jeudi19juillet

4.3 milliards d'euros. C'est la plus grosse amende de l'Union Européenne. Et c'est Google qui décroche le gros lot. À la manoeuvre la très efficace commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager. En cause, le système d'exploitation Androïd que "Google utilise pour consolider la position dominante de son moteur de recherche".

>

Google bat son propre record

Nouveau record d'amende à 4.3 milliards d'euros. Le précédent record ? Google. 2.4 milliards d'euros, il y a un an, pour avoir favorisé Google Shopping. Rappelons que le système d'exploitation Androïd équipe 77% des mobiles à travers le monde (vous avez dit position dominante ?).

La réaction de google

Google va faire appel. Comme pour la décision de juin 2017. Et Google martèle " Androïd a créé plus de choix pour tout le monde, pas moins". Le plus étonnant dans toute cette histoire c'est l'absence totale de l'autorité de la concurrence américaine. Elle qui scrute le moindre rapprochement d'entreprise pour déterminer un éventuel abus de position dominante considère que les GAFA ne sont pas en position dominante...

Le ttso de la semaine

Un nouveau Google ? A propos de l'amende contre Google, Les Échos font un papier très intéressant sur le précédent Microsoft. En 1998, la boîte fondée par Bill Gates fut lourdement condamnée par la justice US pour avoir favorisé son navigateur web (Internet Explorer) au détriment de concurrents potentiels (exactement ce que l'UE reproche à Google en matière de mobile). En conséquence Microsoft dut "ouvrir son interface de programmation à des tierces parties"... dont Google, "propulsé" par cette opportunité.Ce cas est devenu l'exemple classique de démonstration de l'utilité des lois anti-trust dans le processus d'innovation. De quoi faire naître un nouveau Google.N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO.

Comment s'illustre une position dominante?

Quand le cours de l'action d'une société qui vient de recevoir une amende de 4.3 milliards ne baisse que de 0.24% comme Google hier...

L'écrasante domination des banques américaines. suite.

Il n'y a pas que les techs américaines qui sont en position dominante. Les banques américaines ont pulvérisé la compétition. Hier, c'est Morgan Stanley qui a annoncé des profits trimestriels en hausse de 39% sur le trimestre. Les 5 premières banques américaines ont engrangé plus de 5 milliards de bénéfices sur le trimestre. Avec une hausse des bénéfices de 44% pour Goldman Sachs, 36% pour Bank of America, 18% pour JP Morgan et 16% pour Citigroup.

La banque des riches ?

La Banque centrale européenne a essayé de justifier sa politique monétaire hier. Elle a affirmé que sa politique laxiste avait plus favorisé les populations vulnérables de la zone Europe que les riches... Les chiffres ne donnent pas tout à fait la même version...

Qui comprend ?

ce qui se passe en Grande-Bretagne. Il règne une atmosphère de chaos dans la classe politique britannique. En cause, le Brexit bien sûr. On ne sait plus qui soutient qui et on ne sait surtout pas à quelle sauce de Brexit, les Anglais vont être mangés. Boris Johnson a encore attaqué violemment Theresa May hier et a réclamé à nouveau un hard brexit. Et Theresa May se bat pour un soft Brexit que les Européens n'ont même pas accepté. Help !!

Le bon plan du jour

Le plan Juncker. Selon les Echos, il a dépassé ses objectifs. Avec 335 milliards d'euros mobilisés à travers la Banque Européenne d'Investissement. Et un impact de 0.6% de hausse sur le PIB Européen. Bonne nouvelle: c'est la France qui en est le premier bénéficiaire. Et les PME ont capté 31% des investissements totaux.

Votre argent du jour

Selon l'administration fiscale, seulement 43,1 % des ménages français payent l'impôt sur le revenu. Contre 42,8 % en 2016 (qui était un record de faiblesse). Cela représente 16,3 millions de personnes , alors qu'ils étaient plus de 19 millions en 2013. Entre temps, les recettes fiscales ont grimpé. Vous comprenez mieux maintenant pourquoi vos impôts montent chaque année. Ne vous laissez pas faire, renseignez-vous sur notre sélection de FIP Corse 2018. Ces produits sont destinés à réduire votre impôt sur vos revenus de 38%* du montant investi. Et comme certains FIP ont été ouverts à la souscription fin 2017, vous gagnez un an par rapport à une souscription en fin d'année. Dépêchez-vous.

Du coté des marchés

Les indices américains sont restés bien orientés mercredi à la faveur du très bon accueil réservé aux résultats trimestriels de Morgan Stanley ou de United Airlines. Ainsi, le Dow Jones signe une cinquième séance consécutive de hausse (+0,32% à 25.199,29 points) tandis que le S&P 500 s'adjuge 0,22% pour inscrire un plus de cinq mois à 2816 points. Le Nasdaq cède de son côté 0,19% sous les 7400 points.De son côté, la Bourse de Tokyo clôture en légère baisse, de 0,18% à 22.764,68 points et met ainsi fin à une série de quatre séances dans le vert. Sur le marché des changes, l'euro cède du terrain face à une monnaie américaine revigorée par les propos de Jerome Powell, à 1,1620 dollar. Les cours du pétrole s'inscrivent en baisse avec un Brent en repli de 72,68 dollars un qui WTI se traite sous les 69 dollars sur fond d'inquiétudes reste sur une hausse de la production mondiale.

Les trades les plus populaires sur le marché

parmi les gérants:Long Faang (Facebook, Apple, Amazon, Netflix, Google) et Bat (Baidu, Alibaba, Tencent)Short actions des pays émergents.Long Pétrole.

On s'en fout?

Trump a déjà levé 88 millions de dollars pour sa campagne de 2020; Obama devrait soutenir la candidature en 2020 de Kamala Harris, sénatrice de Californie; Weinberg Capital a levé 300 millions d'euros pour son nouveau fonds; Selon le FMI, les Etats-Unis souffriront plus de la guerre commerciale que la zone euro : ce n'est pas ce que dit l'évolution des indices boursiers; 690 millions d'euros, un record, ont été misés en France pendant la Coupe du monde: 381 millions sur l'internet, 309 millions en offline; La CGT fait encore grève à la SNCF, toute seule; Chaque mois, Emmanuel et Brigitte Macron, font venir jouer des acteurs à l'Élysée dans le cadre des Jeudis de l'Élysée (un peu comme Louis XIV?), ce soir c'est Luchini; Le chiffre d'affaires de l'entreprise française Paris Drapeaux a progressé de 500% pendant la coupe du Monde; Pamela Anderson, la compagne du footballeur Adil Rami, va faire "Danse avec les Stars" et Doc Gyneco va rejoindre Hanouna dans une nouvelle émission.

* en contrepartie d'une durée de blocage et d'un risque de perte en capital.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos