lundi23janvier
Gros plan des mains d'une femme qui met de l'argent en euros dans une tirelire, à côté d'une calculatrice sur la table.

C’est officiel. Dès le 1er février, le taux de rémunération du Livret d'épargne populaire (LEP) passe de 4,6% à 6,1%. Près de 10 millions de personnes éligibles n’en profitent pas, et peut-être en faites-vous partie...

Si vous recherchez le meilleur moyen de combattre l’inflation, le Livret d’épargne populaire (LEP) pourrait bien est votre meilleur allié. Ce super livret, dont le taux d’intérêt est actuellement fixé à 4,6%, va en effet être revalorisé dès le 1er février 2023. Comme l’a confirmé vendredi dernier Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, il va grimper à 6,1%, soit un niveau jusqu’ici rarement atteint. Il rapportera deux fois plus que le traditionnel Livret A, qui passera pour sa part de 2% à 3%.

Cette annonce est une excellente nouvelle pour l'épargne des ménages modestes. Le LEP est en effet réservé uniquement aux particuliers ayant de faibles revenus. Pour être éligible et ainsi demander l’ouverture d’un LEP à votre banque, il faut que vos ressources ne dépassent pas les seuils fixés par la réglementation.

Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

Plus de la moitié des personnes éligibles n’en profitent pas

Si la direction générale des Finances publiques a déjà envoyé un email aux Français éligibles au LEP pour les inciter à en ouvrir un, c’est parce qu’à l’heure actuelle peu en profitent. Dans un communiqué diffusé vendredi 13 janvier, la Banque de France rappelle que sur les 18 millions de Français éligibles, seuls 8,5 millions étaient effectivement détenteurs d’un LEP à la fin 2022. Or, « il s’agit en effet du vrai produit d’épargne populaire, dont le pouvoir d’achat sera ainsi protégé face à une inflation se situant à 5,9 % fin décembre », argumente l’institution.

Concrètement, le site d’information MoneyVox explique que : « pour un LEP garni à hauteur de 5 600 euros, ce qui représente l'encours moyen pour ce placement, vous toucherez 341,60 euros d'intérêts sur une année pleine, soit 84 euros de plus qu'avec le taux actuel du LEP fixé à 4,6% jusqu'à la fin janvier ».

Pouvez-vous ouvrir un LEP en 2023 ?

Si vous souhaitez en profiter, vérifiez d’abord que vous répondez bien à toutes les conditions. Premièrement, vous devez être âgé au minimum de 18 ans, et être fiscalement domicilié en France. Ensuite, votre revenu fiscal de référence de l'année 2021 qui figure sur votre avis d'imposition 2022, ne doit pas dépasser certains plafonds, fixés en fonction de votre lieu de résidence. Par exemple en 2023, un contribuable en métropole doit disposer d’un revenu fiscal de référence d’au maximum 21 393 euros pour un célibataire, un seuil relevé de 5 712 euros par demi-part de quotient familial supplémentaire.

Plafond de Revenu fiscal de référence pour détenir un LEP en 2023

Parts de quotient familial

France métropolitaine

Martinique, Guadeloupe, La Réunion

Guyane

Mayotte

Première part

21 393 €

25 314 €

26 466 €

39 665 €

Quart de part supplémentaire

2 856 €

2 856 €

2 856 €

4 059 €

Demi-part supplémentaire

5 712 €

5 712 €

5 712 €

8 118 €

Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Plan épargne entreprise : le déblocage anticipé exceptionnel 2022 a-t-il séduit ?
    27/01/2023
  • Image actualite 2
    LEP et Livret Jeune : deux alternatives au Livret A pour les moins de 26 ans à ne pas négliger
    26/01/2023
  • Image actualite 3
    Livret A : ce réflexe pour optimiser vos revenus
    20/01/2023
  • Image actualite 4
    Livret, crédit... Les arnaques se multiplient, alerte le gendarme du secteur bancaire
    19/01/2023

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt