jeudi04mai
homme tenant des pièces de monnaie avec une tirelire et un modèle de maison

L’étude annuelle de l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF) sonne le glas d’un grand cycle de l’immobilier qui tire sa révérence pour laisser place à un nouvel ordre. Quarante années d’ascension des prix, de faible inflation et de taux de crédit en baisse ont façonné un paysage immobilier inédit.

Un taux d’épargne record de 16,6 % pour les ménages français en 2022

Les épargnants sont en quête de garanties pour leurs placements. Auparavant considéré comme une valeur refuge, l’investissement immobilier semble désormais moins fiable, en raison des incertitudes sur l’évolution des prix.

Les actions, quant à elles, ont repris du poil de la bête, mais les investisseurs restent sceptiques quant à leur résistance à long terme. Comment se situent réellement les différentes catégories d’actifs sur la durée ?

Dans sa dernière étude comparative sur les rendements des placements financiers intitulée « 40 ans de performances comparées — 1982-2022 », l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF) fournit des éléments de réponse.

Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

Actions et immobilier coté au top

ImportantSelon les résultats de l’étude, les investisseurs ayant opté pour les actions et l’immobilier coté ont obtenu les rendements les plus élevés sur le long terme.

Toutefois, ces placements ne sont pas les plus stables. Les actions, en particulier, ont connu des fluctuations importantes et une volatilité accrue par rapport aux autres actifs.

Sur une période de 10 ans, les actions restent néanmoins les plus performantes. En revanche, sur une période de 5 ans, elles ont été surpassées par d’autres catégories d’actifs, tels que l’immobilier logistique, l’or, les logements et les bureaux en France (via les SCPI notamment).

Découvrez notre sélection de SCPI

Les livrets en queue de peloton

Bien que le Livret A reste le placement préféré des Français, avec une collecte en forte hausse en mars et un taux relevé à 3 % depuis février dernier, il affiche des performances modestes sur le court et le long terme.

Sur une période de 5 ans, le taux de rendement est de seulement 0,9 %, ce qui le place en queue de peloton du classement des placements comparé aux autres actifs.

Sur 40 ans, son TRI atteint 3,8 %, très loin derrière les actions qui dominent largement le classement avec un TRI de 15,1 %. Face à ces performances, les livrets d’épargne peinent à attirer les investisseurs.

A retenir
  • L’étude de l’IEIF sur les rendements des placements financiers révèle que sur les 40 dernières années, les actions et l’immobilier coté ont été les plus rentables, mais avec une volatilité accrue.
  • Sur une période de 5 ans, d’autres catégories d’actifs ont surclassé les actions.
  • En revanche, le Livret A a perdu en attractivité avec des performances modestes sur le court et le long terme.
Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Livret A : un taux pas si élevé que prévu au 1er août
    31/05/2023
  • Image actualite 2
    Epargne : 3 Français sur 4 mettent de l’argent de côté chaque mois par peur de l’avenir
    29/05/2023
  • Image actualite 3
    Que choisir entre un livret A et une assurance vie ?
    28/05/2023
  • Image actualite 4
    Plan d’épargne avenir climat : ce nouveau placement qui devrait vous rapporter plus que le Livret A
    25/05/2023

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt