vendredi06janvier
Monnaie en euros, billets de banque et pièces de monnaie avec calculatrice sur une table.

Le taux du Livret va fortement augmenter dans moins d’un mois. Selon la formule de calcul qui lui sera appliqué, il devrait atteindre 3,4% dès le 1er février prochain. Toutefois, il pourrait bénéficier exceptionnellement d’un petit coup de pouce du gouvernement.

Et de trois pour le Livret A. François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, l'a confirmé vendredi 9 décembre, la rémunération du livret préféré des Français va être relevée au 1er février prochain. Après être passé de 0,5% à 1% au 1er février 2022, puis de 1% à 2% au 1er août dernier, le taux du Livret A va progresser pour la troisième fois en un an.

Le taux officiel ne sera dévoilé que d’ici mi-janvier. Une seule certitude pour le moment, il franchira le seuil de 3%. Ensuite, tout dépendra si la formule de calcul est appliquée strictement. Pour fixer le taux d’intérêt, la Banque de France se base en partie sur l’inflation moyenne sur les six derniers mois, ainsi que sur la moyenne semestrielle des taux interbancaires, auxquels les établissements bancaires de la zone euro s'échangent de l'argent à court terme.

Découvrez notre assurance vie sans frais d'entrée

Un taux d’intérêt arrondi à 3,50%, voire plus

Concrètement, en appliquant cette formule, le taux du Livret A devrait grimper à 3,40%, selon les calculs du site d’information MoneyVox. Pour rappel, cette rémunération est nette de prélèvement sociaux et fiscaux.

Néanmoins, au vu du contexte économique et de l’inflation galopante, le taux du Livret A pourrait bien bénéficier d’un coup de pouce supplémentaire. Comme il y est autorisé, le gouverneur de la Banque de France pourrait suggérer au gouvernement de booster le taux. S’il accepte, il pourrait donc arrondir le taux du Livret A au demi-point supérieur, c’est-à-dire à 3,50%, voire même à 3,75%.

Pourquoi ce scénario est probable

Ce geste du gouvernement en faveur du porte-monnaie des Français aurait plusieurs bénéfices. Premièrement, étant donné que près de 90% des Français détiennent un Livret A, ce coup de pouce concernerait un grand nombre d’épargnants. Une occasion rêvée pour le gouvernement de gagner en crédit politique.

D'autre part, un taux arrondi au demi-point ou quart de point supérieur apporterait une meilleure compréhension à ces mêmes épargnants. Le calcul des intérêts serait notamment plus simple pour eux n’ayant pas l'habitude de voir le taux du Livret A arrondi au dixième de point. Bien que la règle le permette depuis 2018, cela n'est encore jamais arrivé.

Enfin, cet arrondi permettrait d'étaler la progression du taux du Livret A. Il ne fait aucun doute que celui-ci va être relevé à nouveau au 1er août 2023, si ce n’est dès le mois de mai. Et pour cause, l'inflation ne devrait pas cesser de sitôt. Elle va continuer sur sa lancée au premier semestre 2023, comme les taux interbancaires.

Mieux vaut anticiper donc. Autant Il y a un an déjà, François Villeroy de Galhau, avait proposé d’arrondir le taux du Livret A à 1% tandis que selon la règle de calcul, il aurait dû être à 0,80%. Cette suggestion avait été acceptée à l’époque.

Découvrez notre assurance vie sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Livret A, LDDS, LEP... voici les taux officiels des livrets d’épargne réglementée au 1er février
    2/02/2023
  • Image actualite 2
    Immobilier, épargne, voiture... Un ménage sur deux possède plus de 177 200 euros de patrimoine brut
    2/02/2023
  • Image actualite 3
    Plan épargne entreprise : le déblocage anticipé exceptionnel 2022 a-t-il séduit ?
    27/01/2023
  • Image actualite 4
    LEP et Livret Jeune : deux alternatives au Livret A pour les moins de 26 ans à ne pas négliger
    26/01/2023

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt