jeudi11octobre

Cela faisait des mois qu'on attendait ou qu'on craignait une chute des marchés. Hier la dernière digue a cédé. Les investisseurs s'étaient réfugiés sur les valeurs technologiques américaines, sur les valeurs du luxe ou encore sur les valeurs pétrolières. Ils avaient commencé à fuir les marchés émergents ou encore les marchés de valeurs moyennes. Mais ces valeurs " refuges " ont fini par chuter aussi.

>

Ce n'est pas une surprise

On se demandait comment les marchés américains et certains secteurs des autres marchés boursiers résistaient. Malgré la guerre commerciale et malgré la hausse des taux d'intérêt aux États-Unis. Cette étonnante résistance a duré des mois, contre toute attente. Et hier, tout s'est accéléré. Sans véritable catalyseur, même si on peut toujours trouver des explications a posteriori.

Des baisses spectaculaires

Le Nasdaq a perdu plus de 4%. Les mastodontes comme Apple ou Amazon ont chuté respectivement de 4.63% et de 6.15%. Le CAC et les marchés européens ont perdu environ 2%. Avec des baisses spectaculaires parmi les valeurs refuges comme LVMH, -7.14%, ou Kering, -9.62%. L'indice de volatilité, l'indice de peur des marchés, le VIX a (enfin) décollé et dépassé les 20%. Et ce matin, l'Asie a amplifié la baisse avec une chute de plus de 4%

Correction ou retournement de tendance ?

Rappelons, encore une fois, que les marchés américains défiaient toutes les lois de la gravité boursière et qu'ils ont connu un cycle de hausse phénoménale depuis mars 2009. Rappelons aussi que de nombreuses sociétés atteignaient des valorisations aberrantes sur les marchés. Une correction n'est donc pas étonnante. Ce qui est étonnant c'est qu'elle ait mis autant de temps à se produire. Et maintenant ? Tout va dépendre évidemment de l'évolution des taux aux États-Unis et des négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis, mais la purge pourrait encore continuer.

Trump critique encore la chine

Cette fois-ci, il a ciblé la politique de changes de la Chine. Il s'est encore énervé. Il en a marre de voir les Chinois utiliser le yuan comme arme commerciale en pratiquant des dévaluations compétitives, qu'il considère comme une manipulation du cours de la monnaie chinoise. Encore un sujet de friction. Et pourtant, Trump et Xi Jinping savent qu'ils doivent se mettre d'accord... Pas le choix.

La réforme des retraites. suite

On vous a expliqué ici même hier ce qui allait se passer sur vos retraites dans les années qui viennent. Hier, le gouvernement a présenté aux syndicats les éléments fondamentaux de la réforme des retraites envisagée. Suppression des régimes spéciaux, enfin, régime unique et universel, système par points, prise en compte de l'ensemble de la carrière. C'est une vraie réforme qui devrait mener à ce qu'on vous a déjà annoncé : il faudra travailler plus longtemps pour gagner moins et être taxé plus.

Votre argent du jour

Des promesses, rien que des mots ? Le gouvernement avait promis une baisse de la taxe d'habitation pour 80 % des foyers, de 30 % cette année. Le problème, c'est que beaucoup de foyers ont reçu leur avis de taxe d'habitation... avec des hausses parfois au-delà des 20 % ou 30 %. Pourquoi ? Parce que ce sont les communes qui déterminent la taxe en fonction de leurs besoins en financement. Et que malgré le remboursement " à l'euro près " de la réduction accordée par l'État, 5680 communes et 184 intercommunalités ont décidé d'augmenter le taux. Le gouvernement a donc fait une promesse qu'il n'était pas en mesure de tenir...

On vous promet une baisse d'impôt

Si vous investissez cette année dans un produit accordant une réduction d'impôt l'année prochaine. Malgré l'année blanche 2018, les investissements réalisés en 2019 dans les FCPI ou les FIP, permettront une réduction d'impôt (ou un remboursement si vous ne payez pas d'impôt) en 2019, comprise entre 18%* et 38%* de l'investissement réalisé. Recevez une information détaillée sur notre sélection de FIP-FCPI

Et on attend toujours

Le remaniement...

Le ttso de la semaine

" Erevan, une excuse ? "Donc le remaniement attendra le retour de Macron du sommet de la francophonie qui se tient à Erevan (Arménie, 7% de francophones... mais Aznavour). Une excuse ? Pas sûr. La langue française est l'un de nos produits (d'export) à la plus forte croissance : 275M de locuteurs aujourd'hui et selon les projections les plus optimistes, 1,5Md à la fin du siècle (à 90% africains) faisant du français la 2nde langue mondiale (vs 5e aujourd'hui). Or si comme Albert Camus, on croit que "ma patrie, c'est la langue française", faire patienter Castaner (et BFMTV) 3 jours de plus peut effectivement se justifier

Le test de la semaine

Il aura lieu dimanche.En Bavière.Le fief du CSU, le partenaire du CDU, parti d'Angela Merkel.Le fief, jusqu'à présent.Le CSU n'est plus crédité que de 33%, des votes contre plus de 47% aux dernières élections.Les Verts et l'extrême droite progressent.

Très drôle

C'est le Canard Enchaîné qui a révélé l'affaire.Le syndicat FO a un fichier occulte.Un fichier sur les cadres dirigeants.Avec des qualificatifs étonnants : " mafieux ", " bête " et j'en passe.La direction est un peu gênée...On la comprend.Si vous avez un fichier de ce genre dans votre entreprise, effacez-le.

On s'en fout ?

Les trottinettes électriques provoquent de plus en plus d'accidents : on dénombre en 2017 284 blessés et 5 morts selon la Sécurité Sociale ; Les Français utilisent deux fois moins de rouleaux de papier toilette que les Américains ou les Allemands ;Message pour les seniors : Jean Lanzi est mort à 84 ans ; 10% des Français sont obèses ; La lapidation est une pratique légale dans 12 pays (Challenges) ; La famille Mulliez a viré le patron de la branche Auchan Distribution, en place depuis seulement 18 mois, pour mettre en place Edgard Bonte, gendre de Patrick Mulliez ; Sondage : 56% des expatriés considèrent que Singapour est la meilleure destination, la France est 11ème, elle progresse de 5 places ; SFR a regagné une large partie des clients perdus, notamment grâce à l'abonnement à RMC sport pour la Ligue des Champions ; Les rumeurs se succèdent pour la nomination du DG de Tesla, hier le nom de James Murdoch circulait avant un démenti de Tesla.

* En contrepartie d'une durée de blocage et d'un risque de perte en capital

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos