mardi14mai

Trump va être confronté à un choix difficile.Et il va devoir trancher rapidement.La guerre ou Wall Street?On connaît l'attachement de Trump à la Bourse qu'il suit plusieurs fois par jour.Or les marchés ont, enfin, réalisé que nous risquions une vraie guerre commerciale.Ils baissent.Ce n'est pas un krach mais c'est une vraie correction.

>

Il va falloir choisir

Trump a deux choix:- continuer son affrontement avec les Chinois avec un risque significatif de chute de Wall Street;- conclure un deal totalement insatisfaisant pour rassurer les marchés.Sa position de force dans les négociations vient de s'affaiblir considérablement avec la baisse des marchés.

Le récit

J'ai cherché hier à comprendre les raisons exactes pour lesquelles le deal imminent entre les États-Unis et la Chine a capoté.Le meilleur récit détaillé est dans le Wall Street Journal.Il explique que la Chine était persuadée que Trump voulait afficher une victoire rapide et accepterait donc un deal bancal.Un deal uniquement basé sur des accords commerciaux et des engagements "moraux" d'ouverture des marchés chinois.Mais Trump, une fois de plus, s'est montré imprévisible.

Ce qui bloque

C'est en fait l'essentiel.La Chine ne veut pas ouvrir totalement ses marchés.La Chine ne veut pas respecter les règles internationales de propriété intellectuelle.La Chine ne veut pas s'engager à arrêter de réclamer les transferts de technologie.Ça fait beaucoup.

Sell in may

and go away.Ce vieil adage boursier fonctionne pour l'instant.Nous sommes toujours dans le scénario que nous vous annoncions en début d'année chez MonFinancier.Rebond puissant de 10 à 15% des actions après la chute de décembre 2018.Puis retour à la baisse.Les 15% ont été légèrement dépassés mais la baisse est bien intervenue.Nous continuons à être prudents.

Ce que coute une baisse

Les valorisations des plus gros groupes américains sont devenues tellement gigantesques qu'une baisse de 24 ou 48h se chiffre de façon spectaculaire.Ainsi Apple a perdu 46.6 milliards $ et Microsoft 23.9 milliards $, soit la valeur totale de certains groupes Français du CAC 40.

À qui la faute?

Uber.La chute continue.18% de baisse en deux jours après l'introduction en Bourse.Et comme toujours dans ces cas, c'est le "blame game", on cherche le coupable.Les banquiers en charge de l'introduction sont visés.Et en particulier Morgan Stanley.En pré-annonçant une valorisation trop généreuse de 120 milliards de $ pour finalement sortir à 80 milliards de $.Pour avoir laissé entrer dans le capital des actionnaires qui ne se sont pas engagés à garder leurs actions quelques semaines ou quelques mois.L'échec de l'introduction en bourse d'Uber aura des conséquences sur les introductions à venir.

Le mystère japonais

Le cas de l'économie japonaise est vraiment toujours aussi fascinant.Le Japon est un véritable laboratoire.Comment un pays dont la population décroit et vieillit peut-il continuer à croître.C'est d'autant plus intéressant que l'Europe se nipponise et que nous allons vivre ce qu'ils vivent.Selon le gouvernement, l'indicateur de croissance s'est dégradé sévèrement.D'autre part, les salaires ne progressent toujours pas alors qu'il n'y a plus de chômage.

Le chiffre du jour

184 000 milliards...C'est le montant de la dette mondiale globale.225% du PIB mondial.Un nouveau record.Le précédent date de 2009, à 213%.Et 11% de la dette globale est à un taux négatif.Ça ne tourne pas rond.

Les 5 pays les plus attractifs au monde

pour les investisseurs étrangers:États-UnisAllemagneCanadaRoyaume UniFrance.Not bad!(Classement AT Kearney).

Teasing

j'ai demandé aux économistes de "C'est Votre Argent" de nous expliquer pourquoi nous avions un taux de chômage aussi élevé par rapport à tous les autres pays développés.Réponse demain.

Revoir c'est votre argent

Une émission exceptionnelle vendredi. On a rejoué la semaine et donné des conseils avec nos Jedi de l'économie et de la finance.Avec Virginie Robert de Constance Associés, Patrice Gautry de l'UBP, Sébastien Korchia d'UBS-La Maison de Gestion, Alexandre Baradez d'IG Et Emmanuel Lechypre...Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici

Participez aux cagnottes

lancées pour les familles de nos deux soldats, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Sur Leetchi et sur le pot commun.

Du côté des marchés

Dans un contexte assez tendu, le CAC 40 a terminé la journée dans le rouge en perte de 1.22 % à 5 262 points. Pékin a déclaré vouloir imposer des droits de douane sur des produits américains en réponse au relèvement des droits de douane US sur les importations chinoises. Seule respiration dans ce conflit, le dialogue pourrait se poursuivre avec une rencontre Trump-Xi en juin, en marge du sommet du G20.Le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé, eux aussi, dans le rouge en perte de respectivement 2.38 % et 3.41 % alors que la Chine a annoncé son intention d'imposer des droits de douane de 5% à 25% sur 60 milliards de dollars de produits américains à partir du 1er juin.Cependant, le CAC 40 devrait évoluer ce matin à l'équilibre après l'annonce par le Président Trump d'une rencontre fin juin avec son homologue chinois Xi Jinping. Le Brent recule de 0.72 % à 70.46 $ comparativement à 70.97 $ hier matin. L'Or bondit de 1.20 % à 1301.10 $ l'once par rapport à 1285.70 $ hier à la même heure et l'eurodollar se négocie sans changement à 1.1241.

On s'en fout ?

Le procès Balkany aura bien lieu malgré l'absence d'Isabelle Balkany; Salaire moyen net dans le privé en 2016 selon l'INSEE: 2238?, salaire médian 1789?, 1789...prémonitoire; Je me replonge dans l'oeuvre du prix Nobel de littérature 1978, Isaac Bashevis Singer, exceptionnel; Pétition de 16,000 personnes contre la palme d'or d'honneur que doit recevoir Alain Delon à Cannes, pour machisme et homophobie; Trump remercie la France pour la libération de l'otage américain; Les gilets jaunes sont venus perturber la cérémonie des Molières; Tony Parker rachète la station de Villard de Lans alors qu'il n'a jamais skié.

Si vous aimez cette newsletter

Partagez-la avec vos amis. Inscrivez-les tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici. Et si vous n'aimez pas la newsletter, inscrivez-vos ennemis...

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos