mardi23octobre

A Wall Street, le dernier produit à la mode c'est le CLO. Collateralized loan obligation. Comme au bon vieux temps des subprimes, encore un acronyme, au développé opaque, et une nouvelle bombe à retardement.

>

Les nouveaux subprimes

Il s'agit, comme pour les subprimes, d'une multitude de prêts nauséabonds regroupés et packagés pour être vendus à des investisseurs. Cette fois, il ne s'agit pas de prêts aux particuliers qui n'ont pas les moyens d'emprunter, mais de prêts à des entreprises qui ne devraient plus avoir les moyens d'emprunter parce qu'elles sont déjà surendettées.Vous avez eu la première saison en 2008 des Subprimes version particuliers ? Vous allez adorer la deuxième saison version entreprises....Des prêts faits à Sears, le groupe de distribution américain aujourd'hui en faillite, faisaient, par exemple, de ces jolis prêts, des prêts repackagés avec un joli noeud et un tampon des agences de notation.

Nouveau record

Les prêts aux entreprises qui ont une notation " junk " (pourrie) ont atteint le record de 550 milliards. Au-dessus de 2008.80% des nouveaux prêts de cette sorte sont " covenant-lite ", traduisez sans contrainte, ni contrôle.Et ces produits repackagés s'arrachent. Tous les investisseurs en veulent pour pouvoir afficher des rendements élevés. On prend les mêmes et on recommence...

Erdogan reprend la main

L'affaire saoudienne est une aubaine pour Erdogan. Lui qui était à deux doigts du boycott et des sanctions américaines avant la libération du pasteur Brunson, a repris la main. Il a eu la "chance" que le massacre du journaliste Khashoggi se passe sur son territoire et il est en possession de tous les enregistrements qui incriminent MBS (des enregistrements qu'il a d'ailleurs obtenus parce que le consulat saoudien était truffé de micros...). Le voilà maintenant redevenu proche de Trump et en position de force par rapport au pays avec lequel il est en concurrence pour le leadership du monde sunnite.

Pourquoi personne ne veut vraiment condamner les saoudiens ?

Trump était prêt à accepter les explications fantaisistes du pouvoir saoudien. Et la plupart des pays Occidentaux protestent mais pas trop fort. La raison est simple. L'Arabie Saoudite arrose régulièrement de contrats massifs tous ces pays. Et la plupart des grands groupes internationaux de Total, à Blackstone en passant par BAE Systems bénéficient de contrats mirifiques avec le royaume.

Le défi italien

Le gouvernement italien a été clair hier: il ne modifiera pas son budget.Même s'il a cherché à rassurer en indiquant que le déficit baisserait en 2020 et 2021, il a maintenu son augmentation significative des dépenses publiques.Le premier ministre italien, Giuseppe Conte, et le Ministre des Finances, Giovanni Tria ont répété qu'ils ne cherchaient pas l'affrontement avec l'Europe mais ils ne sont pas prêts, pour l'instant, à accepter un compromis.On attend maintenant la décision officielle de Bruxelles.

Un rebond de courte durée

L'Asie replonge ce matin. Le rebond des derniers jours et en particulier celui de la Bourse chinoise hier suite aux annonces gouvernementales, n'a pas fait long feu.Le CAC vient de casser les 5.000 points et les indices européens plient sous le poids de l'inquiétude sur l'Italie. Entre autres sujets d'inquiétude.

Du coté des (autres) marchés

La clôture était une nouvelle fois en ordre dispersé à Wall Street avec un Dow Jones qui a rendu 0,5% à 25.317 points, le S&P 500 a perdu 0.43% à 2.756 points tandis que le Nasdaq reprend de son côté 0,26% à 7.468 points. Tokyo lâche 2,67% à 22.010,78 points, dans le sillage des autres places asiatiques, au plus bas depuis la mi-août. Les opérateurs renoncent à prendre des risques sur fond de tensions commerciales et géopolitiques. Les cours du pétrole sont en baisse de 0,9% à 79,34 dollars pour le Brent et de 0,8% sur les 69 dollars pour le WTI alors que l'Arabie saoudite s'est engagée à relever sa production à quelques jours de nouvelles sanctions américaines sur les exportations iraniennes. L'or profite de ce regain de tensions et gagne 0,8% à 1231 dollars l'once.

Le chiffre du jour

400,000 $.C'est la rémunération moyenne des cadres de Wall Street. Un nouveau record.On est au-dessus de 2007 (Les Echos).

L'autre chiffre du jour

95%.Selon Theresa May qui s'adressait hier à son Parlement, 95% des problèmes de la négociation sur le Brexit étaient réglés.Il ne reste "que" le problème de l'Irlande...un détail...Le risque d'un vote de confiance contre le gouvernement de Theresa May n'est pas écarté...

Le deuxième tour des élections brésiliennes

est pour ce week-end.Et Bolsonaro est largement en tête des sondages.Et il en remet une couche en promettant de faire le grand ménage au Brésil, de laisser moisir Lula en prison et d'y jeter son adversaire Fernando Haddad.Bonne ambiance.

Macron président des riches ?

Entre mi-2017 et mi-2018, le nombre de millionnaires en France a explosé. De 259.000. Pour atteindre les 2.147 millions selon une étude de Credit Suisse. Ce nombre devrait atteindre 3 millions à la fin du mandat de Macron. Le même niveau que l'Allemagne. C'est la deuxième plus forte progression en un an derrière...les États-Unis de Trump, qui sont premiers, devant la Chine, l'Allemagne et la Grande-Bretagne. La France est 5ème.Par habitant, la Suisse est en tête (patrimoine moyen de 535.000 $, devant l'Australie et les Etats-Unis)

On s'en fout ?

Selon le Figaro, au moins 4000 cadres et employés de la fonction publique et d'entreprises stratégiques ont été approchés par les Chinois à des fins d'espionnage, personne ne m'a contacté; La Cour administrative d'appel a invalidé la piétonnisation des berges de la rive droite de Paris: mais la Mairie a promis qu'elle n'allait rien lâcher; La bonne nouvelle du jour: Roger Faurisson, négationniste, est mort; début du procès de Tron, le fétichiste des pieds; Ramadan reconnait maintenant avoir eu des relations sexuelles avec les plaignantes mais affirme qu'elles étaient consenties; La durée moyenne de remboursement d'un prêt immobilier est de 20 ans pour les primo accédants et l'emprunt moyen est de 211.147?; À voir ou revoir "Au revoir là haut" ce soir sur Canal.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos