lundi26février

Toujours beaucoup de débats autour du niveau des taux d'intérêt Américains. On sait que le sujet de 2018 pour les investisseurs c'est le niveau des taux d'intérêt. Tout le monde maintenant sait que l'indicateur qu'il faut suivre de près c'est le taux à 10 ans des emprunts d'Etat américains.

>

Quel taux limite ?

Il a progressé depuis le début d'année suite aux craintes d'inflation et en particulier aux hausses des salaires. Il vaut un peu moins de 2.90%. Et a frôlé les 3% la semaine dernière. Et on pensait jusqu'à présent que le niveau d'alerte sur ce taux à 10 ans pour les marchés était justement les 3%. Si les 3% étaient dépassés, les indices boursiers pourraient subir une correction encore plus importante que celle du début du mois de février.

3% ou 4.5% ?

Mais ce n'est pas l'avis de tout le monde. Pour les experts de la banque Goldman Sachs, le vrai niveau d'alerte n'est pas 3% mais nettement plus haut. 4.5%. A 4.5% l'économie américaine subirait quelques pressions, ralentirait brutalement sans tout de fois entrer en récession et les indices boursiers chuteraient violemment. Goldman prévoit dans ce stress test à 4.5% ,une chute de 20 à 25% des marchés. Mais Goldman n'y croit pas. Et continue à prévoir un taux en fin d'année à 3.25% sans conséquence ni sur l'économie ni sur les marchés.

Le taux naturel

L'économie et les marchés sont donc prêts à absorber des taux plus élevés. C'est ça l'élément essentiel. Et on le voit avec le rebond des marchés. Les marchés s'habituent à l'idée que les taux d'intérêt peuvent remonter et se préparent à absorber un taux à 10 ans supérieur à 3%. Quant à l'économie, les débats portent sur son taux " naturel " c'est-à-dire le taux que l'économie peut supporter sans fléchir et il semblerait que ce taux naturel augmente aussi, ce qui voudrait dire que même si la FED montait ses taux plus que prévu, l'économie n'en souffrirait pas. Attention c'est un tournant, on se fait à l'idée de taux d'intérêt plus élevés, tant pour l'économie que pour les marchés.

Croisons les doigts

C'est parti aujourd'hui pour la réforme de la SNCF. Édouard Philippe va présenter sa méthode et son calendrier. Il va s'attaquer à un des sujets les plus sensibles et une réforme des plus symboliques... Si le gouvernement réussit à réformer la SNCF, on se dit qu'il pourra tout réformer. Espérons qu'il réussisse. Croisons les doigts (le titre du jour sur le sujet "SNCF: le gouvernement lance la bataille du rail" le Figaro).

Président a vie

C'est la nouvelle mode dans le monde. Se faire élire, plus ou moins démocratiquement, et ensuite changer la constitution pour devenir président à vie. Sans surprise, c'est au tour de Xi Jinping. La limite des deux mandats présidentiels va être levée. La démocratie recule dans le monde...

Le deal du jour

10% du capital de Daimler. C'est le groupe chinois, Geely déjà propriétaire de Volvo, qui détient cette participation. Plus de 7 milliards de dollars déboursés pour devenir le premier actionnaire de Daimler. Le gouvernement allemand considère que cette prise de participation, minoritaire, ne pose pas de problème...

Du côté des marchés

Et de deux ! Les marchés américains enchaînent une deuxième semaine de hausse, les opérateurs ont été rassurés sur le rythme des hausses de taux de la Fed. Le Dow Jones a progressé de 1,39% à 25.309,99 points,le S&P 500 a bondi de 1,6% à 2.747,30 points et que le Nasdaq Composite a gagné 1,77% à 7.337,39 points à la clôture. Les marchés asiatiques étaient bien orientés ce matin dans le sillage de la forte progression de Wall Street. A Tokyo, le Nikkei 225 a lui aussi terminé en forte hausse de 1,19% à 22.123 points. L'indice chinois s'adjuge pour sa part 2% alors que la clause imitant à deux mandats l'exercice de la présidence du pays pourrait être supprimée. Le Brent poursuit son rebond à la faveur d'un gain de 0,22% à 67,25 dollars et le WTI reste sur les 63 dollars. L'or est en hausse de 0,8% à 1340,50 dollars.

C'est votre argent à revoir en replay

L'émission était exceptionnelle avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Christian Bito, Président de CBT Gestion et professeur à l'Essec; William Higgons Président de la Sicav Indépendance et Expansion; Valérie Plagnol, Présidente du Cercle des épargnants; Christophe Barraud, Chef économiste chez Market Securities, Emmanuel Lechypre et Laure Closier. On a rejoué la semaine et on vous a donné quelques conseils. De l'éco, de la finance et du fun. Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici .

Le compte a rebours du jour

Les Italiens vont voter dimanche. Des élections à hauts risques qui, pour l'instant, n'inquiètent pas les marchés. Et pourtant, on pourrait une fois de plus se retrouver face à un pays sans majorité. Avec le come-back totalement surprenant de Berlusconi en faiseur de rois ou en roi lui même. Délirant.

La révolution du jour

Le Japon est confronté à une situation de plein emploi avec un taux de chômage de 2.8%. Et le Japon n'a plus de réserves de travailleurs puisque la main d'oeuvre féminine et la main d'oeuvre de seniors ont déjà très largement augmenté. Voilà donc le Japon, farouchement opposé à l'immigration, obligé de revoir les règles de visa pour permettre à plus de travailleurs qualifiés étrangers de rentrer. C'est un petit pas et un petit pas très symbolique.

ON S'EN FOUT?Débandade sur les sociétés de location de vélos en libre service du fait des dégradations, c'est au tour du chinois Gobee.bike de quitter la France; Sylvie Vartan "ne peut pas imaginer que Johnny ait fait cela"; Neymar est blessé; le mystère Seznec bientôt résolu? Il caille;les Français ont égalé leur records de médaille de Sotchi à Pyeongchang, 15 médailles dont 5 en or; Fiat Chrysler ne vendra plus de diesel à partir de 2022; la bourse suisse veut lancer une monnaie virtuelle, l'e-franc suisse; croissance record pour le jeu vidéo en France, plus de 17% en 2017.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos