mercredi15mai

Le sujet m'obsède.Et je ne comprends toujours pas pourquoi ce n'est pas une priorité nationale.Hier, même la Grande-Bretagne, malgré le Brexit a affiché son taux de chômage le plus bas depuis 1974, 3.6%. États-Unis 3.6%, Japon 2.5%, Allemagne 3.2%.Et nous...8.8%?Pourquoi un tel fossé?J'ai posé la question au "club des économistes" de C'est Votre Argent...

>

POURQUOI PAS NOUS?

Christopher dembik, saxobank:

"La France a fait le choix d'un système reposant sur une forte dichotomie du marché de l'emploi ? chômage de masse pour les non-diplômés et plein emploi pour les BAC+2 ? doté d'un généreux système d'allocations chômage. En même temps, la flexibilité professionnelle et la flexibilité géographique restent faibles et la peur du déclassement fait que les salariés sont souvent réticents à changer d'emploi.L'autre point sur lequel la France a encore du retard, c'est la formation professionnelle qui a été réformée dans le bon sens ces dernières années mais qui est souvent mal et peu utilisée à la fois par les salariés et les employeurs. Le système universitaire est aussi à blâmer : on intègre massivement des jeunes dans des cursus qui sont voués à conduire vers des phases d'alternance entre CDD et chômage. Enfin, il faut aussi ajouter un facteur démographique : notre économie ne crée pas assez d'emplois pour les nouveaux arrivants sur le marché du travail".

Bruno colmant, degroof petercam:

"Cette différence des taux de chômage est liée au manque de flexibilité du marché français de l'emploi, elle-même liée à la mauvaise qualité du dialogue social et à l'entretien d'une vision centralisatrice de l'État-providence. Les faibles taux d'emploi de l'Allemagne et du Japon sont la preuve qu'on peut combiner un haut taux de participation au marché industriel et une forte robotisation/automation de l'industrie"

PATRICE GAUTRY, UNION BANCAIRE PRIVÉE: "La formation (professionnelle et continue) et une mauvaise adéquation entre les postes créés et les candidats en recherche d'emploi sont aussi des facteurs mentionnés comme des freins à l'emploi, amenant sur une baisse moins rapide du taux de chômage dans certains pays comme la France"

Valérie plagnol, le cercle des épargnants:

"-La prise en compte des chômeurs au Japon, et les indemnités plus faibles font aussi sortir pas mal de monde des statistiques (il semble bien qu'au Japon aussi les inégalités se soient creusées et que la société soit moins homogène, sans parler des employés placardisés dans des filiales etc). Certains secteurs dans ce pays manquent de bras, on le sait aussi-De même aux US on peut s'interroger sur la réalité de chiffre de chômage aussi bas du fait du taux de participation qui ne remonte guère et de la persistance d'emplois mi-temps (certaines régions étant sinistrées avec les pandémies de drogue etc.)-L'Allemagne semble bien constituer le modèle formation/intégration et réalité du plein-emploi dans un pays à perte de population"

Emmanuel lechype, bfm business:

"Les explications : -La démographie, plus dynamique (donc il faut créer plus d'emplois qu'ailleurs pour faire baisser le taux de chômage);-La préférence pour le chômage alors que d'autres ont fait le choix des petits boulots;-L'effet de ciseau coût du travail trop élevé/qualification des chômeurs trop faible;-La complexité et le coût du licenciement qui restent dissuasifs pour les patrons;-La trop faible incitation financière à reprendre un travail; -Le trop faible taux d'emploi des seniors;-Les effets de seuil à 10, 20 et 50 salariés qui vont en partie persister malgré la loi Pacte;-Plus généralement, le manque d'ETI et la difficulté des PME à grandir;-Le manque de concurrence (trop de secteurs protégés); On doit pas être loin du compte avec tout ça !"

VOILÀ POUR LE SUJET CHÔMAGE....

LE RESTE DE L'ACTUALITÉ :

Tension au moyen-orient

L'Iran et les États-Unis ont tenu à préciser qu'ils n'étaient pas prêts à se faire la guerre, c'est censé nous rassurer...En attendant, la tension monte avec les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran, qui ont saboté des installations pétrolières saoudiennes.Je trouve tout de même la situation explosive.

Encore la banque centrale américaine

Trump s'est adressé une fois de plus, directement, au patron de la FED, la Banque centrale américaine.Avec un ordre: la guerre avec la Chine va plomber la croissance, la FED doit donc compenser avec des baisses de taux...Tout simplement.L'indépendance des banques centrales ? Who cares...

Again??

Ce n'est pas de l'humour anglais.Theresa May va vraiment représenter son projet d'accord du Brexit au Parlement.Again.Elle poursuit ses négociations avec le Parti Travailliste.Le but est évidemment d'éviter d'organiser les élections européennes dont elle sait qu'elles seront largement remportées par le parti anti-Brexit de Nigel Farage.Quel délire.Qu'est-ce qui pousse Theresa May à se lever le matin et l'empêche de démissionner?...That is the question.

Ne jamais enterrer l'allemagne trop tôt

On en voyait déjà fanfaronner parce que l'Allemagne ralentissait et que nous passions devant.Alors que notre croissance n'a été que de 0.3% au premier trimestre, l'Allemagne accélère à nouveau avec une croissance à 0.4%.

Votre argent du jour

Les Français privilégient l'investissement en Or pour préserver leur épargne. Selon un sondage OpinionWay pour aucoffre.com, dévoilé hier dans le Figaro, l'or est la quatrième solution d'épargne privilégiée des Français, juste derrière l'investissement dans la pierre, l'assurance-vie et le dépôt d'argent sur un compte bancaire. Il faut dire que 73% des Français considèrent le métal jaune comme une valeur refuge vers laquelle se tourner en période de crise. Et en ce moment, et surtout depuis quelques jours avec la chute des indices boursiers, les Français regardent beaucoup vers les valeurs refuges. Il y a quelques semaines, on vous alertait sur les bons réflexes pour se protéger d'un retournement baissier des marchés boursiers.

Du côté des marchés

Après avoir appris que le président Trump ne savait pas encore s'il allait vraiment décider de taxer à hauteur de 25% quelque 300 milliards de dollars de biens importés de Chine, le CAC 40 a clôturé la séance d'hier en hausse de 1.50 % à 5341 points.Outre Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé en hausse 0.82 % et en gain de 1.14 % effaçant une partie de leurs pertes de la veille, avec un retour des valeurs les plus éprouvées récemment, industrielles et technologiques en tête.Le Nikkei à Tokyo finit en hausse de 0,58% aidé par les mêmes espoirs de détente sur le front commercial qui ont soutenu Wall Street la veille.Le CAC 40 a ouvert en légère baisse ce matin à 5 332 points ( -0.17%) temporisant après avoir connu deux séances mouvementées.Le Brent efface ses pertes de la veille en gagnant 0.74 % à 70.98 $. L'Or se repli de 0.43 % à 1295.50 $ l'once et l'eurodollar se négocie en légère baisse de 0.32 % à 1.1205.

On s'en fout?

Les ventes de lait chutent en France, -3.3% en 2018 après -4% en 2017; En revanche les ventes de forêts sont en hausse de 5.6%; EuropaCorp de Luc Besson est en procédure de sauvegarde pour renégocier sa dette; Macron va se remonter le moral en s'entourant des dirigeants des grands groupes mondiaux de tech pour le sommet "Tech for good", Tech for good? Really ?; La Banque Postale lance sa banque mobile, Ma French Bank, je trouve le nom sympa; Balkany s'est encore fait remarquer alors que son avocat tentait de le défendre, séquence à regarder; Un des ex-protégés de Mélenchon, Andrea Kotarac appelle à voter Rassemblement National; Parcoursup c'est parti, ce soir à 19h; Un gars se balade dans le métro avec une couronne de galettes des rois marquée "Kiss me, I'm the king" et tente d'embrasser des femmes de force; Pas mal la nouvelle série "Manifest", un peu trop "TF1" mais pas mal quand même.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos