vendredi17mai

On parle beaucoup de l'affrontement entre les États-Unis et la Chine.Et c'est normal.Comme le dit The Economist dans sa Une, c'est "a new kind of cold war".On parle moins de l'affrontement qui se profile avec l'Iran.Et là, la guerre ne sera pas froide.

>

L'escalade

Les États-Unis et l'Arabie Saoudite sont entrés dans une phase de confrontation directe avec l'Iran.Les États-Unis, pour l'instant, sur le terrain des sanctions de plus en plus restrictives.L'Arabie Saoudite sur le terrain militaire. Pour l'instant, le terrain d'affrontement entre l'Iran et l'Arabie Saoudite, c'est le Yémen.La rébellion houthi soutenue par l'Iran a fait sauter des installations pétrolières saoudiennes.L'Arabie Saoudite a bombardé des positions houthis dans la capitale, Sana'a.

Et cela ne va pas s'arrêter

Les États-Unis évacuent leurs ressortissants d'Irak.L'Iran semble se préparer à une offensive à travers les groupes terroristes qu'elle contrôle en Irak, ou encore en Syrie.Les faucons de la Maison Blanche ont gagné: les États-Unis vont aller plus loin.Trump n'a pas peur que le cours du pétrole s'envole puisque l'Arabie Saoudite a promis de compenser le déficit éventuel de barils sur le marché et que les États-Unis sont totalement indépendants énergétiquement.La donne a changé.C'est une guerre chaude. Pas froide.

L'autre guerre

Tiède.On a appris hier que la Chine avait vendu massivement des emprunts d'État américains au mois de mars.Rappelons que la Chine est devenue le premier créancier des États-Unis.Une manière de rappeler à Trump qu'il n'a pas toutes les cartes en mains.La Chine compte bien aussi utiliser l'arme de sa monnaie en provoquant une forte dépréciation "compétitive" si nécessaire.

Le titre du jour

Les Échos: "Chômage: pourquoi la baisse se poursuit".Alors que le taux de chômage n'a baissé que de 0.1% en un trimestre et que nous sommes champions des grands pays développés.La vraie question: "Pourquoi le taux de chômage est-il encore si élevé?".Mais nos économistes y ont déjà répondu. Vous pouvez retrouver leurs réponses : ici

Prime aux cancres

Grâce à la politique laxiste de la Banque centrale européenne, il n'y a plus de sanctions pour les cancres.Au contraire, ils sont récompensés.La France n'a toujours pas réduit son déficit budgétaire.Sa dette continue à déraper.Et pourtant la France a emprunté jeudi 9 milliards à des taux négatifs.Et le taux d'emprunt à 10 ans est à son niveau le plus bas de l'année.Merci Super Mario.

On apprend

petit à petit des Américains.L'Europe va toucher 1 milliard d'euros.Une amende.Donnée à 5 banques Barclays, Citigroup, Royal Bank of Scotland, JP Morgan et le Japonais MUFG.Pour manipulation des cours de changes.C'est toujours ça de pris.

Elle part

Theresa May a cédé.Elle va partir.Elle s'est engagée à donner les détails de son départ.Après le prochain vote sur le Brexit.Qu'elle perde ou qu'elle gagne.Boris Johnson n'a pas attendu pour se porter candidat.

En voiture simone

C'est le retour des 90km/h sur les départementales, chères à Jean Yanne (référence pour les seniors...).Le gouvernement recule donc. À toute vitesse (pas mal, le jeu de mots, pas exceptionnel, mais pas mal).

C'est votre argent

Exceptionnel.On rejoue la semaine et on vous donne des conseils.Avec nos Jedi de l'économie et de la finance:Valérie Plagnol, présidente du Cercle des Épargnants;Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Bank;José Berros, gérant actions européennes à la Financière de l'Échiquier;Eric Lewin, rédacteur en chef des Publications Agora;et Emmanuel Lechypre.Rendez-vous sur BFM Business à 19h puis samedi à 7h et 21h et dimanche à 12h.

Du côté des marchés

En hausse de 1.37 % à 5 448 points, le CAC 40 a clôturé dans le vert soutenu par des résultats et indicateurs de bonne tenue notamment aux États-Unis.En effet, outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé en hausse de 0.84 % et de 0.97%, le nombre de chômeurs percevant régulièrement des indemnités a diminué et les résultats des sociétés fermant la saison des résultats ont dépassé les attentes.Ce matin à Tokyo, le Nikkei a fini en hausse de 0.89% porté par la progression des valeurs technologiques, Sony en tête.A noter que la parité Bitcoin face au dollar a perdu 8 % en 24 h pour s'établir à 7 158.Le CAC ouvre en repli de 0.32 % probablement impacté par des prises de bénéfices dans un contexte toujours tendu entre Pékin et Washington.Le Brent gagne encore 0.53 % à 72.59 contre 72.11 $ hier à la même heure. L'Or recule de 0.86 % à 1286 $ l'once comme l'eurodollar qui perd 0.24 % à 1.1180 comparativement à hier matin.

On s'en fout?

Vous allez pouvoir résilier votre complémentaire santé et sans frais, à tout moment, une fois passée l'année d'adhésion (Figaro); Après la fermeture de l'ENA, Macron veut pousser la discrimination positive à Polytechnique et à Normal Sup; Tweet de Trump: "Bill de Blasio est le pire maire de l'histoire de New York, il ne tiendra pas longtemps"; L'architecte I.M. Pei (Pyramide du Louvre, entre autres...) est mort à 102 ans; Les choco BN pourraient disparaître, tout fout le camp; Uber lance une option pour demander au chauffeur de se taire, sympa; Ségolène Royal négocie des compensations pour appeler à voter LREM aux Européennes, c'est beau la politique; déjà 4 ans ferme requis contre Balkany et les procès continuent; Grand rassemblement Harley Davidson à Morzine Avoriaz du 11 au 14 Juillet, "Bikers together, bikers forever"; C'est l'Eurovision samedi.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos