mardi09juillet

La technologie américaine domine de façon écrasante le monde, challengée seulement par la Chine, et le fossé avec le secteur de la technologie en Europe est abyssal.Mais il y a un autre domaine dans lequel la domination américaine est écrasante : la banque.

>

Pauvre secteur bancaire européen

Quel paradoxe.En 2008 ce sont les banques américaines qui ont entraîné le monde dans la tourmente.Elles étaient toutes, ou presque, au bord du précipice, voire au fond du trou.Certaines ont disparu comme Lehman ou ont dû être absorbées en catastrophe.Les autres n'ont survécu qu'avec l'aide de l'État et de la Banque centrale américaine.Dix ans après, les banques américaines dominent à nouveau la finance internationale.Et les "concurrentes" européennes font pâle figure.Face aux 370 milliards de dollars de capitalisation de JP Morgan, nous n'avons à opposer que les 53 milliards ? de la BNP, ou, pire, les 14 milliards ? de Deutsche Bank.

Le mystère deutsche bank

Énième restructuration massive pour Deutsche Bank.Cette banque est un mystère.Cela fait des années qu'elle est en crise, des années qu'elle se restructure, et des années qu'elle ne s'en sort pas.Cette fois-ci, le patron de la DB a employé les grands moyens en annonçant le départ de 18,000 employés et la réduction significative de ses activités de marché et de banque d'investissement.Le marché ne croit pas encore à la résurrection de cette banque et le cours a sombré encore de 5%.

Deutsche bank

n'est pas n'importe quelle banque.C'est la première banque allemande.La première banque de la première économie européenne.De façon générale les banques européennes sont confrontées à un nouveau challenge : les taux d'intérêt négatifs. Les marges s'effondrent.Et elles doivent en plus faire face au challenge du digital.Les banques américaines profitent, elles, d'un environnement tant économique que monétaire favorable.

C'est quand même un sacré tournant

En Grèce.Ce qui se passe en Grèce est tout de même fascinant.Voilà un pays qui ne voulait plus entendre parler des partis traditionnels accusés d'avoir provoqué une crise sans précédent et qui rejetait les dynasties politiques pour un gouvernement populiste, un gouvernement de rupture...Et le voilà qui opte à nouveau pour ce qu'il a brûlé il y a moins de 5 ans.La démocratie est le pire des systèmes à l'exclusion de tous les autres: Churchill avait raison.

Baisse des impôts

C'est le point central de la stratégie de Kyriakos Mitsotakis.Une baisse de l'impôt sur les sociétés en 2 ans de 28% à 20%, une baisse de 50% de la taxe sur les dividendes, et une baisse de 30% de l'IFI grec.Il va donc lui falloir négocier avec l'Europe un assouplissement de ses contraintes budgétaires.Pas simple, mais jouable.

La chute continue

La livre turque a chuté à nouveau hier.De plus de 2%.Les taux sont remontés, 7.28% sur le 10 ans.Et la Bourse d'Istanbul a perdu 1.5%.La cause: Erdogan a viré le patron de la Banque centrale turque.Erdogan veut une baisse des taux plus forte...cela rappelle un autre président....

Casino

La bataille qui se joue autour de Casino est complexe mais passionnante.Du fait de la complexité de l'actionnariat de Casino et de la cascade de holdings.Hier, la Société Générale a gagné une bataille en récupérant 3.4% des titres Euris (la holding de Casino) qui étaient nantis contre un prêt qu'elle avait accordé.Ce qui se joue, c'est le contrôle de Casino.Entre Naouri. Et ses créanciers. À suivre.

Du côté des marchés

Le CAC 40 a perdu 0.08 % à 5 589 points hier. Les investisseurs ne se sont pas exposés davantage à la prise de risque, le marché anticipe toujours une baisse des taux mais ne croit plus à un geste fort de la Fed.Outre Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont reculé de respectivement 0.43 % et 0.78 %. Une baisse des taux de 25 points de base reste le scénario majoritaire mais les analystes vont rester très attentifs aujourd'hui face aux discours du président de la Fed, Jerome Powell, lors d'un colloque, puis mercredi et jeudi au Congrès.A Tokyo, ce matin, le Nikkei a fini à l'équilibre en hausse de 0.14 % sur une note indécise pour les mêmes raisons que le marché américain ou européen.Le CAC 40 est attendu cette matinée sans grands changements, conséquence de l'absence d'indicateurs majeurs prévus à l'agenda aujourd'hui.Le Brent se négocie en baisse de 0.47 % à 63.96 $ le baril contre 64.26 $ hier à la même heure. L'Or recule à nouveau de 0.77 % à 1392.90 $ l'once contre 1403.70 $ et l'eurodollar, quant à lui, stabilise à 1.1211 ( -0.09%) contre 1.1221 hier matin.A noter que le Bitcoin s'échange à 12 711 $ contre 11 455 $ hier à la même heure, soit une hausse de 10.96 %

J-5 pour l'abonnement : c'est le money time

Il ne vous reste plus que 5 jours pour profiter de notre offre sur l'abonnement MF privé. Conseil boursier, conseil en allocation d'actif et réponses aux questions : votre conseiller privé à 129 euros pour un an (au lieu de 159 euros). 5 jours pour profiter d'une réduction de près de 20% sur les conseils de nos experts en Bourse et en placements et démarrer le deuxième semestre dans les meilleures dispositions. Je m'abonne à MF privé pour 129 euros pour un an

On s'en fout ?

Les buralistes vont vendre les billets TER et TGV dès cet été (Les Échos); Christophe Jakubyszyn, ex-patron du service politique de TF1, remplace Stéphane Soumier pour la matinale de BFM Business; Mais qu'est-ce qui attire tant les milliardaires dans la presse écrite? : Niel se bat pour prendre le contrôle de Nice Matin dont il détient déjà 34%; Normalement, LREM devrait désigner demain soir son candidat à la Mairie de Paris, Cédric Villani a coupé ses cheveux et enlevé sa lavallière; Verdict dans l'Affaire Tapie aujourd'hui: le parquet avait requis 5 ans de prison ferme; 1000 vélibs sont volés ou "privatisés" chaque semaine (!!!) et le nombre de dégradations explose; Bonne nouvelle : les sanctions contre le téléphone au volant vont s'alourdir; Un automobiliste a été verbalisé dans le Var parce qu'il transportait une licorne gonflable sur son toit et qu'elle dépassait sur les côtés; Le surdosage de paracétamol est dangereux; Jeudi dernier, un train de fret, qui transportait les blindés qui doivent défiler le 14 juillet sur les Champs-Élysées, a été abandonné à Libourne : le conducteur, qui estimait qu'il avait ses heures, a laissé le train en plan en pleine gare.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos