Calculateur de billets de banque

    La baisse du taux du Livret épargne populaire prévue pour le 1er août prochain n’aura finalement pas lieu. Après être passé de 4,6 % à 6,1 % en février dernier, ce taux se maintiendra à ce niveau élevé, pour le plus grand bonheur des épargnants qui détiennent ce livret.

    Son taux de rémunération demeure ainsi supérieur à celui de l’inflation, laquelle s’établit à 4,5 % sur un an, à la fin du premier semestre 2023, d’après les chiffres de l’INSEE.

    Autre bonne nouvelle, le plafond de ce livret sera également rehaussé à 10 000 euros à compter du 1er août 2023.

    Propositions émanant du gouverneur de la Banque de France

    Le maintien du taux et la hausse du plafond du LEP ont été suggérés par le gouverneur de la Banque de France. En principe, ce dernier devrait se baser sur le niveau d’inflation hors tabac des 6 derniers mois, lequel s’est situé à 4,5 % en juin dernier (contre 6 % au début de l’année).

    ImportantCette dérogation à la règle de calcul du taux de rendement de ce livret d’épargne vise à protéger le pouvoir d’achat des ménages aux revenus modestes.

    D’ailleurs, plus de 9,7 millions de Français possèdent actuellement ce livret, et l’État encourage ceux qui sont éligibles, mais qui n’ont pas encore ouvert un, à franchir le pas. La Banque de France espère faire passer le nombre d’épargnants à 12,5 millions, d’ici l’année prochaine.

    Pour rappel, l’ouverture d’un Livret épargne populaire est soumise à des conditions de ressources. Seuls les foyers, dont les revenus fiscaux de référence ne dépassent pas le plafond fixé pour l’année, sont éligibles.

    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

    Comment sont calculés les intérêts du LEP ?

    Les intérêts du Livret épargne populaire sont calculés deux fois par mois (le 1er et le 16 de chaque mois). La banque prend en compte la somme déposée ou retirée au cours de la quinzaine qui précède ces dates.

    Ce produit d’épargne est considéré actuellement comme l’un des livrets les plus rémunérateurs. En plus de cela, le titulaire bénéficie d’autres avantages : les intérêts ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu, et ils ne sont pas perdus en cas de transfert entre deux établissements.

    A retenir
    • Le taux actuel du LEP (6,1 %) sera maintenu (pas de baisse au 1er août prochain)
    • Le plafond sera rehaussé à 10 000 euros, contre 7 700 euros auparavant.
    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives