vendredi05octobre

On a assisté hier à une secousse sur les marchés internationaux de dettes d'état. Les taux sont remontés. Partout. Le mouvement a commencé aux Etats Unis et s'est propagé dans les autres pays. Et, pour une fois depuis très très longtemps, les indices boursiers ont baissé en même temps que les taux d'intérêt montaient.

>

Pourquoi la hausse des taux?

Hier, le taux de référence Américain, le taux des emprunts d'état à 10 ans, a touché les 3.23%, le plus haut niveau depuis 2011. En cause, évidemment, la puissance de la croissance américaine perceptible notamment dans un marché du travail en ébullition. On attend aujourd'hui les chiffres de l'emploi.

Attention danger?

Cela fait plusieurs mois que de nombreux signaux d'alerte sont apparus. Mais, malgré cela, les indices boursiers Américains ont continué à progresser. Est ce que cette fois ce sera différent ? Impossible à dire. Mais une correction sur les marchés américains doit avoir lieu. La question n'est plus de savoir si elle aura lieu mais quand elle aura lieu. L'écart de performance entre les marchés américains et les autres indices boursiers mondiaux est au plus haut depuis 30 ans...30 ans...

Les victimes collaterales

de la hausse des taux américains et de la hausse du dollar: encore et toujours les pays émergents. Hier les bourses émergentes ont chuté de plus de 2% et les monnaies ont suivi, Livre turque et Peso argentin en tête. Rajoutez à cela, la hausse du pétrole et vous avez un cocktail explosif.

Du coté des (autres) marchés

A l'instar des places européennes, la Bourse de New York n'a pas résisté aux tensions sur le marché obligataire, emmenés par le 10 ans américain qui a bondi à ses plus hauts de juin 2011. Les dernières statistiques américaines publiées la veille, laissant présager une poursuite des relèvements des taux en décembre. Le Dow Jones a cédé 0,75% à 26.627 points, le S&P 500 s'est contracté de 0,82% à 2.901 points tandis que le Nasdaq a lâché 1,81% pour finir à 7.879 points. La Bourse de Tokyo a fini vendredi en baisse de 0,8% à 23.783 points dans le sillage de Wall Street. Sur le marché des changes, l'euro tente de se stabiliser sur les 1,15 dollar. Du côté du pétrole, le WTI progresse de 0,2% à 75 dollars et le Brent s'adjuge également 0,2% sur les 85 dollars. La Bourse de Paris va tenter de se remettre de la lourde baisse accusée la veille. Le CAC 40 démarre la journée aux alentours de 5410 points.

C'est reparti?

Selon l'INSEE, la croissance française repart au troisième trimestre de l'année et au quatrième après le trou d'air du premier semestre. Grâce à une reprise de la consommation, favorisée par la progression du pouvoir d'achat, et un bon niveau d'investissements par les entreprises. Pas de quoi s'emballer non plus...La prévision de croissance pour 2018 a été abaissée à 1.6%.

L'offensive russe

Les Etats-Unis et l'Europe ont dénoncé hier une poussée des cyber attaques russes. Des cyberattaques contre des organisations gouvernementales, contre des entreprises privées et contre des individus. L'Ouest sonne l'alarme et prend des mesures de rétorsions. Hier 7 agents présumés de la Russie ont été inculpés. Bonne ambiance.

Macron appelle au secours le général de gaulle

Il est allé hier à Colombey les Deux Eglises pour retrouver un second souffle.Il multiplie les références au gaullisme, la dernière en date étant l'ajout de la Croix de Lorraine dans le logo de l'Elysée.Mais il n'a pas pu s'empêcher de sortir une de ses petites phrases, une habitude, pour expliquer que la France se porterait mieux si on arrêtait de se plaindre. Maintenant, c'est de notre faute...

C'est votre argent exceptionnel

On rejoue la semaine et on vous donne des conseils avec Valérie Plagnol du Cercle des Epargnants; Romain Burnand de Moneta AM; Christian Bito de CBT Gestion; Benaouda Abdeddaim et Emmanuel Lechypre. Ce soir à 19h sur BFM Business.

On s'en fout?

Banijay la société de production audiovisuelle de Stéphane Courbit et numéro 4 mondial, serait en passe d'acheter le numéro 1 mondial Endemol avec l'aide de Vivendi et passerait de 1 à 3 milliards de chiffre d'affaires; Le gouvernement veut s'attaquer aux mégots de cigarettes et met la pression sur les entreprises du secteur du tabac pour qu'elles prennent en charge le nettoyage; 6 mois de prison ferme pour avoir donné une claque à une femme, 9 millions de personnes avaient vu la vidéo de l'incident; #metoo, un an déjà; C'est parti pour la vidéoverbalisation à Paris, prévision: 400 PV par jour, pour commencer...; Elon Musk s'attaque à la SEC, l'autorité des marchés américains, en la renommant Commission d'enrichissement des vendeurs à découvert; Arrêtez de boire: la Cour des Comptes propose de taxer encore plus l'alcool pour financer la Sécu; Salvini en parlant de Juncker :"Je ne parle qu'aux gens sobres..." Ouch

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos