mardi02octobre

Vous avez remarqué que plus personne ne parle du pétrole de schiste américain? Alors que les cours du pétrole continuent de s'envoler et sont à leur niveau le plus haut depuis 4 ans. Rien ne se passe comme on nous l'avait expliqué...

>

Le pétrole de schiste

La situation sur le pétrole était simple à comprendre : il y avait trop de pétrole par rapport à une demande qui devait baisser du fait du développement des énergies renouvelables et de l'électrique. Trop de pétrole parce que les États-Unis produisaient massivement un pétrole de schiste de plus en plus rentable à extraire si le cours du pétrole montait. On imaginait donc que le pétrole ne pourrait jamais dépasser les 60$, voire les 80$, car les Américains inonderaient le marché avec leur pétrole de schiste.

En fait...non

Le pétrole continue à flamber. 75$ sur le brut américain et 85$ sur le Brent et on ne voit toujours pas les barils de pétrole de schiste se déverser sur le marché et faire rebaisser les cours. Encore un grand mystère des grandes prévisions des grands spécialistes. En attendant, Trump fulmine. Il en veut à l'OPEP et en particulier à son grand allié, l'Arabie Saoudite, qui laisse monter le prix de l'essence à quelques semaines des élections de mi-mandat...

La frime

Trump a roulé des mécaniques hier. Il n'était pas peu fier d'avoir réussi à faire plier le Canada."Historic news for our nation and indeed for the world"."The most important trade deal we've done so far"Rien que ça.Il va pouvoir se concentrer sur la Chine maintenant.

Hier encore...

j'avais vingt ans, je gaspillais le tempsEn croyant l'arrêterEt pour le retenir, même le devancerJe n'ai fait que courir et me suis essoufflé.

Assez comique

Bruno Le Maire qui fait la leçon aux Italiens sur leur budget et leur déficit prévisionnel à 2.4%. Leur expliquant qu'il y a des règles en Europe et les règles sont faites pour être respectées. En oubliant sûrement quelques instants que la France a elle un déficit de 2.8% du PIB. Le sens du ridicule...

L'espoir d'un accord?

Theresa May serait prête à faire des concessions sur le sujet de l'Irlande qui est le principal obstacle aux négociations.Cette rumeur a donné un boost, temporaire, à la livre sterling et aux marchés anglais.

Est-ce que vous comprenez bien le problème de l'irlande?

En théorie, si la Grande-Bretagne sort de l'Union Européenne, l'Irlande du Nord sortira de fait. Et l'Irlande sera coupée en deux. Et il faudrait donc rétablir une frontière avec le contrôle des biens et des personnes entre les deux Irlande. Ce que ni les Anglais ni les Européens ne veulent compte tenu de l'histoire douloureuse de l'Irlande du Nord. Les Anglais souhaitent donc laisser la frontière ouverte, ce qui évidemment ferait de l'Irlande du Nord une zone de libre-échange avec l'Europe et permettrait à la Grande Bretagne de bénéficier des avantages d'être dans le marché européen sans en avoir les inconvénients.

Donc les européens veulent un contrôle

non pas à la frontière entre les deux Irlande, mais entre l'Irlande du Nord et l'Angleterre ce qui est évidemment absurde puisque cela crée une désunion au sein même de la Grande-Bretagne. C'est surtout ridicule parce que les contrôles surtout de biens entre l'Irlande du Nord et de l'Angleterre ont peu de chances d'être respectés. C'est pour cela que la Grande-Bretagne est prête à les accepter...Cela fait plaisir aux Européens et cela n'a aucun impact parce que c'est inapplicable... Mais tout le monde aura sauvé la face.

L'opportunité à ne pas manquer

3 mois. Notre "Offre Duo", pour investir à crédit en SCPI, tire sa révérence au 31 décembre 2018."Duo" comme le fait de combiner deux lignes de crédit, avec un prêt partiel de 10 000 euros sans intérêts ! (Oui, vous avez bien lu, sans intérêts, un taux à 0%!!!).Plusieurs des SCPI phares de la place sont éligibles à cette offre unique en son genre.Il ne vous reste donc plus que 3 mois pour en profiter. Dépêchez-vous !Je souhaite recevoir une information détaillée sur l'offre SCPI Duo

DU COTÉ DES MARCHÉSWall Street signe une bonne entame de trimestre. Les investisseurs ont à leur tour applaudi l'accord commercial entre les Etats-Unis et le Canada. Le Dow Jones clôture en hausse de 0,73% à 26.651 points, le S&P 500 progresse de son côté à 0.37% à 2.925 points tandis que le Nasdaq s'apprécie de 0.23% à 7.645 points. A Tokyo, les gains sont modérés (+0.10% à 24.271 points). L'euro perd encore du terrain en direction des 1,15 dollar à 1,1540 dollar, toujours sous pression alors que Bruxelles serait prêt à rejeter le budget italien en l'état. Ainsi, le CAC 40 accuse le coup et commence la journée en baisse de 0,6%, de retour sous les 5.500 points.

On s'en fout ?

Le patron de General Electric s'est fait virer après 14 mois seulement; Casino va céder les murs de 55 Monoprix pour 565 millions d'euros pour accélérer son désendettement; La féminisation du FMI continue avec la nomination de l'Américaine Gita Gopinath au poste de chef économiste, heureusement que DSK n'est plus là-bas; Remontée dans les sondages au Brésil du candidat du Parti des travailleurs, soutenu de sa prison par Lula; La Mairie de Paris va ériger un monument qui rend hommage aux animaux tués pendant les deux guerres mondiales (c'est vrai); Zidane serait pressenti pour remplacer Mourinho à Manchester United (je n'y connais rien mais je répète ce que j'entends).

VOILÀ C'EST TOUTBONNE JOURNÉEMAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos