sur le Brexit.Tout le monde est totalement perdu.À commencer, évidemment, par la classe politique anglaise qui ne sait plus du tout où elle habite.May a annoncé que le vote au Parlement sur le Brexit aura lieu la semaine du 14 janvier.Et on peut d'ores et déjà s'attendre à un report de la date officielle du démarrage du Brexit du 29 mars qui n'est plus tenable.

Sacré donald

Il a encore fait fort avec un tweet lyrique et une attaque directe contre la Banque centrale américaine:"Incroyable qu'avec un dollar fort et pas d'inflation, le monde autour de nous en explosion, Paris en feu et la Chine en forte chute, la FED envisage d'augmenter les taux encore une fois. Take the victory".Sacré Donald, il n'en loupe pas une.

Le krach du commerce de détail

2018 sera l'année noir du commerce de détail..Et pas seulement en France du fait des gilets jaunes.Les modifications des habitudes de consommation des ménages et le tsunami Amazon ont torpillé un secteur déjà en difficulté. Et même l'e-commerce en pâtit. Hier une ex-star anglaise de l'e-commerce, Asos, a vu son cours s'effondrer de 40%, moins 60% depuis le début d'année, après une alerte sur ses résultats.Ce n'est plus le commerce traditionnel contre l'e-commerce, c'est le commerce de détail dans son ensemble...sauf Amazon et quelques rares rescapés.

Du côté des marchés

Les marchés européens ont débuté la semaine sur une note morose, les investisseurs s'inquiétant toujours d'un ralentissement de la croissance mondiale et notamment en Chine et en Europe. Le CAC 40 a ainsi perdu 1.11% hier et repasse sous les 4800 points. Puis dans l'après midi, Wall Street a de nouveau chuté après sa baisse de plus de 2% vendredi. Les indices américains ont encore perdu plus de 2% sur des craintes de ralentissement qui toucherait maintenant les États-Unis, après la publication hier de deux indicateurs de mauvaise facture. Ce matin Tokyo a perdu 1.5% et le CAC 40 ouvre en baisse de 0.65% à 4770 points. Les craintes de ralentissement font également baisser le pétrole. Le Brent perd 2% à 58.5 dollars et le WTI perd 4% à 49 dollars. L'once d'Or en profite pour remonter légèrement à 1248 dollars. Tout comme l'eurodollar qui remonte à 1.1368.

On s'en fout ?

Saxobank rachète Binckbank; La Malaisie attaque Goldman Sachs dans l'affaire 1MDB; Je commence déjà à en avoir ras-le-bol du RIC; Francis Lalanne veut aider le peuple à se soulever et veut fédérer les gilets jaunes : pas étonnant que le mouvement s'essouffle; Très drôle: le numéro d'appel sur le prélèvement à la source ne sera pas surtaxé, les gilets jaunes apprécieront...; Destin tragique du cofondateur des applications Vine et HQ Trivia mort ce week-end à 34 ans d'une possible overdose; Il y a un jeu de société inspiré de TPMP et qui s'appelle Bab'apéro avec Hanouna en vedette; Sylvie Tellier s'excuse pour les séquences seins nus des Miss France, on lui pardonne; Les Père Noël des "malls" américains sont déprimés par le manque de fréquentation, ils se sentent seuls.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos