lundi19novembre

C'est le 30 novembre que Trump et Xi JinPing vont se retrouver au G20 de Buenos Aires.La Chine tente d'accélérer les négociations en accordant des concessions mais personne ne sait encore ce que Trump a en tête. Ce week-end, son vice président Mike Pence a fait des déclarations virulentes contre la Chine.

>

Ou en sommes nous ?

Si aucun accord n'est atteint, les Etats-Unis augmenteront les taxes sur 250 milliards de dollars d'importations chinoises. De 10% à 25%. Dès janvier 2019. Et Trump menace d'imposer des nouvelles taxes sur 267 milliards de dollars d'importations supplémentaires.

Que veut trump ?

C'est la grande inconnue.Il a compris que la Chine allait rapidement dépasser les Etats-Unis et devenir la première puissance économique mondiale. Il sait qu'il ne peut pas renverser la tendance mais il veut tenter de freiner le mouvement.Soit il pratique actuellement "the art of the deal", c'est-à-dire les menaces pour obtenir encore plus de concessions de la part de la Chine et il va les obtenir.Soit le sujet n'est plus le deal sur les importations chinoises, mais une vraie guerre froide avec la Chine pour tenter de faire déraper sa croissance, récemment fragilisée.Nous le saurons le 30 Novembre.

Les gilets jaunes

Ce qu'en disent les medias: c'était un semi-succès mais pas un raz de marée.C'est un avertissement pour le gouvernement. C'est le signe que personne dans l'opposition politique ni chez les syndicats n'est jugé représentatif par les Français qui sont en colère.C'est également le signe qu'on ne peut plus raconter n'importe quoi, comme expliquer que la hausse des taxes sur les carburants est uniquement motivée par l'écologie.Et enfin, et c'est peut être le plus important, l'expression d'un ras-le-bol fiscal.

Pourquoi?

Macron n'a pas profité de ces quelques mois incroyables d'état de grâce pour prendre des mesures simples et efficaces..Et notamment en matière d'impôts. Avec une baisse "à l'américaine" simple et lisible des impôts sur les revenus et des impôts sur les sociétés.Au lieu de ça, des mesures illisibles de baisses de cotisations d'un côté, compensées par des hausses de taxes et d'impôts de l'autre.J'espère qu'il ne va pas le regretter.Et que nous n'allons pas le regretter non plus.

Une consolation

Macron a été chaleureusement applaudi au Bundestag.Il a tenté de convaincre les députés allemands qu'il fallait surmonter les tabous et fournir des résultats.Ils l'ont applaudi mais ils ne feront pas grand chose car la situation politique allemande est totalement bloquée.

Pour l'instant elle tient

Theresa May résiste.Elle pourrait surmonter la révolte au sein de son parti et parvenir à rester Premier Ministre pour présenter son plan de Brexit à l'Assemblée.Mais c'est là que ça devrait se corser.Trouver une majorité ne va pas être simple.Tout se jouera donc à la mi-décembre.

Plus de regulation

Tim Cook, le patron d'Apple, a donné une interview dans laquelle il dit "the free market is not working": il pense qu'il faut plus de régulation pour contrôler les grands groupes de techs.Cela peut paraître surprenant mais en fait il cherche à enfoncer Facebook, qui devrait selon lui plus souffrir d'une régulation renforcée qu'Apple. On se demande si les géants de la Tech US ne sont pas prêts à faire de Facebook la victime expiatoire pour éviter d'être tous dans la tourmente.

Le nouveau service national universel

Obligatoire, durée d'un mois max.Garçons et filles dans leur 16ème année.Hébergement collectif.Possibilité de compléter, sur la base du volontariat, par un engagement civil ou militaire d'au moins 3 mois.Premiers "appelés" en Juin, des volontaires pour tester mais pas de date prévue encore pour le lancement obligatoire.(Aujourd'hui)

C'est votre argent exceptionnel en replay

Émission exceptionnelle avec Valérie Plagnol, présidente du Cercle des Epargnants; Marc Riez, directeur général de Vega Investment; Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet Asset Management; Louis de Montalembert, président de Pléiade AM; et Emmanuel Lechypre! On a rejoué la semaine et on vous a donné quelques conseils. De l'éco, de la finance et du fun. Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici

Du coté des marchés

La clôture était en ordre dispersé à Wall Street, le Dow Jones s'est apprécié de 0,49% à 25.413 points, le S&P 500 s'est apprécié de 0,22% à 2.736 points tandis que le Nasdaq clôture en repli de 0,15% à 7.247 points. La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,65% à 21.821 points, après une statistique bonne facture sur le front du commerce extérieur. L'euro/dollar est stable sur les 1,14 dollar, le billet vert s'est affaibli après des commentaires de responsables de la Fed pointant du doigt le risque de ralentissement de l'économie mondiale. Le pétrole est en hausse avec un Brent à 67,15 dollars et un WTI à 57,28 dollars.

On s'en fout ?

La première saison de Narcos Mexique démarre très très fort; Il caille; David Hallyday déclare qu'il n'a pas pu dire au revoir à son père et qu'on a sali l'image de Johnny; Lancement par Agnès Buzyn du plan "Ma Santé 2022", la réforme du système de santé, good luck pour cette réforme essentielle; Waymo, la filiale d'Alphabet, va lancer un service de robots taxis en Arizona (Echos); La dette de Paris a explosé, merci Anne; Les entreprises qui ne respectent pas l'égalité de salaires entre les hommes et les femmes vont devoir payer des amendes; Le Stade de France pourrait être vendu par l'Etat; 81% des maisons à San Francisco valent plus de 1 million de dollars, la moyenne pour les Etats-Unis est ...de 4%.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos