mardi10juillet

Nouvel épisode dans le feuilleton du Brexit. Boris Johnson, chef de file des conservateurs pro hard Brexit, a démissionné de son poste de ministre des Affaires Étrangères. Après David Davis, ministre du Brexit. Ils reprochent à Theresa May d'avoir opté pour un soft Brexit...

>

May in or out ?

Il y a deux lectures de la situation de crise politique en Grande-Bretagne. Le verre à moitié vide : Theresa May est en grande difficulté. Si les partisans du hard dans son parti sont suffisamment nombreux, ils peuvent la faire tomber et choisir un leader hard.Le verre à moitié plein : Theresa May s'est débarrassée des partisans du hard dans son gouvernement, elle peut donc négocier avec l'Europe une version ultra-soft du Brexit, un fake Brexit, qui a la couleur et la saveur d'un Brexit mais qui n'est pas un vrai Brexit.

May in

Le camp des hard Brexiters va probablement demander un vote de confiance mais devrait avoir du mal à réunir les 159 voix nécessaires pour forcer Theresa May à démissionner. Elle a décidé de se battre pour rester en place et de maintenir le cap de sa proposition de soft Brexit. Pour l'instant, le verre est à moitié plein...

Macron devant le congrès

Macron a réuni le Congrès à Versailles. Un exercice qu'il adore. Il s'est fait plaisir. Sur le fond, pas de scoop. Il a maintenu le cap. Il a défendu le bilan de sa première année. Réaffirmé sa volonté de réformer. Il a mis légèrement la barre à gauche, très légèrement, en évoquant "un nouveau contrat social" et le "modèle social du XXIème siècle". Rien que ça. Toujours dans la simplicité.

La première conséquence du prélèvement a la source

Le gouvernement s'attaque enfin à la réduction des dépenses publiques et c'est une excellente nouvelle. Et c'est Bercy qui ouvre le bal. On évoque une suppression de 20.000 postes sur les 50.000 suppressions annoncées dans la fonction publique. Première visée la Direction Générale des Finances Publiques, en charge notamment de nos impôts...

L'événement du jour

C'est évident. Pas la peine d'en parler.

Le monarque

Chute de la livre turque hier. Encore. Erdogan, à peine installé dans son nouveau poste de Président aux pouvoirs absolus, a nommé son gendre comme Ministre des Finances. Une affaire de famille qui inquiète les investisseurs.

L'autre aberration de la gestion de votre argent

D'un côté vous laissez votre argent dormir sur votre compte courant. 500 milliards d'euros sans rémunération. De l'autre, plus de 60% des Français ont au moins dépassé une fois le montant de leur découvert autorisé. (Panorabanque.com). Et le découvert coûte une petite fortune... Aberrant... Optez au moins pour un crédit conso ou un crédit perso qui vous coûtera nettement moins cher !

Le tweet du jour

Cette fois c'est à ses partenaires de l'Otan que Trump s'en est pris. Avant de se rendre au sommet de l'Otan, il a demandé aux autres membres de l'Otan d'augmenter leurs contributions au budget: "l'Allemagne ne paie qu'1%, les États-Unis 4% alors que l'Europe profite plus de l'Otan que les États-Unis". L'ambiance au sommet risque d'être aussi glaciale que lors du dernier G7 au Canada.

La nomination du jour

Brett Kavanaugh.Juge.Nouveau membre de la Cour Suprême.Nommé par Trump.Ultra-conservateur.La confirmation par le Sénat risque d'être longue, très longue.

Le recul du jour

La France n'est plus que la septième économie mondiale.L'Inde est passée devant en 2017.Et elle pourrait prochainement dépasser la Grande-Bretagne, ralentie par le Brexit.

DU CÔTÉ DES MARCHÉSLa Bourse de New York a clôturé dans le vert lundi, avant le coup d'envoi, vendredi de la saison des résultats du second trimestre. Ce qui devrait reléguer provisoirement les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine au second plan.Le Dow Jones a ainsi rebondi de 1,31% à 24776,59 points le S&P 500 de 0,89%, à 2.784,37 et le Nasdaq a avancé de 0,88% à 7.756,20 points. Sur le marché des changes, le dollar se raffermit avec un euro autour de 1,1740 dollar après une poussée à 1,1790 dollar la veille tandis que la livre sterling reste affaiblie par la double démission au sein du gouvernement de Theresa May. Les cours du pétrole sont quant à eux, orientés à la hausse alors que de nouvelles sanctions américaines devraient réduire les exportations iraniennes. Le WTI progresse de 0,42% sur les 74 dollars et le Brent gagne 0,43% à 78,52 dollars.

C'EST VOTRE ARGENT À REVOIR EN REPLAY

L'émission était exceptionnelle avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Christophe Barraud, Chef économiste chez Market Securities; Louis de Montalembert, Président de Pléiade AM; Jean-Pierre Gaillard, Président du conseil de surveillance d'Erasmus Gestion; Frédéric Rollin, Conseiller en stratégie d'investissement, Pictet; Alexandre Baradez, Chef de la stratégie de marché chez IG et Aïcha Hmissi. On a rejoué la semaine et on vous a donné quelques conseils. De l'éco, de la finance et du fun. Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici

ON S'EN FOUT?

Apple rattrape Spotify aux États-Unis et devrait finir l'année avec 27 millions d'abonnés contre 24 pour Spotify; Les joueurs de foot russes ont sniffé de l'ammoniaque avant leurs deux derniers matchs mais ce n'est pas une substance illégale : je vais essayer avant mon jogging du week-end; La mer est orange sur certaines plages de Bretagne du fait d'une microalgue non toxique: on est rassurés; Le gardien italien Buffon est arrivé au PSG; Il y aura une sixième saison de House Of Cards avec Robin Wright mais sans Kevin Spacey : j'ai lâché à la troisième saison; Le cours de Twitter a chuté suite à l'annonce de la suppression des faux comptes et donc de la chute du nombre d'utilisateurs (pas super logique...).

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos