lundi03décembre

C'est le cessez-le-feu. Pas à Paris, non, mais entre la Chine et les États-Unis. Comme anticipé. Un cessez-le-feu salué par les marchés aujourd'hui, mais un cessez-le-feu qui ne résout pas le problème.

>

Dîner à buenos aires

Trump et Xi Jinping ont donc dîné ensemble à Buenos Aires après le G20. Plus longtemps que prévu, 2 heures. Et à l'issue de ce dîner, Trump a accepté de ne pas augmenter les droits de douane sur les produits chinois de 10% à 25% en janvier. Et de donner 3 mois supplémentaires aux négociateurs pour parvenir à un accord. En échange, la Chine s'engage à acheter un montant "très substantiel" de produits agricoles et industriels américains pour réduire le déficit commercial des US.

Un accord qui n'en est pas un

Les marchés sont euphoriques ce matin.Avec les marchés chinois qui explosent à la hausse de plus de 3%.Et pourtant cet accord n'est qu'un cessez-le-feu.Mais aucune décision de fond n'a été prise.Et Trump et Xi ne parlent pas du même accord : pour Xi, il s'agit seulement d'un problème de balance commerciale entre les deux pays, pour Trump il s'agit d'un problème plus vaste que le déficit commercial. Il s'agit de pillage technologique et de domination économique chinoise.

Rien n'est résolu

Mais les investisseurs veulent y croire pour tenter de sauver en décembre une année médiocre, voire très mauvaise dans certains cas, sur les marchés financiers.

Black saturday

Tout est écrit et dit sur cette journée d'insurrection à Paris.Chacun a sa propre opinion de ces événements dramatiques et la mienne n'a pas d'importance.Les images parlent d'elles-mêmes.Reste à savoir comment nous allons sortir de cette situation explosive: 1. si certaines demandes des gilets jaunes sont légitimes, il va falloir néanmoins qu'ils se décident, entre les revendications et l'insurrection et qu'ils s'expriment pour condamner ou pas la violence 2. La violence est inacceptable et l'ordre doit être rétabli 3. Le gouvernement doit enfin s'attaquer aux vraies réformes et en particulier aux réductions des dépenses de l'État pour pouvoir baisser les impôts, une urgence.

Dans la tête de macron

J'avoue que j'aimerais savoir ce qu'il se passe dans la tête de Macron.Lui qui marchait sur l'eau, lui qu'on avait surnommé ici Lucky Mac, voit le ciel lui tomber sur la tête depuis l'affaire Benalla.Et on se demande s'il pourra surmonter cette épreuve, lui à qui tout a réussi et dont le seul échec brutal dans la vie a été d'avoir eu la 2ème note seulement à une dissertation de philo en classe de première.Quelle que soit l'opinion qu'on a de lui, on ne peut que souhaiter qu'il s'en sorte, pour que nous ne plongions pas.

L'impact sur l'économie de ce chaos

Trop tôt pour déterminer l'impact de cette "insurrection" des gilets jaunes sur l'économie française au dernier trimestre de l'année.Pour l'instant cet impact est limité à quelques secteurs de l'économie. À commencer par le "retail", le commerce de détail, touché de plein fouet alors qu'il était déjà en situation de crise.L'effondrement du chiffre d'affaires du secteur sur les trois derniers samedis est dramatique.À suivre.

Les têtes à claques

La liste est longue des réactions insupportables aux événements, de Mélenchon qui attise le feu à Wauquiez qui appelle à un referendum en passant par Le Pen évidemment et tous ces artistes qui se sentent obligés de soutenir les gilets jaunes pour la jouer populaire. Sur Twitter, vous avez un florilège de messages totalement ridicules et surtout irresponsables.

Intéressant

On commence à avoir des informations sur le profil des personnes qui ont été placées en garde à vue après les événements dramatiques de samedi. 3 groupes : une majorité de "vrais" gilets jaunes, principalement de province, quelques membres de l'ultra-gauche (ceux de l'ultra-droite ont été plus "pros" et ne se sont pas fait arrêter) et les casseurs et pillards.

Le pétrole

a connu sa pire chute en novembre depuis plus de 10 ans.Il a cependant rebondi ce matin après le cessez-le-feu entre la Chine et les États-Unis mais surtout l'annonce d'une possible baisse des quotas de production à la prochaine réunion de l'OPEP.Comme nous l'avions anticipé.À noter : le Qatar a décidé de se retirer de l'OPEP à partir de janvier.

Pour revoir c'est votre argent

On a rejoué la semaine et donné des conseils avec Hervé Goulletquer, stratégiste à La Banque Postale AM ; Alexandre Baradez, responsable de l'Analyse Marché d'IG ; Virginie Robert, présidente de Constance Associés ; Sébastien Faijean, directeur associé d'IDMidCaps ; et Emmanuel Lechypre, éditorialiste à BFM Business. De l'éco, de la finance et du fun. Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici

Votre argent du jour

Il ne reste plus qu'1 mois pour profiter de notre "Offre Duo", pour investir à crédit en SCPI."Duo" comme le fait de combiner deux lignes de crédit, avec un prêt partiel de 10 000 euros sans intérêts ! (Oui, vous avez bien lu, sans intérêts, un taux à 0%!!!).Plusieurs des SCPI phares de la place sont éligibles à cette offre unique en son genre.Cette offre se prend fin au 31 décembre 2018.. Dépêchez-vous !Je souhaite recevoir une information détaillée sur l'offre SCPI Duo

Du côté des marchés

Les marchés américains avaient terminé la semaine vendredi soir en petite hausse dans l'espoir d'un accord entre Trump et Xi Jinping en marge du sommet G20 de Buenos Aires. Leurs prières ont été entendues et les marchés rebondissent fortement ce matin. Tokyo a clôturé sur une hausse de 1 % tandis que le CAC a ouvert en hausse de 2 % à 5104 points. Le pétrole aussi rebondit dans le sillage de la rencontre entre Vladimire Poutine et Mohammed ben Salmane qui pourraient s'entendre sur une baisse de la production. Le Brent gagne 6 % à 62,4 dollars et le WTI gagne 5,75% à 53,6 dollars.L'euro remonte légèrement à 1,136 dollar, tout comme l'or sur les 1231 dollars l'once.

On s'en fout ?

Les ventes de l'Oréal en Chine explosent grâce à ses ventes en ligne sur Alibaba; George Bush est mort, à 94 ans; Les chaînes d'information, BFM en tête, affichent des audiences spectaculaires du fait des gilets jaunes; La garde à vue de Carlos Ghosn a été prolongée de 10 jours; La bronchiolite est de retour (Aujourd'hui); "Au nom du père", série danoise sur Arte, à voir; Selon Medisite les accidents les plus fréquents lors d'un rapport sexuel sont la fracture du pénis, la déchirure vaginale et la rupture du frein; Hamon va être tête de liste de son mouvement Génération aux Européennes, on est sauvé; MBS a envoyé 11 messages à l'homme qui a supervisé le découpage du journaliste Kashoggi; La consommation de vin en Grande-Bretagne a été multipliée par 7 depuis 1960 alors que la population n'a cru que de 25%, on comprend mieux les résultats du referendum.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos