jeudi28mars

La Banque centrale européenne est-elle au service de l'économie ? Ou des banques ?Lors d'une conférence à Francfort, Mario Draghi a déclaré qu'il n'excluait pas de retarder encore la hausse des taux. Surtout, le président de la BCE a évoqué de possibles mesures pour corriger les effets des taux négatifs sur les banques.

>

Taux zéro infini

Confrontée à la croissance molle en zone euro depuis des années, la BCE, dont les taux sont à zéro depuis 2016, rivalise d'ingéniosité pour continuer à distribuer plus de coke monétaire.Début mars elle annonçait de nouvelles opérations d'injection de liquidités à long terme aux banques de la zone euro (TLTRO), et reportait une hausse de taux à 2020 " au plus tôt ".Dans un discours prononcé lors d'un colloque à Francfort, Mario Draghi a indiqué que la BCE était disposée à repousser encore un premier relèvement de ses taux d'intérêt si nécessaire.

Les banques avant l'économie

La BCE étudierait désormais des moyens de limiter l'impact défavorable des taux d'intérêt négatifs sur les banques. En leur redistribuant, par exemple, les intérêts qu'elles payent pour placer leurs liquidités excédentaires au jour le jour, à taux négatifs. On pousserait donc les banques à laisser dormir leurs liquidités au chaud à la BCE.Et tant pis si elles ne sont pas injectées dans l'économie.

Un poco

Selon le quotidien Il Sole 24 Ore, le gouvernement italien tablerait désormais sur une croissance économique de 0,1% seulement cette année, dix fois plus faible que la prévision annoncée en décembre. Le journal précise aussi que Rome s'apprêterait à porter sa prévision de déficit budgétaire 2019 à environ 2,4% du produit intérieur brut (PIB), contre 2,04% prévu dans la loi de finances.

Crazier and crazier

Les députés britanniques ont voté hier sur les alternatives à l'accord de Theresa May sur le Brexit.8 scénarios ont été proposés par le président de la Chambre des communes, John Bercow, du no-deal Brexit au referendum en passant par la négociation sur l'union douanière. Et le résultat ? Rien du tout... Aucune des propositions n'a remporté de majorité au Parlement.La proposition qui a remporté le plus de voix est celle d'un nouveau référendum avec 268 voix, mais contre 295 opposées à cette idée.Et Theresa May a promis de démissionner si les députés votent.... en faveur de l'accord sur la sortie de l'UE qu'elle a conclu en novembre 2018. Quel cirque !

Et le commerce ?

Le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, sont de retour à Pékin aujourd'hui pour un nouveau round de négociations sur le conflit commercial qui oppose, depuis un peu plus d'un an déjà, les deux surpuissances mondiales.Selon Washington, Pekin a fait des propositions "sans précédent" sur l'épineuse question des transferts de technologie forcés. Mais des points de friction demeurent...Le Monde fait le bilan d'une année d'escalade protectionniste aux résultats encore peu probants.

Rouler sur un homme à terre

Le comité d'experts et d'administrateurs indépendants chargé par Nissan de plancher sur sa gouvernance a rendu son rapport hier.Un véritable document à charge contre Carlos Ghosn.Il dénonce la concentration de pouvoir aux mains de Carlos Ghosn et estime fondé le soupçon d'une utilisation des fonds du groupe à des fins privées.Il dénonce aussi "une culture d'entreprise " dans laquelle "personne ne pouvait faire objection à M. Ghosn" qui "était déifié chez Nissan".Bigre.

Et pendant ce temps-là

Carlos Tavares récolte les fruits de la bonne santé de Peugeot SA. Alors que le constructeur n'a jamais été aussi riche et performant, le président du directoire a vu sa rémunération bondir de 14 % en 2018. Quel contraste.

Couteau dans le dos

Abdelaziz Bouteflika perd un nouveau soutien. Après le chef d'état-major, c'est le Rassemblement national démocratique (RND), principal allié du Front de libération nationale (FLN), le parti du Président, qui demande sa démission pour " faciliter la période de transition ".Cette demande a été faite dans un communiqué signé par le secrétaire général, Ahmed Ouyahia. Ironie de l'histoire, Ahmed Ouyahia est un fidèle de Bouteflika : Ex-Premier ministre très impopulaire sacrifié le 11 mars pour tenter de calmer la rue...On pourrait dire qu'il s'est fait poignardé dans le dos, mais pour cela, il faut tenir debout...

Le ttso de la semaine

"Front uni".Mardi la France et la Chine ont signé un accord commun s'engageant sur 10 points pour lutter contre le réchauffement climatique, l'idée : "afficher un front uni contre Trump qui recule sur le climat". Très bien. Mardi également l'Agence internationale de l'énergie (AIE) publie son rapport annuel. Moins bien.Ne tournons pas autour du pot, après une stagnation en 2015-2016, les émissions de CO2 liées à la production d'énergie dans le monde sont reparties à la hausse en 2017... et en 2018 elles ont carrément atteint leur plus haut historique. Yeah.Les plus gros émetteurs : les US et la Chine. A eux deux ils représentent près de la moitié (45%) des rejets de CO2 dus à la combustion d'énergie dans le monde. Mieux (!), en 2018 leurs émissions ont progressé 2x plus vite que celles du reste du monde, et bien plus encore que celles de l'UE et de la France qui, elles, ont reculé. A votre avis, avec qui la Chine a vraiment intérêt à "afficher un front uni" ?

Votre argent du jour

La dernière édition du baromètre du Cercle des Épargnants sur la retraite montre un vrai paradoxe : les Français sont de plus en plus inquiets pour leur retraite, et de moins en moins préparés.8 actifs sur 10 considèrent que les retraites ne disposent pas de ressources suffisantes.Mais 68 % des personnes interrogées ne savent absolument pas quel niveau de pension elles vont toucher à la retraite. Et si la volonté de préparer sa retraite est en deuxième position comme motivation d'épargne, le baromètre note que seulement 28% des sondés en ont parlé avec un professionnel. Une bonne chose : l'assurance-vie arrive en tête des produits considérés comme étant les meilleurs pour préparer sa retraite. Un placement également plébiscité par 46 % des retraités eux-mêmes.Demandez une documentation sur MonFinancier Retraite Vie, le contrat d'assurance-vie pour sa retraite

Du côté des marchés

Hier, le CAC 40 a clôturé la séance en baisse de 0.12 % à 5 300 points conséquence du phénomène d' " inversion de la courbe des taux d'intérêt " sur le marché obligataire américain. Cette situation inquiète les investisseurs car elle a précédé de quelques trimestres la quasi-totalité des récessions américaines ces dernières décennies.Le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé dans le rouge avec respectivement des pertes de 0.13 % et 0.63 % plombés par ce risque, voire cet avertissement, de récession de l'économie américaine.Le Nikkei a perdu 1.61 % ce matin dans le sillage de l'ensemble des dégagements des grandes places boursières mondiales.Le CAC 40 devrait évoluer à l'équilibre ce matin, l'évolution des taux nourrissant désormais les doutes sur l'état de la conjoncture.Le Brent perd 0.88 % à 67.61 $ effaçant ses gains de la veille au matin. L'Or recule encore de 0.25 % à 1309.90 $. L'eurodollar se stabilise autour de 1.1255.

On s'en fout ?

Le PDG de Kering François Pinault va toucher une rémunération de près de 22 millions d'euros, en hausse de 200%, dont 18 millions provenant d'une "unité monétaire Kering" mise en place pour contourner la législation sur les stock-options et les actions gratuites; Pour la première fois, les prisons seront dotées d'un isoloir pour les élections européennes de mai, afin de permettre aux détenus de voter ; Benjamin Griveaux va quitter son poste de porte-parole du gouvernement pour se concentrer sur la Mairie de Paris ; C'est la "fin de l'épidémie" de grippe en France métropolitaine, selon l'agence sanitaire Santé publique France (SpF), qui estime qu'elle est responsable d'environ 8.800 décès (quand même...) ; La double peine pour les commerçants parisiens : les actes de vandalisme perpétrés pendant les manifestations des gilets jaunes vont faire grimper les primes d'assurance ; Benoît Hamon, a saisi la justice administrative pour contraindre France 2 à l'inviter à son débat sur les européennes du 4 avril; Donald Trump veut un retour d'astronautes américains sur la Lune dès 2024; Le Sénat donne la possibilité aux départements de revenir sur les 80 Km/h ; Sortie très attendue aujourd'hui de Dumbo, le nouveau film de Tim Burton; Merci à tous ceux qui nous envoient des suggestions à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., continuez!

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Gauthier maes

Responsable MediaMonFinancier

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos