mercredi31juillet

Meghan Markle et Harry ne veulent pas avoir plus de 2 enfants.Que fait cette "annonce" ici?N'aurait-elle pas plus sa place dans "On s'en fout?".Non.Cette annonce n'est pas anecdotique.Elle illustre les raisons pour lesquelles la croissance économique mondiale ralentit et va continuer à ralentir

>

Ni closer, ni gala

Harry explique la décision du couple par leur souci de préserver l'environnement et défendre la planète.Ce n'est pas une annonce "people".À l'heure où la démographie dans les pays développés s'écroule et que l'évolution des mentalités, du fait notamment de l'écologie, nous amène vers la déconsommation, puis la décroissance, cette décision alimente une tendance lourde.

Plus loin

Car certains vont évidemment plus loin que ce couple Disneyland et se posent même la question d'avoir un enfant.Nous sommes trop nombreux.La planète meurt.Il faut donc que nous arrêtions de faire des enfants.Ce n'est pas nouveau.Malthus expliquait la même chose au tout début du 19ème siècle, toujours en...Grande-Bretagne...Malthus préconisait le contrôle des naissances et "la contrainte morale".Nous y sommes.

Ce n'est pas mon propos

de me prononcer sur ces "contraintes morales" écologistes de plus en plus véhiculées, par Harry ou par Greta Thunberg qui nous a annoncé qu'elle va aller au sommet mondial sur le climat le 23 septembre à New York en voilier, privé.Non, je constate simplement que nous sommes sur une mutation économique majeure qui finira par affecter le capitalisme.Or, pour paraphraser Churchill, le capitalisme est le pire des systèmes à l'exception de tous les autres.

Et pendant ce temps

Les banques centrales pensent qu'on peut gérer les conséquences de la révolution sociétale d'Harry et de Greta avec des taux d'intérêt négatifs.Good luck.Il n'y a que les marchés pour croire que c'est possible.

Il s'énerve à nouveau

Revenons à Trump.Un vestige du capitalisme pré-révolution.Il s'est déchaîné sur Twitter.Contre la Chine.L'accusant de bloquer les négociations et d'attendre tout simplement les prochaines élections.Pour avoir un président démocrate, laxiste comme les précédents.Mais Trump en est sûr : il sera réélu et la Chine regrettera de ne pas avoir accepté un deal aujourd'hui.

Le règne des fourmis

C'est un casse-tête.On a beau leur offrir des crédits gratuits ou presque et leur donner des primes gilets jaunes, les Français ne veulent plus consommer.Ils épargnent.La croissance au deuxième trimestre a été médiocre, 0.2% seulement, du fait du ralentissement de la consommation.Le pouvoir d'achat augmente mais le vouloir d'achat baisse (je suis très fier de ma trouvaille).Vive la déconsommation.

Moins bien mais mieux

Le résultat trimestriel d'Apple est en baisse.De 13%.Mais supérieur aux attentes des analystes.Donc le marché applaudit.Les ventes de smartphones ralentissent et passent en dessous des 50% du chiffre d'affaires total.Les services, eux, cartonnent, de l'App Store à l'iCloud, en passant par Apple Music.On appelle ça "pivoter".Et pivoter quand on fait cette taille ce n'est pas simple.

Votre argent du jour

L'Argus de l'assurance sort son classement des plus gros collecteurs d'assurance-vie en 2018. Le classement montre que les réseaux bancaires continuent à dominer le marché. Crédit Agricole est le plus gros collecteur en cotisations directes avec 18 milliards d'euros. Mais en termes d'encours global, il est devancé par CNP assurances (242 milliards contre 229 milliards d'euros). Ces deux groupes devancent BNP Paribas et Société Générale. En termes de collecte nette, c'est BPCE vie qui a collecté le plus en 2018 (5 milliards d'euros).Malgré la multiplication des canaux de commercialisation et le développement de la vente de contrats en ligne, il semble que les réseaux bancaires, de part leur proximité physique et le fait qu'ils détiennent le compte courant, soient donc toujours favorisés par les épargnants.C'est quand même une mauvaise nouvelle alors que selon l'ACPR , les contrats des bancassureurs sont les plus chargés en frais de gestion et ceux qui offrent les taux de rendement les plus bas. Par ailleurs, les contrats grand public des réseaux bancaires (Séquoia, Prédica, Vivaccio, etc...) prennent tous des frais d'entrée et offrent peu de choix (quantité et qualité) sur les autres supports.Demandez une information détaillée sur le contrat d'assurance-vie de MonFinancier sans frais d'entrée, avec deux fonds en euros performants et plus de 700 unités de compte pour diversifier

Du côté des marchés

En perte de 1.54 % à 5 515 points, le CAC 40 a été plombé par deux informations : la publication du produit intérieur brut (PIB) en France en léger retrait et les vives critiques du Président Trump contre la Chine.Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé eux aussi dans le rouge en recul de respectivement 0.09 % et 0.24 %. En parallèle de la première journée de réunion du comité de politique monétaire de la Fed, les investisseurs sont restés prudents doutant de l'issue des négociations commerciales sino-américaines après leurs reprises à Shanghaï.Ce matin, le Nikkei a fini en baisse de 0.86 % plombé par des résultats d'entreprises décevants comme ceux de Nintendo avec un bénéfice d'exploitation au premier trimestre moins bon que prévu. Le CAC 40 devrait évoluer ce matin à l'équilibre en attendant la Fed qui devrait probablement annoncer la première baisse de ses taux directeurs en plus de dix ans.Le baril de Brent continue son ascension gagnant 1.59 % à 65.19 $ contre 64.17 $ hier matin. L'eurodollar progresse timidement de 0.19 % à 1.1158 et, de son côté, l'once d'Or prend 0.89 % à 1429.30 $ contre 1416.70 $ hier à la même heure.

On s'en fout?

Le Tribunal de Tours interdit la pose de compteurs Linky pour des raisons médicales (émission d'ondes), 36 millions de foyers doivent être équipés d'ici 2021, normalement...; Ouverture du deuxième musée Louis de Funès, après Saint-Tropez, Saint-Raphaël; Sortie d'un documentaire sur Maradona; Plus forte croissance pour L'Oréal depuis 10 ans; Volkswagen est redevenu premier constructeur mondial de voitures devant Renault-Nissan; Bolsonaro a annulé sa rencontre avec Le Drian au Brésil, il ne voulait pas qu'on lui donne des leçons d'écologie; 44 emplois seulement seront sauvés sur l'ancien site de Whirlpool; Le père de Boris Johnson supplie les 27 de faire un geste; Un rhinocéros blanc a été conçu par insémination artificielle.

VOILÀ C'EST TOUTBONNE JOURNÉEMAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos