jeudi23mai

Paris a plongé de 1.981% à 5 281 points cette séance plombé par l'enlisement des relations commerciales sino-américaines mettant aussi en difficulté les valeurs technologiques. Aux craintes sur le commerce se sont ajoutés des indicateurs inférieurs aux attentes pour l'Allemagne et la zone euro, alimentant les inquiétudes sur la croissance économique mondiale.

    LA JOURNÉE EXTREMES
    Le palmarès du CAC 40 est majoritairement dans le rouge avec des pertes allant de 5.63 % à 3.71 % (STMicroelectronics et Vivendi), alors que seuls deux titres sont dans le vert. Il s'agit de Sodexo en gain de 0.34 % et Sanofi en hausse de 0.24 % bénéficiant de leur statut de valeurs résistantes.

    COTÉ MACRO
    L'estimation flash de l'indice PMI IHS Markit composite ne s'est que très légèrement redressé par rapport à son faible niveau d'avril, passant de 51,5 à 51,6 attestant d'une croissance restée morose en mai dans le secteur privé de la zone euro. L'EuroStoxx 50 perd 1.59 % à 3 332 points.
    Aussi, l'indice du sentiment des milieux d'affaires allemands s'est tassé de 99,2 en avril à 97,9 en mai plombant le DAX aussi en perte de 1.63 %.

    " HARCELEMENT "
    Dans le sillage de la montée de tension entre Washington et Pékin, le Dow Jones et le Nasdaq lâchent respectivement 1.24 % et 1.45 %. La Chine a dénoncé ce jour un "harcèlement" de la part des Etats-Unis contre Huawei et a annoncé avoir adressé "une protestation solennelle" à Washington.

    UN PEU DE LÉGERETÉ
    L Brands, la maison mère des magasins de lingerie Victoria's Secret, s'envolait de 14,09% après avoir fait part de prévisions plus élevées que prévu pour l'année.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos