jeudi18octobre

Le sommet Européen de Bruxelles devait entériner l'accord sur le Brexit.Mais il n'y a toujours pas d'accord.Même si Theresa May a déclaré hier à Bruxelles qu'un accord était possible, les négociations sont à nouveau bloquées.Elles butent encore et toujours sur le problème de l'Irlande.L'Europe ne veut plus faire d'effort supplémentaire.Et Theresa May peine à convaincre

>

Un constat d'échec

Rappelons que le Brexit doit avoir lieu le 29 Mars 2019. Le temps presse.Signe que rien n'avance et que nous sommes loin d'un accord, la discussion entre la Grande Bretagne et l'Europe porte maintenant sur le sujet de la période de transition.Michel Barnier, a proposé de la prolonger de quelques mois supplémentaires pour laisser du temps à la Grande Bretagne de trouver une solution pour l'Irlande.Et Theresa May a déclaré qu'elle était favorable à l'idée...

Pas le choix

Il y aura donc une période de transition post Brexit.Et elle sera longue.Plus longue que prévue.Une période qui ne sera pas favorable à la Grande Bretagne puisqu'elle se verra dans l'obligation de suivre les règles et contraintes européennes sans avoir la possibilité de participer aux processus de décision.

Un vrai sac de noeuds.

La compétitivité internationale

Le World Economic Forum a publié son nouveau classement des économies compétitives.Il a modifié et élargi ses critères de notation pour intégrer les facteurs d'innovation. Ce classement est basé sur 12 critères.Sur l'environnement de business, le capital humain, les marchés, et l'écosystème d'innovation.

Guess what

Les États-Unis prennent la première place.L'économie la plus compétitive du monde.Avec un score de 85.6, ils ne sont pas loin de la perfection (100 points).Juste derrière Singapour, l'Allemagne, la Suisse et le Japon.La France est en 17ème position seulement avec 78 points.Tout en bas du classement Haïti, le Yemen et le Tchad.

Le tournant européen

Les pays du Sud de l'Europe veulent sortir de l'austérité avec des budgets de relance.Certains en ont les moyens. Comme le Portugal qui affichera un déficit public de 0.4% du PIB en 2019.Certains n'en ont pas les moyens. Comme l'Italie avec sa dette abyssale. L'Italie qui a choisi d'aller à l'affrontement avec l'Europe.

Et il y a l'espagne

L'Espagne va passer dans le camp des bons élèves. Elle a présenté un budget avec un déficit qui passera de 2.7% du PIB en 2018 à 1.8% l'année prochaine.Et un excédent primaire (hors service de la dette donc) de 0.5% seulement. Le gouvernement social démocrate veut néanmoins agir pour la relance et notamment pour réduire les inégalités.Une des mesures phare est la hausse du salaire minimum de 22%.Rappelons que l'Espagne bénéficie d'une croissance forte.2.6% du PIB en 2018.2.3% pour 2019.Nice job.

Le ttso du jour: "nous avons toutes les réponses"

Enfin pas nous, TTSO, bien mieux : Stephen Hawking ! Hier, paraissait son livre posthume "Brief Answers to the Big Questions" dans lequel le physicien se proposait de répondre aux questions que lui posaient le plus souvent ses interlocuteurs. On vous la fait courte : 1) "Il existe des formes de vie extraterrestre intelligente", 2) "D'ici 100 ans nous serons en mesure de voyager n'importe où dans notre système solaire"3) "On ne peut exclure que voyager dans le temps soit possible", 4) "Dieu n'existe pas, personne ne dirige l'univers". Voilà.

La bonne nouvelle du jour

Le parquet de Paris ouvre une enquête contre Mélenchon et certains membres de la France Insoumise pour violences et menaces contre policiers et magistrats..."Ma personne est sacrée": ce type n'a pas de limite.

J'aime ma boite ?

C'est la fête de l'entreprise aujourd'hui."J'aime ma boîte" a été lancé en 2003.Mais les dernières nouvelles ne sont pas bonnes: 62% des personnes sondées aiment leur entreprise, elles étaient 69% l'année dernière et 79% en 2005 et 2008.Et ce pourcentage chute à 51% dans les entreprises de plus de 5000 salariés.Aïe.(Figaro)

Du coté des marchés

A l'image des marchés européens, Wall Street a échoué à prolonger le rebond initié en début de semaine. Les investisseurs sont sur leurs gardes après la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine. Le Dow Jones rend 0,36% à 25706 points, tandis que le Nasdaq et le S&P 500 clôturent proches de l'équilibre. L'euro se traite sous les 1,15 dollar, pénalisé par les craintes sur le budget italien. Du côté du pétrole, celui-ci est orienté à la baisse après les stocks hebdomadaires américains avec un WTI revenu sous les 70 dollars tandis que le Brent se traite sur les 80 dollars.

On s'en fout ?

Le patron de FO a démissionné suite au scandale du fichier illégal; les grandes villes auront l'autorisation d'installer des péages urbains; Aux Etats Unis, 53% des doctorats ont été obtenus par des femmes; Colony va reprendre les hôtels du groupe Maranatha et les investisseurs récupéreront seulement entre 50 et 60% de leur mise de départ; Le milliardaire Tchéque qui a déjà racheté Marianne, et Elle va entrer dans la société de Pigasse qui est actionnaire du Monde; Selon Odoxa, 6 français sur 10 sont insatisfaits de la composition du gouvernement; Le journaliste Jamal Khashoggi aurait été torturé et décapité; 83% des Français boivent du café dont 47% au petit déjeuner; Ouverture aujourd'hui au public de la Fiac.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos