vendredi26juillet

Les plus vieux d'entre nous se rappellent les problèmes de robinets et de baignoires. Et en particulier les problèmes de baignoires qui fuient.C'est exactement ce que nous vivons aujourd'hui.Un problème de baignoire.Et de façon plus générale, un problème de plomberie.

>

La baignoire

Imaginez l'économie comme une baignoire.Une baignoire qui se remplit difficilement, comme le montrent les faibles taux de croissance et surtout les taux faibles d'inflation, alors que les banques centrales y déversent des milliards de litres.

Quel est le problème ?

Simple, il y a une fuite dans la baignoire.Plusieurs fuites.Trois exactement.Trois trous béants dans la baignoire.La démographie, la technologie et révolution sociétale (environnement, millenials, partage etc etc et donc déconsommation et bientôt décroissance)Plus les banques centrales déversent leur liquidités et moins l'impact sur la croissance réelle et l'inflation est fort car les trous s'agrandissent. Vite, très vite.

L'autre problème

Et ce n'est pas le seul problème de plomberie.Il y a un autre problème : Où va cette masse phénoménale d'argent qui ne reste pas dans la baignoire ?Elle ne se volatilise pas.Non.Elle va dans des réservoirs immenses : les actifs. Financiers et immobiliers.Entre autres.

La dérivation

Dans ce jeu de tuyaux, il y a une dérivation : le système financier.Car si l'inflation réelle est faible, l'inflation des actifs est explosive.L'argent qui ne reste pas dans la baignoire du fait des trois trous béants s'écoule, à travers le gros tuyau du système financier, dans des réservoirs qui débordent : la bourse, l'immobilier et toutes les classes d'actifs.

Déperdition

D'un milliard de litres d'eau déversés dans la baignoire de l'économie réelle, il ne reste peut être que 100 000 litres...une goutte d'eau, les 999 900 000 litres restants vont dans les réservoirs d'actifs.Une gigantesque dérivation.

Et des conséquences brutales

Avec une frustration grandissante du côté de l'économie réelle.Et un phénoménal gonflement des réservoirs d'actifs qui provoque, entre autres, une explosion, par le haut, des inégalités.

Il nous faut un plombier

Les banquiers centraux ne comprennent pas que la baignoire est percée. Et même s'ils le comprenaient, ils ne sauraient pas boucher les trous.Les politiques comprennent encore moins. Surtout qu'ils profitent de la masse de liquidités dans les réservoirs d'actifs pour financer leurs dettes et déficits.C'est simple non ?Il nous faut un plombier....Vite.Très vite.

Pour les nostalgiques

tapez " problèmes de baignoires " et vous aurez, après deux publicités de plombiers, des problèmes à résoudre.En voici un, par exemple sur le site Prise2tête : " Une baignoire a une contenance de 150 litres. Elle a 3 robinets. Le premier peut la remplir en 3h, le second en 5h et le dernier en 10h.Sachant que la baignoire a une fuite de 35 litres par heure :- Combien faut-il de temps, malgré la fuite, pour remplir la baignoire en ouvrant les 3 robinets simultanément ?- Et combien aura-t-on consommé d'eau ? "Un problème pour Christine Lagarde, la nouvelle patronne de la BCE, et pour Jay Powell, patron de la FED et souffre-douleur de Trump.

Et pour ceux qui ne veulent pas lire

Votre argent du jour

Nos efforts n'ont pas été vains...En juin vous avez épargné 2,4 milliards d'euros sur vos contrats d'assurance-vie, après 1.8 milliards le mois dernier.du jamais vu depuis janvier 2013.On est donc au-dessus de 15 milliards de collecte sur les 6 premiers mois de l'année contre 12 milliards l'an dernier à la même période.Et un encours total record de 1750 milliards d'?.C'est bien que vous mettiez votre argent dans l'assurance-vie car cette exception française est un des "MEILLEURS PLACEMENTS".Malheureusement, vous continuez à ouvrir et alimenter des contrats d'assurance-vie dans des établissements qui vous prennent des frais d'entrée et des frais sur versements.Et ça, ça nous rend diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiingues!!!!Demandez une documentation détaillée sur le contrat d'assurance-vie sans droit d'entrée ni frais de versement

Du côté des marchés

Drôle de journée hier sur les marchés. On a pensé un temps que l'intervention de la BCE allait provoquer une belle envolée du CAC 40avec un plus haut de 10 ans inscrit à 5672,77 points. Si le Conseil des gouverneurs a décidé de maintenir les taux inchangés, comme attendu, l'institution a reconnu que la croissance se dégradait et que l'inflation est temporairement trop faible.Mais le soufflet est ensuite retombé. Mario Draghi a pris la parole et a annoncé qu'un abaissement des taux n'avait pas été discuté, ni l'extension du programme d'achat d'actifs (prélude à un éventuel 'QE'). Une annonce qui a fait chuter le CAC de près de 100 points. L'indice parisien a terminé en baisse de 0,5% à 5578 points.La déception sur la BCE a touché également les marchés américains. Aussi, des chiffres solides sur l'emploi et les commandes de biens durables peuvent faire craindre une Fed moins accommodante que prévue la semaine prochaine.Le Dow Jones a perdu 0.47%. Le Nasdaq a perdu 1%, pénalisé également par les résultats décevants de Facebook et de Tesla.Ce matin le Nikkei a perdu 0.45%. Et le CAC devrait ouvrir en petite hausse.Le Baril de brent est stable à 63.4 dollars. baisse un peu à 63.4 dollars.Le discours de la BCE fait remonter un peu l'eurodollar, à 1.1145, tandis que l'Or baisse légèrement à 1414 dollars l'once.

On s'en fout ?

La Banque Centrale Européenne va donc baisser ses taux, elle dit: "Le Conseil des gouverneurs prévoit que les taux directeurs de la BCE resteront à leurs niveaux actuels, ou à des niveaux plus faibles", la fête continue, on rase gratis; Record absolu de chaleur battu à Paris; Hit parade des influenceurs sur Instagram: Kylie Jenner (who ?), 21 ans, gagne 1.27 million $ par post sponsorisé sur Instagram, un seul post, j'ai du relire plusieurs fois...; L'UE juge inacceptable les nouvelles conditions de Brexit posées par Boris Johnson; L'offensive d'Amazon : le géant sacrifie ses profits pour livrer ses clients en 24 heures, et s'est offert une partie des droits télé de Roland Garros...; Madoff demande une remise de peine à Trump, il a été condamné à 150 ans de prison; Franky Zapata, "l'homme volant" n'a pas réussi à traversée la Manche, next time; La capitaine de l'équipe de foot des US a décroché un deal pour un livre...qu'elle n'offrira pas à Trump.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos